Méthodes naturelles et chirurgicales contre les verrues plantaires

Méthodes naturelles et chirurgicales contre les verrues plantaires
Eric Vidal
Eric Vidal
Journaliste spécialisé en médecine et santé. Au cours des 5 dernières années, il a découvert le monde de la divulgation scientifique et de la médecine esthétique.
Création : 23 févr. 2016 · Actualisation : 16 juil. 2019

Les verrues sont des excroissances localisées de la peau souvent gênantes et pouvant même se propager sur d'autres parties du corps si elles ne sont pas traitées à temps. Voici plusieurs façons de les combattre.

Les verrues sont des néo-formations superficielles qui peuvent apparaître sur différentes parties du corps, cependant elles sont plus fréquentes au niveau des mains et des pieds. Elles sont dues au virus du papillome humain (VPH) et se transmettent par contact direct ou auto-inoculation.

La contagion est majeure quand la fonction protectrice de la peau est altérée, notamment dans le cas de brûlures ou de peau macérée par l'humidité. Le système immunitaire joue lui aussi un rôle important : en cas d'immunodépression, après la prise d'antibiotiques ou à cause d'une maladie, l'apparition de verrues est plus fréquente.

Les verrues les plus courantes sont grisâtres et rugueuses. Elles peuvent ne présenter aucun symptôme ou au contraire provoquer des gênes et même des douleurs.

Il existe de nos jours de nombreux remèdes pour éliminer ce type de problème, allant de la chirurgie à la cryothérapie (méthode utilisant de l'azote liquide pour congeler la lésion) en passant par la prise de médicaments (à base d'acide lactique ou d'acide salicylique) et les remèdes maison.

Méthodes naturelles

Les méthodes naturelles demandent plus de patience que les traitements drastiques mais se révèlent cependant très efficaces pour combattre les verrues. Alors qu’un traitement classique chez le médecin éliminera la verrue en quelques minutes, vous aurez besoin d’environ 2 semaines de soins rigoureux pour vous en débarrasser de manière naturelle.

Parmi les méthodes naturelles les plus connues, on retrouve :

méthode naturelle pour traiter les verrues

L'ail pilé mélangé à de l'huile d'olive et appliqué sur la plaie permet de faire disparaître la verrue en quelques semaines. Il faut cependant être constant dans ce type de traitement et recouvrir à chaque instant la verrue avec la préparation mentionnée.

L'Aloe vera, l'écorce de bouleau et la peau de banane appliqués de la même manière que l'ail semblent avoir des résultats similaires.

L'huile de ricin et la pulpe de tomate crue sont d'autres alternatives naturelles.

Vous pourrez également utiliser de la propolis, il faudra pour cela que vous appliquiez la pâte sur la verrue puis que vous l’entouriez d’un pansement. Répétez l’opération chaque jour pendant deux semaines.

L’extrait de pépins de pamplemousse mélangé à de l’huile de coco solide semble offrir de bons résultats au bout d’une seule semaine.

Ces différents produits ont des propriétés similaires à celles de certains médicaments permettant de traiter les verrues. Souvenez-vous que les médicaments utilisés proviennent tous à la base d’éléments naturels. Cependant, si vous souhaitez aller plus vite et éliminer vos verrues pour des raisons esthétiques, nous vous conseillons d’utiliser les traitements que vous trouverez à continuation.

Traitements pharmaceutiques

Les solutions proposées par les pharmaciens sont généralement composées de médicaments à base d'acide salicylique, d'acide lactique et autres solutions aux effets corrosifs comme le glutaraldéhyde.

Les pharmaciens proposent également un traitement similaire à une séance de cryothérapie à réaliser chez soi pour éliminer les verrues.

La thérapie médico-chirurgicale

La cryothérapie (thérapie par le froid) est la solution la moins invasive et la plus proposée par les dermatologues. Elle consiste à exposer la verrue à de l'azote liquide pour la détruire par congélation.

En théorie, cette technique a des résultats semblables à ceux de l'élimination par chirurgie ou laser, mais dans les faits les traitements de cautérisation des verrues possèdent des indications spécifiques et doivent être validés par un médecin.

Un spécialiste des traitements de la peau devra en effet établir un diagnostic afin de proposer au patient la solution la plus appropriée. Il mettra en évidence le type d'affection présenté, le nombre de verrues mais prendra aussi en compte l'âge du patient, son activité professionnelle et son état de santé.

Si le médecin repère la présence d'une lésion de petite dimension sur la zone plantaire il privilégiera l'azote liquide, le laser étant généralement réservé à d'autres parties du corps.

À la suite d'une opération de cautérisation ou d'une élimination chirurgicale de la verrue il est nécessaire de soigner la blessurerestante. Si la verrue a été traitée par azote liquide, une vessie ou ampoule risque d'apparaître. Il faudra alors attendre qu'elle se rompe et guérisse d'elle-même.

Comment prévenir l'apparition de verrues ?

2019-04-30.jpg

Quelle que soit la méthode employée pour se débarrasser des verrues, celles-ci ont une forte probabilité de réapparition. Afin d'éviter ce désagrément il est important de respecter les principes suivants :

  • Couvrir la blessure au moyen d'une gaze stérile
  • Protéger la zone traitée du contact de l'eau
  • Ne pas imprégner la blessure de savon ou de lessive

Il sera possible d'abandonner ce type de précautions une fois la blessure complètement soignée. L'état de la blessure devra être contrôlé par un dermatologue.

Le saviez-vous ? Le facteur psychologique joue un rôle important sur l’apparition et l’élimination des verrues. Parfois, il suffira de prendre rendez-vous chez votre dermatologue pour faire éliminer une verrue pour que celle-ci parte seule. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles les verrues peuvent faire leur réapparition après avoir été traitées.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.