Manon Lucci
Manon Lucci
Rédactrice, community manager et copywritter avec une forte expérience dans le domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique. Manon se spécialise dans les thèmes de chirurgie intime.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 28 août 2019

Demander de l’information

Sommaire

  • Introduction
  • Qu’est-ce-que l’augmentation mammaire ?
  • Qui sont les candidates à une plastie mammaire ?
  • Comment choisir mon chirurgien ?
  • Comment se passe la première consultation avec le chirurgien ?
  • Type d’implants ou de prothèses mammaires
  • Techniques d’augmentation mammaire
  • Comment choisir la taille correcte pour mon augmentation mammaire ?
  • Projection de l'implant
  • Quel type de prothèses choisir : rondes ou anatomiques ?
  • Textures des implants mammaires
  • Marques d’implants les plus utilisées en France
  • Types de cicatrices pour l’augmentation mammaire
  • Préparation à l'intervention
  • Anesthésie et hospitalisation
  • Post-opératoire
  • Résultats
  • Quels sont les possibles effets secondaires ?
  • Questions fréquentes sur l'augmentation mammaire
  • Vidéos
  • Témoignages
  • Bibliographie
  • Collaborateurs du traitement :
Avant / Après augmentation mammaire par le Docteur Luini

Photo du Docteur Luini

Introduction


L’augmentation mammaire est la chirurgie la plus sollicitée et la plus réalisée dans notre pays et dans le monde. En 2016, selon l’ISAPS,  42.437 femmes ont décidé de franchir le cap et de se faire opérer.

L'augmentation mammaire par le Dr Zerbib

Qu’est-ce-que l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire, également connue sous le nom de mammoplastie d’augmentation, est un procédé chirurgical et invasif dont le but est d’améliorer la taille et la forme de la poitrine de la femme.

Il existe différentes techniques pour réaliser cette intervention. L’augmentation peut se faire avec des implants mammaires, remplis de silicone ou de solution saline, à travers un transfert de graisse (lipofilling), ou bien en combinant ces deux techniques. On parle alors d'augmentation mammaire composite.

Avant après d'une augmentation mammaire par le Docteur Sylvain David

Photo du Docteur David

Qui sont les candidates à une plastie mammaire ?

Le Docteur Derhy nous explique que l’augmentation mammaire se dirige à des patientes qui souhaitent obtenir un changement au niveau de la poitrine, parce qu’elles entrent dans les critères suivants :

  • sensation de poitrine trop petite par rapport au reste du corps
  • correction de la poitrine après allaitement
  • correction d’une asymétrie (taille ou forme)
  • perte de volume après un amaigrissement

L’augmentation mammaire offrira de meilleurs résultats aux patientes se trouvant proche de leur poids idéal.

Il est également conseillé de réaliser cette procédure une fois toutes les grossesses souhaitées terminées, car même si la présence d’implants ne présente par de risque pour la grossesse ni l’allaitement, la poitrine a plus de probabilité de tomber ou de se vider après avoir accouché et allaité.

Equipe médicale du Docteur Julien Luini

L'équipe du Docteur Luini

Comment choisir mon chirurgien ?

Nous vous conseillons toujours de faire appel à un chirurgien agréé, reconnu et expérimenté pour réaliser une intervention chirurgicale de n’importe quel type. Dans le cadre d’une augmentation mammaire, vous devrez faire appel à un chirurgien esthétique. Nous vous conseillons de vérifier que le professionnel de votre choix soit bien agréé en vérifiant qu’il fasse partie du Conseil National des Médecins. Il devra y être inscrit dans la catégorie “chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice”.

Nous vous suggérons également de faire des recherches sur les forums afin de trouver des opinions d’anciennes patientes, ainsi que de visionner des photos avant / après.

Enfin, nous vous invitons à prendre votre temps et à consulter plusieurs chirurgiens avant de prendre une décision finale. La personne qui vous opérera devra vous inspirer confiance et vous mettre à l’aise.

Première consultation avec le chirurgien

Votre chirurgien pourra vous conseiller sur la taille de vos futures prothèses

Comment se passe la première consultation avec le chirurgien ?

