Bonjour à toutes, Je viens de me faire opérer d'une nymphoplastie avec méthode longitudinale. Je souhaite partager avec vous mon expérience pour aider celles qui sont actuellement en train de se renseigner avant de sauter le pas (ou non). Tout d'abord, pourquoi j'ai voulu faire cette intervention ? J'ai 25 ans et depuis ma puberté j'étais gênée quotidiennement par ces lèvres qui dépassent (Douleurs pendant le sport, gêne avec certains sous-vêtements et pantalon, douleur terrible du petit bout de lèvre qui se coince dans la dentelle…) et j'étais également complexée par cette vulve que je ne trouvais pas harmonieuse. Je m'étais renseignée très tôt pour cette opération (17 ans) mais j'ai préféré attendre d'être sûre d'en avoir réellement besoin et de ne pas vouloir seulement me conformer à cette mode de la vulve qui doit impérativement ressembler à un joli petit abricot. Il m'a fallu une bonne dose de courage pour me montrer telle qu'elle devant mes partenaires sexuels et finalement je n'ai jamais eu de réaction négative ou déplacée de leur part. Je m'étais donc prouvée que cette différence ne m'empêchait pas de vivre mais je ressentais toujours cette gêne, ce complexe et les douleurs quotidiennes m'agacaient énormément. Une fois ma volonté clairement définie pour sauter le pas, je suis allée me renseigner sur internet pour connaître les expériences des femmes qui avaient eu recours à cette chirurgie. De mes recherches, j'ai conclu que je me tournerai vers un chirurgien esthétique (et non un gynéco) car le pourcentage d'avis de filles satisfaites par leur opération en passant par un chir était beaucoup plus élevé que celles opérées par un gynéco. De plus, l'avantage du chirurgien esthétique à mon sens, c'est la sécurité de ne pas être méprisée, jugée pour cette opération qui peut être perçue (a tort) comme une opération de confort et souvent assimilée à la mode du "comme dans le porno". Ce n'est que mon avis, bien entendu. Et deuxième point retenu après mes recherches, je souhaite une opération avec méthode longitudinale et surtout pas de méthode triangulaire sur laquelle j'ai lu énormément de cas avec complications post op. Décision prise, je suis allée voir un chirurgien esthétique pour en discuter et également me renseigner sur le prix de cette opération. Résultats du 1er RDV : - "Oui Mademoiselle vous avez bien une hypertrophie des petites lèvres, je comprends que cela puisse être gênant dans votre quotidien. Bonne nouvelle, je peux vous aider" - c'est parfait, c'est ce que je souhaitais entendre 😌 - Il m'a conseillé d'office la méthode longitudinale (avant même que je lui fasse part de mon avis sur le sujet), car il m'a avoué ne plus pratiquer la méthode en V car il a vu trop de complications dans le passé. - Les tarifs : dépassement d'honoraires du chirurgien esthétique de 800€ et dépassements de l'anesthésiste de 300€ (le remboursement de la sécu étant déjà déduit). Selon la mutuelle, on peut être remboursée de ces frais. J'ai pris un mois pour me décider (je trouvais le prix élevé mais dans la moyenne des prix que j'avais lu sur différents forums), mais comme j'ai trouvé que le chirurgien était une personne très empathique, à l'écoute et qu'il m'inspirait confiance, je me suis dit que cela en valait la peine, alors je l'ai recontacté pour programmer l'intervention. Je me suis donc faite opérée il y a tout juste une semaine. C'était en ambulatoire avec anesthésie générale. J'avais prévu de poser une semaine de congés pour me reposer après l'intervention. Comment ça s'est passé ? Très bien, pas de complications si ce n'est que.quelques saignements les 2 premiers jours et un oedème (particulièrement prononcé au niveau du capuchon clitoridien) pendant 6jours. Pas de grosse douleur, je dirais plutôt que c'est une gêne lorsqu'on marche mais c'est supportable. Je suis restée essentiellement allongée les 3 premiers jours pour reposer la zone au maximum en restant en robe et sans sous vêtements. C'est seulement une semaine après l'intervention que je pense pouvoir supporter une culotte, jusque là ça me semblait impossible (le capuchon clitoridien étant gonflé, la zone est beaucoup trop sensible pour être en contact permanent avec un sous-vêtement). Au niveau des soins, je devais me laver après chaque passage au toilettes, ensuite séchage au sèche cheveux (froid) et passage de betadine gynécologique. Sachant que le chirurgien donnait une journée d'arrêt maladie après l'opération et ça semble être la norme, je vous conseille vivement de faire comme moi et de poser votre semaine pour vous en remettre. Parce que, de un la position assise semble vraiment compliquée après une journée seulement de repos et de deux, les soins à faire après chaque passage aux toilettes semblent compliqués à appliquer au travail. Le résultat n'est pas encore définitif mais je suis déjà très contente. Le fait de ne plus voir quelque chose pendre entre mes jambes est très satisfaisant et soulageant pour moi. Je suis vraiment contente d'avoir eu le courage de contacter ce chirurgien et de me dire que ces gènes et douleurs sont ENFIN derrière moi. J'ai eu ce soir le rdv de contrôle avec le chir, tout est ok, il me conseille maintenant d'appliquer de la vaseline pour aider les fils à se résorber plus vite. Donc voilà mon expérience, j'espère qu'elle sera utile pour celles qui sont en train de se demander si le jeu en vaut la chandelle. Je ne fais pas de promotion pour la nymphoplastie, cela reste une intervention et elle comporte des risques. J'ai voulu me confirmer que j'étais sûre de vouloir cette opération et maintenant que c'est fait je ne regrette absolument rien. Je conseille tout de même aux plus jeunes d'attendre quelques années avant l'opération. Soyez sûre que cette opération vous la faite pour vous même et non pas par peur du jugement d'une tierce personne. Je vous joint quelques photos : Une avant opération, une juste après l'opération, une à J+1 et une à J+7. Bon courage 😘

