Dr Gilles Naudin

Aucune recommandation
Remiremont
Le Docteur Gilles Naudin est un médecin spécialisé et qualifié en chirurgie maxillo-faciale et en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. Présentation Les diplômes du Docteur Gilles Naudin concernent la chirurgie maxillo-faciale, la chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. Comme il s’agit d’un secteur où tout évolue constamment, ce médecin expérimenté suit régulièrement des formations afin de connaître et d’apprendre... (chirurgie cavité buccale Vosges)

Dernières photos

Expériences phares

Lorsque j'étais enfant, j'avais du mal à manger. Ce n'est pas que je n'aimais pas les aliments (même si j'ai longtemps soupçonné être néophobe), c'est que les textures bizarres me donnaient immédiatement des nausées, me faisaient vomir. C'était il y a 30 ans, et la médecine n'était pas aussi avancée qu'aujourd'hui ! Je me suis toujours forcée pour manger, mais ça n'a jamais été une partie de plaisir... Il y a 5 ans, j'ai découvert, sur un article, l'existence du syndrome de dysoralité senrorielle. C'était moi. Tout ce que je lisais, c'était ça. Je suis allée voir un orthophoniste (eh oui, à 30 ans!) qui m'a préconisé des massages dans la bouche pour me désensibiliser. Eh bien ça a marché ! Pendant plusieurs mois, je ne pouvais même pas me mettre les doigts dans la bouche, et petit à petit j'ai désensibilisé ma bouche. Je suis tellement heureuse, je m'en veux d'avoir attendu 30 ans avant de réagir. Aujourd'hui, j'ai encore du mal avec certaines textures (le quinoa, la semoule...), mais ce n'est pas comparable avec il y a deux ans, lorsque je ne pouvais même pas manger des fraises, des kiwis ou du brocolis !

J'étais souvent gênée autour de mes repas, je sentais une glande salivaire gonflée, c'était pénible. J'avais aussi des difficultés à ouvrir la bouche, et des rougeurs sur la peau au niveau de l'endroit où c'était gonflé. On m'a découvert des calculs dans les conduits salivaires (moi non plus je ne savais pas que ça existait avant!). J'ai eu de la chance, car il aurait pu s'agit d'une tumeur, mais heureusement ce n'étaient "que" des calculs. Le traitement a d'abord consisté en des massages répétés de la glande salivaire et sucer des bonbons pour provoquer une grosse production de salive (comme quand on a des calculs rénaux et qu'on doit boire beaucoup pour que ça évacue tout seul). Malheureusement, ça n'a pas été assez efficace, donc j'ai dû prendre des antibiotiques. Je dois maintenant faire attention, car si ça recommence trop souvent il faudra passer par la chirurgie (soit pour enlever la pierre soit pour carrément enlever la glande qui a des ratés).