Durant votre première consultation, votre médecin établira tout d’abord votre historique médical complet afin d’écarter d’éventuelles contre-indications. Il prendra ensuite le temps de vous écouter et d’en savoir plus sur vos motivations.

Dans un second temps, il aura besoin d’examiner votre poitrine afin d’en évaluer la forme, la taille, ainsi que la fermeté de votre peau.

Il pourra ensuite vous expliquer quelles sont les différentes techniques disponibles pour procéder à une augmentation mammaire, vous parlera des différents implants, des tailles, de leurs avantages et inconvénients. Il vous donnera tous les détails concernant le déroulé de l’intervention, les indications post-opératoires, les cicatrices, les modalités d’anesthésie ou encore les risques de l’intervention. Il en profitera sans doute pour vous montrer des photos avant / après de ses anciennes patientes. Enfin, il vous remettra un devis détaillé concernant le coût total de l’intervention.

Certains médecins vous offriront la possibilité de visualiser votre future poitrine grâce à un simulateur en 3D. Si votre chirurgien ne dispose pas de ce genre de technologie, il pourra sans doute vous laisser essayer les prothèses pour vous guider au niveau des tailles.

Nous vous conseillons de profiter de cette première prise de contact pour poser toutes vos questions à votre chirurgien. Vous pouvez d’ailleurs préparer une liste chez vous pour être sûre de ne rien oublier.

Dans le cas où vous souhaiteriez procéder à une augmentation mammaire, votre chirurgien vous donnera rendez-vous pour une seconde consultation dans un délai minimum de 15 jours, afin de peaufiner les détails de votre chirurgie. Cette consultation vous permettra également de choisir la taille de votre future poitrine.

Types de prothèses mammaires

Types de prothèses mammaires

Type d’implants ou de prothèses mammaires

L’augmentation mammaire peut se réaliser à partir d’implants ou d’un transfert de graisse (lipofilling).

Les implants mammaires peuvent être remplis de solution saline ou de silicone et peuvent avoir plusieurs tailles, formes et textures.

  • Les prothèses de solution saline sont des coques externes qui sont implantées dans la poitrine puis remplies d'eau salée stérile. En cas de fuite de l’implant, le corps absorbera la solution saline et l’éliminera naturellement.
  • Les implants de silicone contiennent un gel élastique qui peut ressembler davantage à un tissu mammaire naturel. Ils peuvent avoir besoin d'une incision plus longue pour la mise en place et de contrôles réguliers pour s'assurer de leur bon fonctionnement, car le silicone n'est pas absorbé naturellement en cas de fuite.
  • Les prothèses en gel cohésif sont fabriquées avec un gel de silicone plus épais que le silicone traditionnel. Elles conservent généralement mieux leur forme mais nécessitent une incision plus longue.
  • Les implants B-Lite sont les prothèses les plus légères au monde. Il s’agit d’une prothèse en gel de silicone cohésif qui est jusqu'à 30% plus légère que la traditionnelle. 
Techniques d'augmentation mammaire

Prothèse mammaire devant et derrière le muscle

Techniques d’augmentation mammaire

  1. Les implants peuvent être placés devant le muscle, derrière, ou bien en dual plan :
    1. Devant le muscle : la prothèse mammaire est située immédiatement derrière la glande mammaire. Cette technique est la moins utilisée, car elle offre le résultat le moins naturel. Elle est offerte aux femmes ayant une glande mammaire d’une épaisseur minimum de 2 cm, pouvant ainsi recouvrir la prothèse, l'implant se sentant ainsi moins au toucher. Cette technique offre le temps de récupération le plus court.
    2. Derrière le muscle : la prothèse mammaire est située directement derrière le muscle, donnant ainsi l’impression d’un sein et d’un toucher plus naturel.
    3. Dual Plan : cette technique, également appelée Bi-Plan, situe la moitié inférieure de la prothèse entre le muscle et la glande mammaire, ce qui donne la possibilité à l’implant de descendre dans l’enveloppe du sein, pour un résultat encore plus naturel.
  2. Le transfert de graisse, ou lipofilling, quant à lui, consiste à réinjecter des cellules graisseuses provenant d’autres parties du corps de la patiente, habituellement du ventre, ou des cuisses, dans la poitrine. La graisse est récoltée lors d’une liposuccion, pour ensuite être traitée et purifiée dans une centrifugeuse et être à nouveau injectée dans la poitrine. Lors de ce procédé, il est possible d’augmenter la poitrine d’une taille seulement et on compte que jusqu’à 30% de la graisse injectée sera réabsorbée.
  3. Enfin, la méthode composite, combine les deux méthodes précédemment citée. Une prothèse mammaire est insérée dans la poitrine et le lipofilling injecte de la graisse autour de l'implant pour en dissimuler les contours. Cette technique donne deux avantages principaux ; un résultat très naturel et la possibilité de placer l'implant devant le muscle, offrant un temps de récupération plus court, comme nous l'explique le Docteur Derhy

