Ilaria Berselli
Rédactrice et éditrice avec une longue expérience dans le journalisme et la communication. Ses articles se centrent principalement sur l'actualité, la santé et le bien-être.

Sommaire

  • Qu’est ce que la graisse localisée ?
  • Les causes de la graisse localisée
  • Traitements de la graisse localisée : procédures non invasives
  • Traitements de la graisse localisée : interventions chirurgicales
  • Bibliographie

La graisse localisée est un problème sérieux qui est difficile à combattre s'il est abordé de manière incorrecte. Mais parfois, même en suivant un régime et en pratiquant une activité physique régulière, l'excès de graisse demeure et nous désespérons alors de ne pas savoir comment nous en débarrasser. La médecine et la chirurgie esthétique viennent à la rescousse en proposant un large éventail de remèdes qui se distinguent par leur degré d'invasivité.

graisse localisée hanches

Qu’est ce que la graisse localisée ?

Contrairement à la graisse généralisée, qui est présente sur tout le corps, la graisse localisée s'établit dans des zones spécifiques du corps, préférant chez les femmes les cuisses et l'intérieur des cuisses, le dessous du nombril, les fesses et le dessous des fesses, les chevilles et les genoux, alors que chez les hommes elle se dépose plutôt sur les hanches (les fameuses poignées d'amour) et dans la zone au-dessus du nombril. De nombreuses personnes, après avoir suivi des régimes et fait des exercices, ne trouvent pas de résultats acceptables et tombent dans la frustration, pensant qu'elles n'ont pas fait assez pour résoudre le problème. En réalité, il s'agit d'un problème difficile à résoudre. Dans certains cas, c'est la biologie qui est la véritable coupable et, plus précisément, les véritables précurseurs de la graisse localisée sont une catégorie spécifique d'hormones qui favorisent son dépôt.

graisse localisée hanches

Les causes de la graisse localisée

L'accumulation de graisse localisée est influencée par plusieurs facteurs tels que :

  • Âge
  • Genre
  • Génétique
  • Hormones
  • Mode de vie
  • Sédentarité

En ce qui concerne l'âge, différents facteurs contribuent à la formation de graisse localisée. En effet, une plus grande sédentarité et un métabolisme plus lent favorisent cette fâcheuse imperfection. Comme mentionné précédemment, les zones corporelles de graisse localisée varient selon le sexe, chez les hommes on parle d'obésité androïde alors que chez les femmes on parle d'obésité gynoïde.

En ce qui concerne l'aspect hormonal, l'accumulation de graisse localisée est favorisée par une classe spécifique d'hormones (catécholamines) qui proviennent de la glande surrénale et qui régulent le métabolisme des graisses. Il est toujours important de ne pas oublier de suivre un mode de vie sain et un régime alimentaire approprié, mais dans les cas où cela ne s'avère pas efficace, la Médecine et la Chirurgie Esthétiques vous proposent différents remèdes à l'efficacité durable.

Graisse localisée

Traitements de la graisse localisée : procédures non invasives

Il existe différentes solutions efficaces pour rétablir l'harmonie corporelle et se débarrasser des graisses localisées sur les fesses, les cuisses, les chevilles, les genoux et les hanches. Dans un premier temps, nous parlerons des remèdes proposés par la Médecine Esthétique qui ont la particularité d'être peu invasifs.

Mésothérapie lipolytique

La mésothérapie lipolytique est un remède innovant et non invasif qui consiste à administrer, par micro-injections, des substances spécifiques à haut pouvoir lipolytique. Ces substances particulières induisent la lyse (rupture de la paroi cellulaire) des adipocytes qui génère la libération de son contenu suivie d'une réponse inflammatoire. Après le traitement, la zone affectée apparaîtra légèrement gonflée pendant quelques jours. Il est conseillé de boire beaucoup d'eau afin de pouvoir expulser les déchets par l'urine et les selles. Il est conseillé de suivre au moins 4 ou 5 séances espacées de 15 à 20 jours. Les résultats seront extrêmement satisfaisants et durables.

Cryolipolyse

La cryolipolyse, également appelée coolsculpting, est un traitement de pointe qui élimine les graisses localisées en les exposant à de basses températures. En pratique, les basses températures agissent directement sur les cellules graisseuses, les détruisant définitivement et les déchets produits seront éliminés par le système lymphatique. Elle est candidate comme alternative valable à la liposuccion. De plus, les résultats obtenus seront durables et vous pourrez enfin dire adieu aux coussinets graisseux localisés disgracieux.

Carboxythérapie

La carboxythérapie est un autre traitement précieux proposé par la médecine esthétique. Elle consiste en l'injection de CO2 (dioxyde de carbone) directement dans le tissu sous-cutané où il se transforme en acide carbonique qui agit comme un catalyseur vis-à-vis des enzymes responsables de la dissolution des graisses. Cette technique apporte plusieurs bénéfices, en effet elle permet non seulement d'éliminer les graisses mais aussi d'améliorer la circulation sanguine en augmentant la circulation des tissus. Cette étape est fondamentale car, avec l'augmentation de la circulation sanguine, l'apport d'oxygène augmente également, ce qui facilite l'élimination des déchets. Le traitement apporte également divers avantages au niveau de la peau, en effet, il est également effectué pour le rajeunissement de la peau du visage.

Graisse localisée liposuccion

Traitements de la graisse localisée : interventions chirurgicales

Parmi les différentes solutions que nous recommande la chirurgie esthétique, nous pouvons retenir :

Liposuccion

La liposuccion est une procédure chirurgicale efficace pour éliminer définitivement les graisses localisées. Les zones les plus couramment traitées sont les cuisses, les hanches, les fesses et l'abdomen, au-dessus et au-dessous du nombril. En fait, c'est là que réside la graisse localisée qu'il est plus difficile d'éliminer avec des régimes et de l'activité physique. L'intervention se déroule sous anesthésie générale et consiste à introduire dans le tissu sous-cutané des micro-canules reliées à une machine qui va aspirer l'excès de graisse, remodelant ainsi la silhouette.

Liposculpture

La liposculpture, contrairement à la liposuccion, peut être appliquée à des zones plus petites comme les fesses, l'intérieur des cuisses, les genoux et les chevilles. En outre, bien qu'elle soit réalisée de la même manière que la liposuccion, l'aspiration de la graisse localisée se fait dans les couches les plus superficielles, près de la peau. Cette procédure favorise le remodelage des lignes car elle permet à la peau de s'adapter aux nouveaux volumes. La durée de la période postopératoire est d'environ 3 jours, ce qui permet au patient de reprendre ses activités habituelles sans problème. Pour cette intervention, comme pour la liposuccion, il est également conseillé au patient d'adopter un mode de vie sain pour que les résultats soient durables.

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."