La chirurgie restrictive pour combattre le diabète lié à l’obésité

La chirurgie restrictive pour combattre le diabète lié à l’obésité
Aurore Martinez
Aurore Martinez
Journaliste passionnée de médecine esthétique. Sa curiosité pour le monde de la chirurgie plastique, l'a conduit à écrire depuis six ans des articles sur la santé et la beauté.
Création : 30 mars 2018 · Actualisation : 16 juil. 2019

Si beaucoup ne la considèrent pas comme une maladie pour la communauté médicale l'obésité est clairement l'une des principales épidémies du XXIème siècle. Dans les pays développés près de la moitié de la population pèse plus que son poids idéal et ce phénomène semble s'aggraver. Les cas d'obésité infantile sont notamment de plus en plus nombreux.

Un mode de vie sédentaire et des excès de consommation de produits pré-cuisinés et de junk food sont les principales causes de cette augmentation de poids au sein de la population. Le grand problème de l'obésité est qu'elle peut provoquer de nombreux troubles physiques et psychologiques. D'un point de vue psychologique les personnes en surpoids souffrent souvent d'un manque d'estime de soi et même d'épisodes dépressifs. D'un point de vue physique les troubles sont encore plus graves : augmentation du risque d'accident cardiovasculaire, mauvais fonctionnement des organes internes dû à la graisse viscérale, augmentation du mauvais cholestérol. Mais s'il y a bien une maladie que l'on peut associer directement à l'obésité c'est celle du diabète non insulinodépendant ou diabète de type 2.

Il s'agit-là d'une maladie chronique imposant au patient de contrôler son alimentation et de prendre des doses d'insuline en fonction des indications de son médecin. Ne pas prendre soin de cette maladie peut à long terme avoir de lourdes conséquences comme des problèmes de cicatrisation, de circulation ou de vision.

Pourquoi l'obésité entraîne-t-elle un phénomène de diabète ?

Lorsque l'on ingère des hydrates de carbone ou des sucres la concentration de glucose dans le sang augmente et le pancréas doit alors sécréter de l'insuline pour que les cellules puissent profiter de ce glucose. Une trop grande consommation de ce type d'aliments fatigue le pancréas et réduit sa production d'insuline empêchant ainsi les cellules de bénéficier du glucose. Il faut alors apporter de l'insuline au corps de façon artificielle par le biais de médicaments, de patchs ou d'injections.

Chez les patients obèses on observe d'une part une réduction de la capacité de production d'insuline et d'autre part une augmentation de la résistance des cellules à l'insuline empêchant la pénétration du glucose. L'augmentation de la graisse viscérale et ectopique (graisse abdominale) est directement liée au développement d'une résistance à l'insuline.

obesidad.jpg

Maigrir pour en finir avec le phénomène de diabète lié à l'obésité

Alors que d'autres types de diabète n'ont pas de remède le diabète de type 2 est quant à lui souvent associé à l'obésité ce qui est une bonne nouvelle car si le patient perd du poids son diabète disparaîtra ou s'améliorera tout du moins.

Le problème est que lorsque l'obésité est excessive, il devient très difficile pour le patient de perdre du poids par lui-même. Il peut en effet souffrir d'une dépendance grave à la nourriture ou être empêché de faire de l'exercice par son état physique. Il existe cela dit une solution en la matière : la chirurgie restrictive. Cette intervention consiste à réduire la capacité de l'estomac pour en diminuer la capacité d'absorption et aider à la perte de poids du patient.

Quel est le profil de patient pouvant combattre un diabète lié à un phénomène d'obésité ?

Les spécialistes mettent en avant le bypass gastrique comme étant d'une des meilleures options en matière de perte de poids importante. Il faut cependant tenir compte du fait que tous les patients ne peuvent pas se soumettre à une opération de ce type.

Le patient idéal pour que l'opération aide à combattre le diabète lié à l'obésité est une personne présentant un indice de masse corporelle supérieur à 30 et souffrant de diabète depuis moins de 10 ans.

Une étude récente datant de 2017 démontre que 45% des patients ayant eu recours à un traitement pour combattre l'obésité et plus concrètement à la mise en place d'un manchon gastrique ou d'un bypass gastrique ont vu leur diabète disparaître complètement. Parmi les patients étudiés, certains souffrant aussi de diabète lié à l'obésité ont quant à eux été soumis à un régime sain et à de l'exercice sans opération. Chez ces personnes, seul 2% d'entre elles ont connu une rémission totale de leur diabète.

Il est donc démontré qu'il est dans certains cas nécessaires d'avoir recours à un bypass gastrique ou autre technique de chirurgie restrictive pour prévenir ou guérir un diabète de type 2.

↪️ En relation : Le bandage gastrique ajustable : risques et avantages

Opération + régime + exercice physique : la bonne association

Ces dernières années la chirurgie restrictive a démontré son efficacité en matière de traitement du diabète lié à l'obésité. Cependant tout le mérite n'en revient pas qu'à la chirurgie. Il est en effet important qu'un patient ayant recours à une procédure de bypass gastrique soit conscient qu'il va devoir changer radicalement son mode de vie.

Si une fois l'opération passée le patient recommence à se nourrir n'importe commun et à ne pas pratiquer d'exercice physique il retournera à son point de départ. Il est primordial de bien suivre les recommandations de son spécialiste pour obtenir un amincissement significatif permettant d'améliorer son état de santé général et de favoriser la disparition complète du diabète.

shutterstock-1220075.jpg

Mieux vaut prévenir que guérir : anticiper les phénomènes d'obésité

Les opérations restrictives se pratiquent pour des raisons bien plus importantes que la seule esthétique : pour récupérer sa bonne santé. Bien qu'il s'agisse aujourd'hui d'interventions relativement courantes dont le processus de récupération est chaque fois plus simple et rapide il faut idéalement éviter d'y avoir recours et il serait souhaitable de voir le nombre de ces interventions diminuer au lieu d'augmenter comme c'est le cas actuellement.

Les dernières statistiques et études en la matière à l'échelle mondiale indiquent que si tout continue d'évoluer de la même manière, il devrait y avoir en 2022 plus d'enfants obèses que d'enfants souffrant de malnutrition. Est-il possible d'éviter ce phénomène ? La réponse est oui. Pour ce faire, c'est aux adultes de montrer l'exemple en apprenant aux plus jeunes à se nourrir de façon équilibrée et à avoir un mode de vie sain. Il suffirait simplement d'augmenter la consommation d'aliments riches en fibres et de réduire la consommation d'hydrates de carbone et de sucres tout comme de pratiquer de l'exercice physique de façon modérée plusieurs fois par semaine pour observer des changements notables.

↪️ Avez-vous du diabète ? Allez-vous subir une opération ? Partagez votre expérience sur notre forum

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

Trouvez votre médecin