Dr Philippe Noto

(1) 50% le recommandent
Saint-Jean-le-Blanc
Le Docteur Philippe Noto accueille les patients à son cabinet de Saint-Jean-le-Blanc, dans le Loiret, et réalise des interventions de médecine esthétique et anti-âge. Formé au Collège International de Médecine Esthétique de Paris, le Docteur Philippe Noto réalise une prise en charge globale et personnalisée pour un résultat naturel. Le cabinet du Docteur Philippe Noto est équipé d'un plateau technique complet, comportant notamment des... (cicatrice en relief Loiret)

Dr Claude Jeandot

(10) 91% le recommandent
Fontainebleau
Le Docteur Claude Jeandot est diplômé du Collège National de médecine esthétique, titulaire d'un DIU médecine esthétique (Paris V), DIUE les laser médicaux (Paris VI), et exerce la médecine esthétique à Fontainebleau, en Seine-et-Marne (77), depuis 1992, toujours avec la même passion. Les actes réalisés au cabinet : Visage Le Docteur Jeandot réalise de nombreux traitements au niveau du visage, comme notamment les injections de Botox... (cicatrice en relief Loiret)

Dr Hubert Massot

(3) 100% le recommandent
Orléans
Le Docteur Hubert Massot est un spécialiste reconnu en chirurgie cervico-faciale et en ORL. Présentation Le Docteur Hubert Massot est détenteur d’un Doctorat en médecine (Nantes, 1983) et d’un Diplôme Universitaire de chirurgie plastique de la face (2013). Il possède aussi une qualification en ORL et en chirurgie cervico-faciale. Il est membre du conseil de l’Ordre du Loiret et participe régulièrement aux réunions de cancérologie... (cicatrice peau mâte Loiret)

Dr Martine Darchy - Cleor Laser

(1) 20% le recommandent
Orléans
Le Dr Martine Darchy est une spécialiste en Dermatologie générale esthétique et laser. Elle reçoit ses patients dans son cabinet au sein du Centre Cleor Laser à Orléans. Formations et diplômes Elle a fait ses études à la Faculté de Médecine Paris VII où elle a obtenu un doctorat de Médecine. Elle est titulaire d’un diplôme inter universitaire de Dermatologie Esthétique et Cosmétologie (Tours), d’un diplôme inter universitaire Européen... (cicatrice peau mâte Loiret)

Dr Claude Riviere

Aucun avis
Orléans
Le Dr Claude Rivière s'est formé tout particulièrement à la Dermatologie médicale et il pratique également la Médecine esthétique pour vous apporter un service de qualité et une attention personnalisée. En fonction de vos besoins, il vous proposera le traitement ou l'intervention la plus adaptée. Le Dr Claude Rivière est inscrit au conseil de l'Ordre des médecins. Docteur en Médecine Spécialiste en Dermatologie diplômé de la faculté de médecine... (cicatrice peau foncée Loiret)

Dernières photos

Expériences phares

En juillet 2012 je me fait opérer de nouveau de ma cicatrice chéloïdes, deux ans après la première intervention. Cette fois ce sera ablation, puis curiethérapie avec des injections de bléomycine chaque mois (la première fois c'était ablation + kénacort chaque mois, sans réussite). Après l'opération je suis emmené dans une clinique où je suis resté 3 jours, le temps de la curiethérapie. Les deux premiers jours furent assez douloureux à cause de l'ablation, j'ai du prendre des anti-douleurs pour calmer cela. Les premiers mois, ou au bout de 2 ans, je vois clairement la différence avec ma première opération : la cicatrice est moins grosse, semble stable. Malheureusement tout fini par repousser : la partie inférieure a arrêté de grossir, pas la partie supérieure qui va former une grosse boule sur la partie droite de mon visage, sous l'oreille. Nous sommes en avril 2017, je compte retourner enlever cette partie de ma cicatrice. En espérant que cette fois ça se stabilise comme la partie inférieure. J'ai d'autres cicatrices sur le corps, mais je ne peux pas cacher mon visage. J'ai été opéré les deux fois à l’Hôpital Privé des Peupliers à Paris, j'ai oublié le nom de la clinique parisienne pour la curiethérapie par contre. On m'a conseillé St Louis pour la prochaine opération, à voir.

À la suite d'une coupure, j'ai une cicatrice chéloïde qui s'est formée sur mon torse, d'environ 4 cm de long et 1 de large. Pas très grosse, mais suffisamment pour me complexer à chaque fois que je me mettais en débardeur ou en maillot de bain... Puis entendre les enfants dire "ah regarde ce qu'elle a la dame c'est dégueu", ça n'arrange pas le complexe... C'est pour ça que je me suis tournée vers les injections de corticoïdes dans la cicatrice. J'ai fait 8 séances toutes les deux semaines, jusqu'à ce qu'elle soit bien réduite et plus lisse, puis j'ai arrêté. Je pense qu'il existe d'autres solutions, mais moi j'ai trouvé ça très bien.