Les différents degrés et traitements de l'hyperhidrose

Les différents degrés et traitements de l'hyperhidrose
Par Multiesthetique.fr
16 juil. 2018

La transpiration est une fonction normale du corps. Elle a pour but de le refroidir afin que le corps reste à des températures appropriées. Et, de fait, ne pas transpirer serait même un problème de santé majeur.

Il est tout à fait normal de transpirer lors d'un effort, lorsque la température extérieure est élevée ou même dans une situation qui génère du stress. Cependant, lorsque le niveau de transpiration devient incontrôlable et survient sans raison, la sudation devient alors une affection : l'hyperhidrose.

Les différents types d'hyperhidrose

différents types d'hyperhidrose .jpg

On estime que l'hyperhidrose affecte 3 % de la population mondiale. La majorité des personnes touchées s'accordent à dire que ce problème les empêche souvent de profiter pleinement de leur vie sociale puisque leur entourage finit toujours par conscient de leur excès de transpiration.

Il est courant pour les personnes hyperhidrotiques d'essayer de dissimuler leur maladie en utilisant plusieurs couches de vêtements. Mais cela a tendance à aggraver le problème car, avec plus de vêtements, la température du corps augmente et le corps doit alors transpirer pour réguler la chaleur.

Il pourrait sembler que tous les cas d'hyperhidrose sont identiques mais ce n'est pas le cas. Il existe d'une part l'hyperhidrose primaire (idiopathique) ou focale qui affecte des parties précises du corps, telles que les mains, les aisselles, le visage ou les pieds. D'autre part, l'hyperhidrose secondaire est le symptôme d'un autre problème de santé. La transpiration excessive est alors un effet secondaire d'une autre maladie ou causé par des raisons hormonales, comme dans le cas d'une grossesse ou de la ménopause.

↪️ Article lié : Comment traiter la transpiration excessive ?

Pourquoi y a-t-il hyperhidrose ?

La transpiration excessive est due à l' hyperactivité des glandes endocrines ou sudoripares. Par ailleurs, le problème n'est pas toujours permanent. En effet, certaines personnes ne souffrent d'hyperhidrose seulement en cas de modification de leur mode de vie ou d'une altération de leur état de santé.

↪️ Article lié : Qu'est-ce que l'hyperhidrose ?

Les différents traitements de l'hyperhidrose

hyperhidrose.jpg

L'utilisation d'anti-transpirants

Dans les cas les moins graves, le problème peut être résolu avec l'application d'un anti-transpirant à base de sels d'aluminium. Ce produit va obstruer les glandes sudoripares et donc réduire le niveau de transpiration. Il faudra alors utiliser l'anti-transpirant le matin et le soir, de façon à ce que l'occlusion des glandes sudoripares soit efficace et que l'effet obtenu se maintienne au fil des heures.

L'injection de Botox

L' utilisation de la toxine botulique de type A, ou Botox, est déjà très répandue pour traiter les problèmes d'hyperhidrose, surtout lorsqu'ils affectent les aisselles. En injectant une petite quantité de cette substance, la transmission des signaux aux glandes endocrines est bloquée et la transpiration est inhibée. Ce traitement produit des effets immédiats mais il n'est pas permanent. Passé un certain temps, il est normal que les effets s'estompent et l'intervention devra être répétée pour éviter que l'hyperhidrose ne réapparaisse.

La iontophorèse ou traitement électrique

Cette méthode va introduire des ions dans la peau via un courant électrique, déconnectant temporairement les glandes sudoripares. Ce traitement est particulièrement utilisé dans les cas où la transpiration excessive atteint les mains et les pieds.

Les micro-ondes

Avec le temps, de plus en plus de traitements visent à éliminer les problèmes de transpiration excessive sans avoir à passer par le bloc opératoire. L'un de ces traitements est l' utilisation de micro-ondes qui vont venir détruire les glandes sudoripares. Essentiellement utilisé au niveau des aisselles, ses résultats sont définitifs.

Les traitements médicamenteux

Dans certains cas, il est possible de contrôler l'hyperhidrose grâce à des médicaments anticholinergiques.En évitant la stimulation des glandes sudoripares, ils vont réduire le niveau de transpiration dans tout le corps. Ce type de médicaments est principalement utilisé pour traiter l'hyperhidrose secondaire. Néanmoins, ils génèrent des effets secondaires importants, de sorte qu'il faudra respecter scrupuleusement les indications données par le médecin spécialiste.

L'intervention chirurgicale

Lors d'une intervention chirurgicale pour un traitement de l'hyperhidrose, le chirurgien va couper les nerfs responsables du transport de l'influx nerveux vers les glandes sudoripares. Effectuée sous anesthésie générale, elle consiste en deux petites incisions au niveau de l'aisselle dans lesquelles une caméra est insérée afin de localiser les nerfs concernés. Le patient sort de l'hôpital dans une période de 12 à 24 heures et aura complètement récupéré sous 10 à 15 jours. Il peut reprendre sa vie quotidienne immédiatement. Parfois, l'opération peut avoir un effet secondaire : une transpiration compensatoire qui apparaît dans une autre partie du corps. Cette transpiration peut être légère à sévère mais il n'est pas possible de la prévoir. Néanmoins, les patients ayant subi cette opération s'accordent à dire que cette transpiration est beaucoup plus supportable que l'hyperhidrose.

Conseils pour contrôler la sudation

Il existe un certain nombre de conseils faciles à appliquer pour améliorer la vie des personnes souffrant d'hyperhidrose :

  • Limiter la consommation d'aliments épicés, de café et d'alcool qui stimulent les glandes sudoripares.
  • Ne pas s'exposer directement au soleil et favoriser le port de vêtements en fibres naturelles, comme le coton. S'il vaut mieux éviter les barrières anti-transpirantes sur les tee-shirts ou les chemises, des doublures de protection au niveau des aisselles peuvent être utiles car elles empêchent la sueur d'être absorbée par les vêtements. Elles se collent aux vêtements et sont très discrètes.
  • Choisir des vêtements colorés pour mieux dissimuler les taches de sueur. En optant pour des couleurs claires ou, au contraire, des couleurs très sombres, les signes de transpiration seront mieux dissimulés.
  • L'usage d'un anti-transpirant de qualité matin et soir peut également contribuer à réduire le volume de transpiration émis.

↪️ Pour en savoir plus sur l'hyperhidrose et ses traitements, rejoignez notre forum !

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties.

0 commentaires

Demander de l’information

Les informations publiées sur Multiesthetique.fr ne substituent en aucun cas la relation entre le patient et son médecin. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

Consulter médecin