Types et traitements des taches de naissance

Types et traitements des taches de naissance
Aurore Martinez
Aurore Martinez
Journaliste passionnée de médecine esthétique. Sa curiosité pour le monde de la chirurgie plastique, l'a conduit à écrire depuis six ans des articles sur la santé et la beauté.
Création : 21 mars 2016 · Actualisation : 16 juil. 2019

Les taches de naissance sont des altérations de la couleur de la peau. Elles apparaissent dès le premier jour ou dans les premiers mois de vie de l'enfant. Bien que la plupart d'entre elles soient inoffensives, il est important qu'un médecin en établisse le diagnostic et en contrôle l'évolution.

Environ 80% des bébés naissent avec des taches de naissance pour des raisons diverses. Certaines disparaissent avec le temps, d'autres restent. Lorsque l'on repère une tache sur la peau d'un enfant il est important de se rendre chez un dermatologue. Ce spécialiste de la peau sera à même de vous indiquer si la tache requière ou non un traitement spécifique. Dans la plupart des cas il faut surveiller régulièrement la tache car celle-ci peut être liée à d'autres affections.

2019-07-12.jpg

On peut diviser les taches de naissance en deux catégories :

 Les taches vasculaires

Ce sont les plus fréquentes chez les bébés. Ceux-ci naissent avec des marques d'origine vasculaire, résultat du développement excessif ou d'une malformation des vaisseaux sanguins ou lymphatiques sous la peau. Les taches peuvent être de différentes couleurs : roses, rouges ou bleutées, en fonction de la profondeur des vaisseaux. La plupart de ces taches surviennent avant la naissance, bien que certaines apparaissent durant le premier mois de vie. Le pédiatre devra déterminer le type de tache et si besoin rediriger le patient vers un dermatologue.

Les taches vasculaires se divisent elles-mêmes en trois types :

  • Taches de vin. Des marques rouges peu visibles à la naissance qui ont tendance à se développer unilatéralement avec le temps. Elles changent parfois de couleur, de texture et/ou de taille.
  • Hémangiomes. Taches rougeâtres qui augmentent de façon significative avec le temps mais qui perdent également de leur pigmentation au fil des années (au maximum à 10 ans) et finissent par disparaître. Il est important d'identifier si ces taches sont liées à d'autres syndromes.
  • Taches saumon. Ce sont des marques rosées qui apparaissent souvent sur le visage ou le cou. La raison de ce phénomène est un développement des vaisseaux sanguins à la superficie de la peau. Ceux-ci sont donc particulièrement visibles. Ces taches disparaissent normalement lorsque l'enfant atteint l'âge de 2 ou 3 ans.

Les taches pigmentaires

Il s'agit là des taches dues à un développement anormal des cellules pigmentaires. Elles peuvent être de différentes couleurs : rouges, rosées, bleutées ou encore plus sombres.

Il existe une multitude de types de taches pigmentaires. Cependant, on peut mettre en évidence 4 grands groupes :

  • Grains de beauté congénitaux. Ils présentent différentes teintes de marron, parfois des poils, et peuvent affecter de toutes petites zones ou bien des extrémités entières. Normalement bégnines, ces taches peuvent être malignes et doivent donc faire l'objet d'un suivi médical.
  • Nævus. Il existe deux types de nævus : le nævus achromique de couleur blanchâtre pouvant être lié à des maladies du système nerveux, et le nævus d'Ota de couleur marron ou grise qui, bien qu'inoffensif, peut représenter un problème esthétique majeur.
  • Taches café au lait. Taches de tons clairs dans la gamme des marrons qui apparaissent chez la moitié des bébés. Il en survient parfois plusieurs au même endroit et elles doivent alors être surveillées car un ensemble de taches peut être synonyme de neurofibromatose, un trouble génétique affectant la croissance des cellules du système nerveux.
  • Taches mongoloïdes. Il s'agit d'un type d'altération des pigments qui laisse sur la peau des taches verdâtres, bleutées ou encore grisâtres, généralement sur une grande partie du dos du bébé ou encore sur les fesses. Ces taches disparaissent souvent de façon spontanée entre 3 et 5 ans. Elles affectent plus fréquemment les enfants à la peau noire ou sombre.

Contrairement à ce que l'on entend parfois, ces taches n'ont rien à voir avec l'alimentation ni l'hygiène de vie de la mère au cours de sa grossesse. Ce sont des altérations dans le développement du bébé qui sont pour la plupart d'origine inconnue.

Existe-t-il des traitements ?

Bien que de nombreuses taches disparaissent ou deviennent pratiquement imperceptibles, on peut intervenir au niveau des marques persistantes grâce au laser ou à la chirurgie, en fonction du type de tache et de sa gravité.

La plupart des taches s'atténuent et finissent par disparaître après le traitement mais certaines réapparaissent et il faudra alors intervenir à nouveau.

Le traitement des taches de naissance est plus communément réalisé durant l'enfance, lorsque les vaisseaux sont plus petits, rendant la procédure beaucoup plus facile et efficace.

Les marques situées au niveau de la tête et du cou sont celles qui répondent le mieux au traitement laser.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

0 commentaires

Demander de l’information

Trouvez votre médecin