Augmentation mammaire : interventions et prise en charge par le Docteur Hunsinger

Comment choisir la taille correcte pour mon augmentation mammaire ?

Les implants mammaires et la graisse utilisés lors d'un lipofilling sont mesurés en centimètres cubes. Il faudra ajouter cette taille à celle de votre poitrine de base pour obtenir le résultat de votre future poitrine. Il est donc normal que deux implants de la même taille offrent un résultat différent d’une patiente à une autre.

Nous vous conseillons toujours d’écouter les conseils de votre chirurgien pour choisir la taille de vos implants et d’être honnête concernant vos attentes. Votre chirurgien est habitué à réaliser ce type d’intervention et pourra vous aider à choisir la prothèse la plus adaptée à votre corps et à vos envies.

Conseil : Si vous hésitez entre deux tailles, les chirurgiens ont tendance à recommander de choisir la plus grande des deux.

Projection et profil de la prothèse mammaire

Projection et profil de la prothèse mammaire

Projection de l'implant

La projection, qui définit le volume de la profondeur de la prothèse, est mesurée en degré et il en existe généralement 3 ou 4 types. Il est important de savoir que la projection de l'implant est ajoutée à celle que vous possédez déjà naturellement. Le Docteur Derhy nous explique comment se différencient les projections :

  • Projection haute ou extra-haute : La prothèse est pleine et assure un décolleté très pigeonnant. Il s’agit du type de prothèse donnant le résultat le moins naturel.
  • Projection modérée : L’effet est plus naturel que pour la précédente. Cependant ce type de prothèse est déconseillé chez les patientes très minces, car l’effet est trop volumineux.
  • Projection basse : Il s’agit du type de prothèse offrant le résultat le plus naturel, semblable à celui obtenu à l’aide d’une prothèse anatomique.
Prothèse ronde vs anatomique

Prothèse ronde vs anatomique

Quel type de prothèses choisir : rondes ou anatomiques ?

C'est sans aucun doute l'une des principales questions que toutes les femmes qui souhaitent avoir recours à une augmentation de la poitrine se posent. Nous vous expliquons les différences entre les deux. Là encore, nous vous conseillons de faire confiance à votre chirurgien en ce qui concerne le choix de la prothèse.

  • Prothèse anatomique

Elles possèdent une forme de goutte qui est plus naturelle. Le Docteur Derhy nous commente que la partie supérieure de la prothèse est en pente, ce qui permet d'éviter un effet de décolleté trop bombé et d'offrir un résultat beaucoup plus naturel. Il s'agit du type d'implant préféré pour les patientes très minces ou n'ayant que très peu voire par de poitrine. Cependant, son prix est plus élevé que celui d'une prothèse ronde. Il est également important de savoir que les prothèses anatomiques sont toujours texturées afin d'éviter le risque de rotation. C'est ce qui fait le plus peur aux patients optant pour les prothèses anatomiques, car en cas de rotation la forme du sein serait tellement changée qu’il faudrait procéder à une nouvelle intervention.

  • Prothèses rondes

Les prothèses rondes ont une forme de demie-sphère arrondie. En général, elles ont tendance à avoir mauvaise réputation car elles offrent un résultat beaucoup moins naturel, et un décolleté plongeant. Cependant, à l’heure actuelle, il est possible d’obtenir un résultat tout aussi bon avec les prothèses rondes en faisant des choix corrects au niveau de la projection, de l’emplacement ou encore de la taille. Elles ont tout de même l’avantage d’être plus souples et d'offrir un toucher plus naturel.