Bonjour je suis une nouvelle opérée à j5 je viens de prendre en photos et je me demandais si les petites boules c’était normal ? Je trouve cela horrible bon les première jours c’était gonflés au niveau des grandes lèvres plutôt . Désolé pour les photos horribles mais je suis très inquiéte j’ai tellement pleins d’espoir dans le résultat

Bonjour à tous, je suis trés stressée, cela fait 7 jours qu'a eu lieu ma chirurgie et sa me semble vraiment pas bien tenir :( mon chirurgien est en vacance et mon rv est juste le 19 Juillet. Je souhaite discuter avec d'autres filles pour me rassurer. J'espere vraiment que c'est normal et que je me fait du soucis pour rien .

J'ai fait une nymphoplastie le 11 avril 2019 par mon gynécologue l'opération c'est très bien passée le réveil aussi la je suis a j+ 16 j'ai 2 fils qui sont tombés . J'ai pu trop de douleur j'ai pu d'œdème et de bleue . J'avais à la base 3 grosses boules dur mais elles commencent à dégonfler petit à petit

J’ai subi une nymphoplastie après 6 longues années d’hésitation . Je n’avais pas peur à proprement parler de l’opération , mais plutôt des éventuelles complications , savoir si je n’allais pas au contraire tout aggraver ? :/ Quoiqu’il en soit j’ai fini par me lancer ! J’ai connu des complications , des baisses de moral intense .. des regrets aussi parfois ... J’ai partagé mon expérience avec d’autres et cela m’a permis de me rassurer , j’ai moi même par la suite permis d’en rassurer d’autres à mon tour ... du moins je l’espère :) En résumé , mon expérience s’est bien terminée ... mais j’ai à cœur de lire les expériences de chacune ... j’aime aider à lever le tabou sur ce sujet ... il est important qu’un endroit soit dédiée à toute personne qui souhaite se livrer sans complexe , pour prendre les meilleures décisions pour elle même :) Je suis fière d’avoir fait une nymphoplastie , fière car j’ai su trouver le courage ! Ce que je souhaite à chacun et chacune :)

