10 choses à savoir sur le blanchiment des dents au laser

 · 
10 choses à savoir sur le blanchiment des dents au laser

Les dents sont des éléments clés de l'hygiène buccale. Bien que très petites, elles requièrent des soins nombreux et c'est pourquoi les personnes se rendre régulièrement chez l'odontologue pour corriger différents types d'affections. L'esthétique joue elle aussi un rôle important et beaucoup de patients font appel à un professionnel pour corriger des phénomènes de coloration et autres altérations.

Concernant le blanchiment dentaire, il convient de rappeler que chaque personne possède une coloration spécifique de ses dents, influencée par la génétique et les habitudes alimentaires. C'est la dentine qui joue le rôle de colorant de la dent.

Si vous constatez que vos dents s'assombrissent, ce phénomène est dû à une détérioration de l'émail. Afin d'améliorer ce trouble dentaire il existe aujourd'hui la solution du traitement laser. Ce procédé permet de se débarrasser du ton jauni ou foncé de ses dents. Au-delà du laser, il existe différents types de traitements et de techniques de blanchiment dentaire.

Voici 10 points permettant de vous informer et d'éclaircir les doutes les plus fréquents concernant le blanchiment des dents.

1. L'émail des dents ne s'abîme pas au cours d'un blanchissement. Celui-ci ne présentera en effet aucune séquelle des suites de ce type d'intervention. Des experts ont su démontrer que le seul effet indésirable du blanchiment dentaire est dans certains cas une sensibilité accrue.

2. Les techniques les plus courantes et donc les plus recommandées sont celles qui consistent à réaliser le traitement à la fois dans un cabinet dentaire et chez soi. Il s'agit des techniques en deux temps. On applique d'abord un produit qui permet de blanchir les dents en clinique, qu'on active par la suite avec une lampe LED. La légère porosité de l'émail permet au produit de pénétrer et de venir colorer la dentine.

Le temps moyen de chaque séance est de 20 minutes. À la maison, on peut aider à rendre le traitement plus efficace en utilisant des férules contenant une plus petite quantité de produit. Quelques jours avec les férules suffisent pour noter des résultats et un changement de couleur.

Une autre technique de blanchiment des dents consiste à employer de l'hydrogène (haute concentration) et une lumière froide. Cette technique est plus complexe. Les gencives et les yeux du patient doivent être protégés. Ce traitement s'étend sur 15 jours, lui aussi avec utilisation de férules.

3. À cause des techniques autrefois utilisées on a tendance à croire que ce genre de traitement est douloureux. Ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui, mis à part une certaine sensibilité au niveau de dents qui disparaîtra au plus tard 72 heures après l'intervention. Après le traitement, il est important d'observer un régime mou et d'éviter les éléments nocifs au blanchiment des dents, comme le café ou encore la cigarette.

4. Les patients ayant recours au blanchiment dentaire sont des personnes soucieuses de présenter une santé buccale en condition optimale, mais aussi les grands fumeurs nécessitant de corriger la coloration de leurs dents à cause de cette pratique. Si la plupart des personnes peuvent s'autoriser ce type de traitement, il est en revanche déconseillé à ceux qui souffrent de sensibilité dentaire, la procédure pouvant augmenter ce problème.

5. Le blanchiment dentaire permet de blanchir les dents mais n'est pas forcément efficace pour ce qui est des taches, particulièrement s'il s'agit de taches causées par l'ingestion de médicaments. Il existe cependant d'autres traitements permettant de se débarrasser des taches dentaires.

6. Le candidat idéal à un blanchiment dentaire est une personne de plus de 30 ans, homme ou femme. Il existe cependant des cas de patients plus jeunes faisant appel à cette procédure.

7. Voici quelques aliments et pratiques à éviter pour prévenir une coloration prématurée des dents : le café, le vin, les fraises, le tabac, etc.

8. Il ne faut pas confondre blanchiment des dents et hygiène buccale. Le blanchiment agit uniquement sur l'esthétique de la dent, tandis que le nettoyage buccal permet d'éliminer les bactéries, de renforcer l'émail et de protéger les dents des maladies.

9. Chez certaines personnes, avoir les dents blanches peut tourner à l'obsession. Ce trouble affecte directement la santé buccale mais aussi mentale du patient, celui-ci ayant recours de façon abusive à ce type de traitements. On parle alors de blancorexie.

10. Il est recommandé de réaliser son blanchiment dentaire dans une clinique spécialisée et dirigée par des professionnels possédant tout le matériel nécessaire à la pratique de cette procédure.

Multiesthetique.fr

Commentaires (0)

Demander de l’information

Consulter médecin