Implant texturé vs lisse

Implant texturé vs lisse

Textures des implants mammaires

Il existe deux textures d’implant mammaire : les implants lisses et les implants texturés. La texture se réfère au matériel de l’enveloppe externe de la prothèse. Cette dernière peut être soit en silicone lisse, soit granulée. Les prothèses lisses offrent un toucher plus doux et plus naturel. Certains chirurgiens soutiennent que les implants texturés évitent le risque de rotation et de formation de coques, cependant, le Docteur Derhy nous explique que cela n’a pas encore été prouvé scientifiquement. Comme nous l’avons déjà dit, les implants anatomiques, quant à eux, sont toujours texturés afin d'éviter le risque de rotation.

Avant après d'une augmentation mammaire par le Dr Félix

Photo du Docteur Félix

Marques d’implants les plus utilisées en France

Il existe différentes marques de prothèses mammaires. En France, les chirurgiens utilisent généralement les suivantes :

  • Motiva, l'une des marques les plus connues. Elles viennent du Costa Rica.
  • Mentor, elles proviennent de l'un des deux plus grands fabricants des USA (Johnson&Johnson).
  • Eurosilicone, marque provenant de France et offrant une gamme d'implants texturés
  • Polytech, ces prothèses viennent d'Allemagne
  • Sebbin, entièrement fabriquées en France
  • Allergan, le deuxième plus grand fabricant des USA. Ces prothèses ont été au coeur de la polémique ces derniers mois, associées à un risque de cancer du sein.
Cicatrices d'une augmentation mammaire

Cicatrices d'une augmentation mammaire

Types de cicatrices pour l’augmentation mammaire

Il existe plusieurs types de cicatrices possibles lors d'une plastie mammaire :

  • Aisselle : L'incision axillaire sert principalement à insérer des prothèses rondes. Cette position rend très difficile l'obtention d'un résultat symétrique, mais elle a pour avantage de laisser le sein vierge.
  • Sillon sous-mammaire : Il présente l'inconvénient de laisser une cicatrice plus visible que dans le cas des aisselles. C'est l'incision qui est faite pour insérer une prothèse anatomique plus grande qui n'est pas implantable par incision aréolaire.
  • Aréole :  Les cicatrices parviennent à passer inaperçues. L'incision dans l'aréole peut être sous-aréolaire ou transaréole, et l'incision peut facilement être camouflée.
  • Transumbilical : Cette chirurgie est la moins pratiquée et l’incision est située au niveau du nombril. Une fois mis en place, l’implant est rempli de solution saline.

Préparation à l'intervention

Le Docteur Picovski nous explique que votre chirurgien vous donnera des instructions à suivre pour vous préparer à l’intervention, et qu’il est important que vous les respectiez à la lettre :

  • arrêt du tabac 1 mois avant et 1 mois après l’intervention pour faciliter la cicatrisation et éviter le risque de nécrose
  • arrêt de pillule contraceptive 1 mois avant
  • arrêt de médicaments contenant de l’aspirine 15 jours avant
  • consultation avec l’anesthésiste au moins 48 heures avant
  • la veille et le matin vous prendrez une douche bétadinée

Il se peut également que votre chirurgien vous prescrive des analyses plus complètes telles qu'une prise de sang ou encore une mammographie.

Anesthésie et hospitalisation

L'augmentation mammaire se réalise généralement sous anesthésie générale, pour une hospitalisation de 24 heures

Cependant, en fonction des cas, l'intervention peut se réaliser sous anesthésie locale avec sédation et en ambulatoire (sortie le jour même). Il est important que vous discutiez de vos préférences avec votre chirurgien et votre anesthésiste.

Avant après d'une augmentation mammaire par le Dr Lange

Photo du Docteur Lange

Post-opératoire

Le Docteur Derhy nous en dit plus concernant le post-opératoire. Il nous explique que votre autonomie dans la vie de tous les jours sera immédiate, cependant vous aurez du mal à lever les bras durant les premiers jours.