Je suis avec ces lèvre pour moi pas normal depuis mon adolescence environ mes 14ans je ne savais pas qu elle était trop grande et le sujet tabou avec ma mère. Alors je suis resté comme cela. Quand j ai eu mon 1er rapport et mon 1er copain c'est la qui m'a dis et expliquer que c'est pas comme ça que c'est formé. Mais cela ne le dérangeait pas et moi je ne les montrais pas et je les replis pour pas qu on les voit. Ensuite j ai eu deux enfants et la j ai 30ans et je veux que cela change. Me sentir mieux dans mon corps et dans ma tête ne plus avoir ce rituel de les plier pour pas que cela me gène en marchant ou en fesant du sport. Mais voilà je me suis lancé le 25 janvier je me suis faite opéré avec le docteur Vergote. Sous anesthésie local tous c'est bien passé, mise a laisse on n a parlé des prochaines vacances, on n a aussi rigolé cela a duré 1h pas de douleur. Le réveille au niveau des lèvres a éte douleureux mais en restant allonger et jambe écartée ca passe. Pour la cicatrisation environ 15 jours. Les soins sont simple et peh douleureux, il faut juste être patiente. Je me sens vraiment libre et cela change. Pour moi, cette opération est vraiment une seconde vie, un nouveau corps et et esprit apaisé pouvoir me montrer sans gêne ne plus les sentirs frotter.

Je n'aime pas mon sexe
Soso4222
Membre ambassadeur

Je trouve que ma nympho est ratee je voudrais des avis , car je ne me sens pas bien dans ma peau, est ce que d'autres filles ont connu cette expérience , je trouve que jai beaucoup de cicatrice et la trouve tellement mauche, je voudrais quelques avis pour savoir si je psycote trop , je regrette d'avoir fait cette chirurgie

Opter pour un témoignage concernant la chirurgie intime de la nymphoplastie (réduction des petites lèvres) n’est pas évident mais un acte dont on n’évoque pas vraiment le sujet.car l’hypertophie des petites lèvres de la vulve de la femme a été trop développée et prend une ampleur sur la gêne physique et psychologique quand cela est trop important. Je voulais tout d’abord accorder toute ma gratitude au Docteur Behzad BADIE MODIRI (Chirurgien plasticien et esthétique) qui m’a permis de retrouver un regard neuf sur mon corps de femme, débloqué un complexe qui a perduré depuis si longtemps car cette partie intime disgracieuse (à cause de lèvres inférieures de mon sexe trop grandes) a créé des dommages dans ma vie et notamment des blocages avec des partenaires, manque de plaisir, des douleurs et complexes, des gênes dans mes vêtements et un retentissement sur mon psychisme. Le Docteur Badie est un grand chirurgien et mon premier regard a été celui de la confiance, une libération dès le premier contact tout naturellement et m’étant déjà renseigné sur sa réputation. Cette opération a été effectué entre ses mains, un travail impeccable, une chirurgie également psychoréparatrice, il a tout de suite compris mon problème avec une extrême bienveillance. Je ne regrette absolument pas, cette démarche a des répercussions positives sur ma vie de femme et je constate également des sensations que je n’avais pas, c’est un magicien !!! Merci infiniment à lui et son assistante charmante.

