À quel âge peut-on avoir recours aux implants capillaires ?

À quel âge peut-on avoir recours aux implants capillaires ?
Aurore Martinez
Aurore Martinez
Journaliste passionnée de médecine esthétique. Sa curiosité pour le monde de la chirurgie plastique, l'a conduit à écrire depuis six ans des articles sur la santé et la beauté.
Création : 27 juil. 2017 · Actualisation : 16 juil. 2019

La chute de cheveux est un problème qui touche aussi bien les hommes que les femmes bien qu'il soit beaucoup plus fréquent chez le sexe masculin.

Nombreuses sont les personnes qui perdent leurs cheveux et apprennent à vivre sans tout en tirant le meilleur parti possible de leur apparence, la calvitie n'étant pas un frein à la beauté. Il existe cependant des hommes pour qui la perte de cheveux suppose un réel problème esthétique et émotionnel auquel ils souhaitent remédier.

Il n'existe actuellement aucun traitement permettant de stopper la chute des cheveux mais cela n'est en aucun cas un motif de résignation. Il existe en effet différents traitements comme les implants capillaires ou la greffe de cheveux.

En quoi consiste la transplantation capillaire ?

Le but des implants capillaires ou micro-greffes est de retrouver la densité de ses cheveux au moyen d'une greffe autologue de cheveux. S'agissant de poils du patient lui-même il n'existe aucun risque de rejet.

Cette intervention de type ambulatoire vise à extraire des unités folliculaires sur les côtés et à l'arrière de la tête afin de les réimplanter sur les zones souffrant d'une chute de cheveux. Cette technique est pratiquée sous anesthésie locale et peut durer entre deux et huit heures en fonction de la zone de traitement.

Une fois l'extraction capillaire pratiquée le docteur utilise de très petites feuilles ou des aiguilles très fines afin de créer les orifices récepteurs des follicules. Ces derniers seront par la suite implantés un à un.

Les techniques de suture utilisées sont très précises et ne provoquent donc que de très petites cicatrices pouvant facilement être masquées même pour les personnes portant les cheveux courts.

shutterstock-327136346.jpg

Peut-on avoir recours aux implants capillaires à n'importe quel âge ?

L'alopécie peut apparaître à différents moments de la vie. Il n'existe donc pas de limite d'âge pour s'essayer à la technique de la greffe de cheveux. Tout homme ou femme de 18 à 80 ans peut donc se soumettre à une micro-greffe de cheveux. Cependant il est recommandé pour les hommes d'agir avec précaution et de laisser passer un peu de temps avant la première intervention.

La plupart des chirurgiens spécialisés dans cette technique affirment que le meilleur âge pour se soumettre à cette intervention est compris entre 30 et 40 ans afin de prévenir une alopécie future.

↪️ En relation : Comment avoir des cheveux en bonne santé ?

Il est pourtant vrai que certains hommes souffrent très jeunes d'un problème de perte de cheveux. Chez ces patients les micro-greffes peuvent alors être envisagées avant 30 ans. Il faudra cependant tenir compte du fait que dû à l'action hormonale la chute de cheveux continuera et ces patients devront certainement avoir affaire à une nouvelle opération dans le futur.

Dans le cas d'une alopécie prématurée les experts recommandent d'attendre au moins jusqu'à 30 ans, âge auquel la chute de cheveux commence à freine de façon naturelle.

Une autre raison d'éviter les implants capillaires avant 30 ans est que les chutes de cheveux ne sont pas stables à cet âge-là. Ce facteur peut alors provoquer une mauvaise distribution des cheveux au moment de la greffe qui n'aboutira pas aux résultats escomptés par le patient.

S'agissant de pertes de cheveux chez des patients jeunes le meilleur conseil est la patience jusqu'à ce que l'intervention soit rendue possible et permette des résultats réellement satisfaisants.

Quels sont les bons réflexes avant une implantation capillaire ?

Il est recommandé de masser le cuir chevelu par des mouvements horizontaux et verticaux cinq minutes par jour durant tout le mois précédant l'intervention afin d'obtenir la meilleure élasticité possible au niveau du cuir chevelu.

Si le patient prend des médicaments ou applique des lotions permettant de stimuler la pousse des cheveux il devra suivre les recommandations de son médecin quant à l'utilisation de ces produits à l'approche de l'intervention.

Il est important d'arrêter de fumer au moins une semaine avant l'intervention. La nuit précédant le traitement il faudra dîner légèrement et choisir des aliments faciles à digérer tout en évitant la consommation d'alcool.

Le jour de la procédure le patient devra être à jeun et il est recommandé qu'il se rende à son rendez-vous accompagné car l'anesthésie peut provoquer une somnolence empêchant la conduite à la suite de l'intervention.

Il est également important que le cuir chevelu soit sain et ne présente pas de problèmes d'eczéma, de séborrhée, démangeaisons, etc. L'intervention ne pourra pas être pratiquée si le cuir chevelu présente une infection.

En suivant ces différentes recommandations le patient se présentera dans les meilleures conditions possibles pour se soumettre à une micro-greffe.

shutterstock-624234857.jpg

Quel est le pourcentage de réussite d'une micro-greffe de cheveux ?

Grâce aux techniques actuelles le pourcentage de survie des follicules implantés est supérieur à 95% dans le cadre d'alopécies androgénétiques. Chez les alopécies cicatricielles le pourcentage peut être légèrement inférieur.

Afin de garantir le succès de l'intervention il est important de bien choisir les follicules à implanter et que le patient suive à la lettre les recommandations de son médecin.

Soins recommandés à la suite d'une implantation capillaire

Des inflammations peuvent survenir à la suite de l'intervention. Il sera alors recommandé d'appliquer du froid pour éviter les gonflements. Les jours suivant la procédure il est préférable de dormir la tête légèrement surélevée et d'utiliser des vêtements amples pour ne pas risquer d'abîmer les implants en enfilant des tenues trop étroites par la tête.

Il est possible de nettoyer la zone donneuse dès le lendemain de l'intervention au moyen d'une solution iodée. De l'aloe vera pourra ensuite être appliqué pour hydrater, calmer et aider la zone à cicatriser.

Concernant la zone receveuse elle devra être nettoyée à l'aide d'un spray d'eau thermale et d'eau marine les premiers jours suivant le traitement. On pourra ensuite se laver les cheveux normalement mais en faisant bien attention et sans frotter.

Les points seront retirés au bout de 12 à 14 jours et le patient pourra reprendre un rythme plus actif au bout de deux semaines. Il faudra faire attention à ne pas exposer sa tête directement au soleil pendant le premier mois suivant l'intervention.

↪️ Vous êtes préoccupés par la chute de vos cheveux ? Avez-vous essayé un traitement qui aurait fonctionné ? Avez-vous réalisé une micro-greffe de cheveux ? Partagez-le sur notre forum ! De plus, vous pourrez lire les histoires d'autres personnes qui sont passées par ce processus et avec qui vous pourrez partager vos doutes.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

0 commentaires

Demander de l’information

Consulter médecin