  • Il est normal que vous ressentiez quelques douleurs juste après votre intervention, votre chirurgien vous prescrira des antalgiques pour vous soulager durant les premiers jours.
  • Il est également normal que la poitrine soit gonflée et que des ecchymoses (bleus) se présentent, mais ceux-ci disparaîtront petit à petit au fil des jours.
  • Si des drains ont été posés, ils seront retirés au 2ème ou 3ème jour.
  • Vous pourrez prendre une douche dès le lendemain de l’intervention, ou dès que les drains auront été retirés.
  • Vous devrez porter un soutien gorge de contention jour et nuit pendant environ 1 mois et demi.  
  • Aucun fil ne devra être retiré puisqu’ils sont résorbables.
  • Selon la nature de votre travail et les paramètres d’implants choisis, vous aurez besoin d’un arrêt de 3 à 7 jours
  • Les relations sexuelles sont possibles dès la fin de la 2ème semaine tant que les seins ne sont pas sollicités.
  • Vous pourrez reprendre une activité sportive douce et progressive au bout de 2 mois
Avant après d'une augmentation mammaire

Photo des Docteurs Berdah et Benjoar

Résultats

Les premiers résultats commenceront à être visibles au bout de 2 à 3 mois, une fois que la poitrine aura dégonflé et qu’elle aura pris sa place. Cependant, vous pourrez déjà obtenir un premier aperçu de votre futur volume dès votre réveil. Les résultats définitifs pourront être observés au bout d’environ 1 an. Les cicatrices seront complètement soignées et discrètes, la poitrine sera souple, et les implants auront trouvé leur place.

Les résultats seront stables dans le temps, indépendamment du fait que vous aurez besoin de changer vos prothèses une fois leur durée de vie terminée. Cependant, les experts de la SOFCPRE nous informent que votre poitrine évoluera au fil du temps et sera soumise au vieillissement cutané et à la pesanteur.

Concernant la durée de vie des prothèses, à l’heure actuelle elle se situe autour des 10/15 ans. Le Docteur Derhy nous explique que vous devrez réaliser des contrôles réguliers pour vérifier l’état de vos implants et que c’est grâce à ces contrôles que vous pourrez savoir quand remplacer vos prothèses. Il se peut que vous ayez besoin d’une nouvelle chirurgie avant 10 ans, notamment en cas de coque, ou de rupture, comme il est possible que vos prothèses durent pendant de longues années. Il est impossible de prédire avec précision leur durée de vie.

avant après d'une augmentation mammaire par le docteur Lange

Photo du Docteur Lange

Quels sont les possibles effets secondaires ?

Lorsqu'elle est réalisée par un chirurgien plasticien expérimenté, l'augmentation mammaire a un taux de réussite élevé. Cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, elle n'est pas sans risque. Les exèrts de la SOFCPRE nous informent qu'il existe plusieurs types de risques :

  • risque lié à l'anesthésie
  • infection
  • hémorragie
  • mécrose cutanée
  • ecchymose
  • cicatrice disgracieuse
  • contracture capsulaire
  • rupture de l'implant
  • déplacement
  • perte de la sensibilité des mamelons temporaire ou permanante
  • épanchements lactés