Après avoir pris le temps de discuter, partager avec d'autres personnes opérées ou sur le point de l'être voici ce que je peux te dire sur le sujet: Les praticiens: Niveau chirurgien, les gynécologues, comme les esthétiques le pratique. La différence c'est que tu seras remboursée intégralement par un gynécologue (normalement ... c'est ce que les autres filles m'ont dit) en revanche par les chirurgiens esthétiques tu as des dépassements d'honoraires il faut voir avec ta mutuelle si elle prend une partie en charge parfois ça peut même être intégrale. Pour ma part j'avais choisi un esthétique (ma mutuelle avait pris en charge 80%) car après de nombreuses recherches sur les forums (ex doctissimo) à ce sujet une majorité était plus satisfaite par les chirurgiens esthétiques. Leurs sutures sont plus fines. Les gynécologues apparement voient plus le côté pratique (enfin de ce que j'ai pu lire je ne confirme rien du tout). Mais après chacun fait selon ses envies, ses moyens. Quoi qu'il en soit, que tu choississes l'un ou l'autre il faut que tu sois à l'aise avec le médecin sinon change. C'est très important d'avoir un bon échange avec lui. Petit conseil les chirurgiens esthétiques comme gynécologues sont souvent débordés plus de deux mois d'attente en moyenne allez sur doctolib vous pouvez prendre vos rendez vous en ligne il y a souvent des désistements ce qui permet d'avoir des rendez vous plus vite. Les rendez vous: Je ne sais pas comment ça se passe avec un gynécologue mais avec un esthétique, tu as un premier rendez vous pour t'expliquer l'intervention, t'examiner pour voir quelle méthode est le mieux appropriée dans ton cas, établir un devis, et aussi t'expliquer les risques, même si dans ce genre d'opération les risques sont minimes, ils existent quand même. On ne peut jamais garantir la réussite à 100%. Il faut bien être consciente de ca. Ensuite tu as un second rendez vous avec un minimum de deux semaines d'intervalle pour le temps de la réflexion et à ce moment là tu signes le devis et conclue d'une date avec lui. Une fois celle ci fixée n'oublie pas de prendre rendez vous avec l'anesthésiste (si c'est une AG) car pareil il y a au moins 3 semaines d'attente. Lui va juste te prendre ta tension, te peser, te poser des questions sur d'éventuelles allergies etc ça dure une quinzaine de minute. La méthode: Cela dépend de ton hypertrophie. Moi c'était plus centrale donc j'ai eu méthode en V. Si l'hypertrophie est partout ça sera plus la méthode en long. À savoir que la méthode V est un peu plus fragile. Des petits saignements peuvent persister jusqu'à 24h après. Tu peux avoir un arrêt de travail de 3 jours. Si tu veux avoir plus de temps devant toi tu peux par exemple envisager l'intervention fin de semaine comme ça tu as le week end plus ton arrêt de travail qui suit. L'intervention: Soit anesthésie locale ou générale. Moi le chirurgien m'a préconisé la Générale, c'est sur tu mets plus de temps de te remettre mais locale tu entends tout et c'est quand même un peu gênant je trouve ... mais encore une fois ça dépend des gens. Une AG il faut qu'une personne viennent te rechercher qu'une locale tu peux repartir seule. Cela dépend si tu comptes en parler à quelqu'un ou non personnellement je te le conseille, ça te permet d'être moins stressé et même s'il y a rarement de complications c'est toujours mieux d'avoir quelqu'un dans la confidence au cas où. La douleur: Alors quand j'avais été voir l'anesthésiste il me dit:" je vous ai fait une ordonnance pour la douleur et une deuxième si la première n'etait pas assez forte, bah oui c'est quand même une partie délicate!" Il m'avait fait vraiment peur et finalement aucune douleur je me suis servie d'aucune des deux! Par contre chose importante, Si vous avez l'estomac fragile comme moi allez chez votre médecin traitant il vous changera la médication. À la base on m'avait prescrit du tramadol (anti douleur) et bi profenid (anti inflammatoire) un cocktail bien trop explosif pour moi du coup je suis allée chez mon généraliste il me les as remplacé par des gélules lamaline et le bi profenid en suppo. Je sais c'est pas super mais si tu as vraiment mal dis toi qu'il sera mis dans la zone concernée et fera plus vite son effet ;) Les complications: On ne peut malheureusement pas échapper aux œdèmes et hématomes ensuite les deux plus grosses sont la désunion et dyspareunie (douleur lors des rapports) mais pour te rassurer les risques sont vraiment minimes entre 5 et 7 % pour la désunion et encore moins pour la seconde. Donc pas besoin de se mettre la pression déjà si tu ne fumes pas ça limite les risques et surtout être patiente éviter de bouger car ça échaufffe et donc ça augmente l'oedeme. Faut rester allongée un maximum pendant une bonne quinzaine de jours donc si tu franchis le cap prévoit toi une série ;) Le mieux si vous pouvez rester tranquille chez vous c'est de rester les fesses à l'air. Pour les fumeuses il est conseillé d'arrêter au