Questions fréquentes sur l'augmentation mammaire

  • La prothèse a-t-elle une garantie à vie ? Le Docteur Derhy nous explique que les marques de prothèses les plus fiables offrent une garantie à vie anti-casse, même s'il n'est pas possible de dire aux patientes qu'elles pourront garder leurs prothèses à vie. Cependant, il n'est pas non plus nécessaire de les changer tous les 10 ans. Il faudra réaliser des contrôles annuels et tant que la prothèse reste en bon état, elle pourra être maintenue.
  • Devrais-je attendre d’avoir eu des enfants avant de me faire opérer ? Il n'y a pas de bonne réponse. Le Docteur Picovski nous explique que si vous décidez de vous faire opérer avant d'avoir des enfants sachez que vous aurez toujours l'option d'allaiter. Cependant, si vous choisissez d'attendre la fin de vos grossesses pour vous faire opérer, le résultat offrira une meilleure garanti.
  • Comment se déroule le processus de guérison ? Les incisions typiques utilisées pour l'augmentation mammaire se situent dans le sillon sous-mammaire, au bord de l'aréole et dans le pli de l'aisselle. Le placement de l'incision dépendra de vos préférences, des habitudes du chirurgien et du type d'implant choisi. Ces incisions guérissent très bien et sont souvent discrètes. Il est fréquent que les cicatrices évoluent et se stabilisent au bout d'1 an. En attendant, il a été démontré qu'appliquer une crème cicatrisante et masser la cicatrice améliore son aspect. Évitez de vous exposer au soleil et aux rayons UV durant les 3 premiers mois post-opératoires et utilisez une crème protectrice une fois cette période terminée.
  • Quand pourrais-je m'exposer au soleil ? Le soleil est l’ennemi numéro 1 des cicatrices récentes, car il entraîne leur pigmentation et les rend encore plus visibles. Ne vous exposez pas aux rayons solaires ni aux rayons UV pendant les 3 premiers mois de votre cicatrisation et utilisez toujours une crème protectrice après cette période.
  • Quand puis-je avoir des relations sexuelles après l'intervention ? La plupart des chirurgiens vous diront d'attendre environ deux semaines. Lors de rapports sexuels, la tension artérielle augmente et cela pourrait entraîner une accumulation de sang autour de l'implant, c'est ce que l'on appelle un hématome. 
  • Quel type de soutien gorge dois-je porter après l'opération?  Pour la période postopératoire la plus immédiate, il est recommandé d'utiliser un soutien-gorge spécial de contention, comme nous l'explique le Docteur Derhy. Ce soutien-gorge doit être porté pendant environ 6 semaines, jours et nuit, en fonction de l'évolution de chaque patiente.
  • Peut-on réaliser une mammographie en portant une prothèse mammaire ? Le Docteur Picovski nous informe que oui, vous aurez juste besoin de préciser que vous portez des implants avant votre examen de contrôle.

Vidéos

Mis en avant
L’augmentation mammaire par Dual Plan
3 févr. 2017
L'augmentation peut se faire par prothèses ou par injection de graisse. L'augmentation peut parfois être composite, associant les prothèses et la graisse pour améliorer les contours naturels des seins.
Dr Julien Luini

Témoignages

“Après de longues années de complexe avec une poitrine d'adolescente, j'ai moi aussi franchi le pas. Tout a été très rapide. 1 mois entre le 1er rendez-vous et l'opération ! Voulant une poitrine le plus "naturelle" possible, nous avons choisi de partir sur des implants silicones texturés de 240cc, posés en Dual Plan. L'opération s'est déroulée à merveille. Je redoutais les douleurs au réveil. Je n'en ai eu quasiment aucune ! Quelques courbatures, 2 jours d'antalgiques et 1 semaine de repos. J'ai longuement hésité avant de me lancer car cela reste une opération chirurgicale avec tous ses risques et complications possibles... mais je ne regrette absolument pas. Je me sens déjà tellement femme ! Ils prennent formes de jour en jour, un vrai bonheur !!!” Lire l'expérience

Sany - Paris (Ville), Paris

“Avant mes prothèses j'étais très mal dans ma peau , je faisais une obsession sur cette partie du corps et psychologiquement j’étais très mal dans la peau , pour moi une femme sans poitrine ce n'est pas féminin ,depuis l'opération Je n’ai plus de complexe je m’habille comme je veux sans devoir tricher , je revis.” Lire l'expérience

Minilea44 - Nantes, Loire-Atlantique

“Je suis très heureuse d'avoir eu le courage de franchir cette étape. Je ne regrette rien malgré la douleur des premiers jours je suis maintenant à J+ 12 et j'ai hâte de voir par la suite je recommande les yeux fermés le Docteur Casey chirurgien à Cannes dans le 06. Je me sens plus féminine plus femme grâce à cette augmentation mammaire” Lire l'expérience

Naitsidous - Le Cannet, Alpes-Maritimes

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."

Collaborateurs du traitement :