minimum 10 jours avant ou si c'est vraiment impossible diminuer à 4 cigarettes par jours. La nicotine ralentit considérablement la cicatrisation et donc entraine généralement des nécroses. Les bains, la piscine sont déconseillés les premiers temps pour éviter toute macération prolongée. Il faut vraiment assécher au maximum pour une guérison plus rapide. Le risque zero n'existe pas, la perfection non plus. Je l'ai dit plus haut mais je le redis pour celles qui pourraient être déçues. Le résultat: Il faut être patiente vraiment, au début tu vas te dire que ça n'évolue pas beaucoup, tu vas peut être même avoir l'envie de regretter l'opération mais le temps c'est le remède à tout. Pas de découragement trop précipité ;) Entre 2 et 4 semaines tu auras ta visite de contrôle et dans le cas où le résultat ne te plairai pas pour diverses raisons les deux principales étant l'asymétrie (et oui cela peut arriver) ou encore le lâchage des sutures. Une reprise de cicatrices est toujours possible. Mon chirurgien m'avait dit que si il y avait un soucis il m'aurait retouché mais seulement 6 semaines plus tard. Il faut savoir qu'une cicatrice évolue entre 12 et 18 mois. Selon le chirurgien la reprise peut être avant ou bien après. C'est chacun leur méthode il faut te renseigner lors de tes rendez vous. Si vous avez des doutes, si cela et douloureux ou s'infecte avant le RDV prévu surtout n'attendez pas téléphonez lui et si il ne peut pas vous recevoir allez aux urgences. Ne restez pas avec vos angoisses et ne laissez pas les choses s'aggravaient. Mon expérience: Opérée par le Docteur Gahagnon à Lesquin. Comme je te l'ai dit plus haut méthode en V sous AG c'était ma première. Si t'en as jamais eu ca fait l'effet d'une guele de bois! :/ Je n'ai pas eu de douleurs. J'avais fait l'intervention un vendredi et enchaîné sur mes congés pour vraiment être à mon aise. Pour les lavements il te prescrira un savon spécial genre hibiscrub à faire deux fois par jour et trois fois si dame nature se pointe. Moi elle est arrivée la semaine qui a suivi l'intervention mais ça ne m'a posé aucun problème (pas de tampons). Surtout bien sécher car dans cette zone l'humidification ralentit la cicatrisation car les fils ne sèchent pas. Après chaque passage toilette tu peux (si tu veux) nettoyer mais avec quelque chose de doux genre du sérum physiologique pareil bien sécher en tamponnant. Si tu essuies tu peux arracher les fils. Alors pour ma part pour que l'oedeme dégonfle plus vite je mettais une poche de glace. J'étais gonflée mais au toucher cela restait souple. (C'est important de palper de temps en temps pour voir si il y a de l'inflammation.) Les hématomes ont disparus en 10 jours et pour l'oedme j'en avais un plus gros du côté gauche donc le cinquième jours gros Bade un fils à lâché et l'oedeme s'est résorbé en quelques heures. Je me dis que c'est un mal pour un bien. Le fils a sauté à l'intérieur donc ca ne se voit pas, il y avait donc un petit creux vu que les berges n'ont pas pu se ressouder entre elles mais ca n'a eu aucune conséquence car pas de douleurs et avec le temps il s'est rebouché on ne le voit même plus. (Je me suis fait opérer le 15 avril) mes fils resorbables étaient partis entre 11 et 23 jours si mes souvenirs sont bons et j'avais pris du zinc en gélules pour accélérer la cicatrisation. J'avais une petite boule au niveau d'un fils quand il est tombé, gros stresse mais j'ai paniqué pour rien en massant 2/3 min légèrement le soir devant la télé et avec le temps je n'ai plus rien. Ma peau a repris toute sa souplesse. À savoir que j'ai volontairement voulu garder un peu de matière et ne pas trop raccourcir les lèvres car mon clitoris ressort beaucoup et je voulais vraiment que l'ensemble reste uniforme. La nuit j'aime bien dormir sur le côté Et les premiers jours avec l'oedeme, les hématomes ça me gênait pour dormir donc je coinçais un coussin entre mes cuisses et c'était nickel. Tout ce que je peux te dire pour terminer c'est que ca a changé mon quotidien. Je fais de l'aquabike donc mes lèvres me gênaient beaucoup, et lors de mes rapports elles rentraient à l'intérieur avec les vas et vient c'était pas terrible non plus. Maintenant je peux te dire que lors de mes rapports c'est autre chose j'ai beaucoup plus de plaisir, de sensations c'est top ;) (le médecin me l'avait dit.) par contre j'ai repris mes rapports 3 mois plus tard en juillet mais normalement vous pouvez les reprendre 4 à 6 semaines après l'intervention moi j'étais célibataire mais c'est vous qui le sentez c'est votre corps! Chaque cas est différent. Pour conclure mon expérience je ne dirai qu'une chose... le plus dur c'est de se lancer mais vraiment n'ayez pas peur c'est que du bonheur après. Je recommencerai l'opération mille fois les yeux fermés. Bonne chance. J'espère avoir aidé et ne rien avoir oublié de dire... dans le cas contraire je mettrais en commentaires ;) et si tu as des questions n'hésite pas j'essaierai d'y répondre.

J'ai 19ans et depuis 4 ans je pense à me faire opérer des petites lèvres car elles dépassent énormément, c'est un complexe, mais c'est également très gênant dans la vie de tous les jours, autant durant les rapports que pour m'habiller. Je ne peux pas mettre ce que je veux ou pratiquer le sport que je souhaite, c'est très dure quotidiennement, c'est pour cette raison que je pense de plus en plus à me faire réduire les petites lèvres et donc subir une nymphoplastie!

Bonjour à tous, jeune maman de 21 ans, je suis complexée d'une hypertrophie des petites lèvres, et cela depuis mes 12 ans, je désirerai me faire faire une nymphoplastie. J'ai beaucoup de mal à assumer ces affreuses lèvres autant physiquement que mentalement. Elles me gâchent la vie quotidiennement. Il y a plusieurs raisons à cela, je suis obligée tous les jours, de cacher ses petites lèvres en les rentrant un maximum dans mon pubis pour que cela ne se voit pas et ne me gênent pas, sinon j'ai le droit à des irritations et des démangeaisons affreuses. Je ne peux pas me mettre en sous vêtements ou en maillot de bain, sinon cela arrive qu'elles dépassent de celui ci.. J'interdis formellement mon conjoint de me voir en sous vêtements, ou nue, le fait que des fois il me touche me fait un énorme complexe, et me bloque dans nos ébats qui sont en permanence dans le noir. Je n'arrive pas à lui en parler de peutr qu'il fasse une fixation dessus, ou qu'il soit écoeuré. Mon couple bat de l'aile, monsieur ne comprend pas pourquoi il ne peut voir sa conjointe toute nue, il vient même à parler de ruptures. Je ne sais pas quoi faire. Je désire me faire opérer plus que tout, mais n'ai pas les moyens pour cela. Merci à vous de me conseiller et de m'avoir lu. Partagez vos expériences avec moi, me redonnerait espoir pour cette opération merci.

J’ai 20 ans j’ai fais une nymphoplastie y’a une semaine pile. Je suis à j7 j’avais bcp de stresse mais là ca va mieux j’arrive presque à marcher correctement. Toujours une gêne à s’associer mais vraiment minime. Des tiraillements et démangeaisons parfois et ça me lance aussi mais pas de grosse douleurs. Voila si vous voulez parler n’hésitez pas bisous

Bonjour j'ai été opérée d'une réduction des grandes lèvres intime ainsi que du capuchon je suis à j+3 . c'est très douloureux, un énorme œdème c'est formé depuis 3jours ça n'arrête pas de gonflé pourtant je suis constamment couché c'est la seule position que je supporte . j'espère que ça va s'arrêter un jour c'est tellement gonflé que je marche les jambes écartées et légèrement plié pour éviter que mes lèvres frottent contre ma cuisse .. c'est quand même impressionnant ..mais je sais qu'il faut du temps car cette opération et plus lourde que celle des petites lèvres donc plus de conséquence. Heureusement que je ne travaille pas j'en serai incapable.debout ou assise d'ailleurs . j'ai été opérée par le docteur baba Aissa qui a très vite compris ce que je souhaitais je précise que j'ai été opérée d'une réduction du capuchon l'an dernier esthétiquement c'était affreux.. Je nettoie les plaies avec de la Bétadine 2 fois par jours et j'ai des anti biotiques contre l'infection +anti inflammatoire. J'aimerais savoir si parmi vous il y en a qui ont subi cette même opération et si vous avez des informations à m'apporter je suis preneuse Voilà maintenant j'attends patiemment que le temps de la resorbation de l'oedème arrive parce que la mes lèvres ont atteint une taille surdimensionné 😂