J’ai subi une nymphoplastie après 6 longues années d’hésitation . Je n’avais pas peur à proprement parler de l’opération , mais plutôt des éventuelles complications , savoir si je n’allais pas au contraire tout aggraver ? :/ Quoiqu’il en soit j’ai fini par me lancer ! J’ai connu des complications , des baisses de moral intense .. des regrets aussi parfois ... J’ai partagé mon expérience avec d’autres et cela m’a permis de me rassurer , j’ai moi même par la suite permis d’en rassurer d’autres à mon tour ... du moins je l’espère :) En résumé , mon expérience s’est bien terminée ... mais j’ai à cœur de lire les expériences de chacune ... j’aime aider à lever le tabou sur ce sujet ... il est important qu’un endroit soit dédiée à toute personne qui souhaite se livrer sans complexe , pour prendre les meilleures décisions pour elle même :) Je suis fière d’avoir fait une nymphoplastie , fière car j’ai su trouver le courage ! Ce que je souhaite à chacun et chacune :)

Je me suis faite opéré le 6 mars 2019, soit il y a 12 jours, mon expérience a été terrible des mon réveil, les points ont lâchés après le passage de l infirmière et de sa compresse, le médecin m a recousu a vif ( 3 points) car gros saignement et formation d un hématome au il a fallu vider en appuyant très fort. Donc je suis restée pour la nuit. Nuit terrible insomnie totale a cause de la chaleur, du bruit, de la douleur... le lendemain on prépare ma sortie... Je remarque une odeur désagréable de mon sang ( poisson) lors du changement des protections intimes, mon chirurgien me prescrit du Secnol un antibiotique que je prends a midi en sortant ( horrible goût, nausée fatigue jusqu a 3 jours apres ) . 3 jours apres je ressens une brûlure au niveau du vagin, mycose ( ohhh non) et je ne peux pas mettre d ovule.. Je prends probiotiques oral pour enrayer un peu et j ai un rdv à J 7 avec mon chirurgien il me prescrit un traitement oral pour la mycose, regarde mes plaies, nettoie un peu les sécrétions mycosiques et me rassure sur la bonne cicatrisation. Le lendemain horreur je perd 2 points et je saigne de plus belle, je retourne à l hôpital et je vois un autre médecin (1h de route) qui me dit, impossible de refaire des points la mycose a tout brûlée mais c pas grave l ouverture va se refermer seule. Ok on repars, je précise impossible de marcher correctement et impossible de m assoir l impression d avoir un oursin entre les jambes, je dors que quelques heures les nuits avec de la glace entre les jambes. Le lendemain je me réveille en sang, la lèvre gauche s ouvre de plus en plus... Je retourne à l hôpital en panique et désemparée et je revois ce médecin avec une chirurgienne gynécologue, elle me dit plaie suintante, lésée on ne peut pas intervenir sur une plaie malsaine il faut traiter et cicatriser pour pouvoir envisager une reprise... et un excellent conseil, imbibée de miel car celui ci nettoie, aseptise, soigne et cicatriser... Je suis en pleurs dans le cabinet, je veux que ce cauchemar s arrete je veux reprendre une vie normale, vous occuper de mes enfants, dormir la nuit, arrêter de pleurer et de me retourner la tête sur l état de ma levre et l avenir de la deuxième lèvre... Mon mari est au top, il m acheté le miel le plus cher pour ses verrues thérapeutiques, il me l applique tout les jours.. Ça fait 3 jours que le miel travaille, je ne saigne plus, je ne suinte plus, et il me dit que l aspect de la lèvre ouverte n est plus à vif et cru comme au départ. Je suis couchée, je ne dors presque pas je me réveille à 3h du matin tout les jours, ma levre est carrément coupee en deux en triangle... Je revois Mon chirurgien après demain et j ai peur de sa réaction... Aujourd'hui je n envisage pas une seconde intervention car je veux mettre fin a ce cauchemar de douleur, d handicap, je veux être disponible pour mes enfants ( 2 ans et 5 ans). J ai encore mal, je ressens des piques d aiguilles, des démangeaisons... Je prend encore le traitement mycosiques et j ai encore quelques pertes brûlantes... Je n ai pas eu de chance avec la nymphoplastie et je regrette de l avoir faite...

Douleur post op au maximum 2/10, j’ai marché comme si de rien était en partant de la clinique. Rien à voir avec les douleurs qu’on peut connaître avec ’une Épisiotomie ou déchirure, pas de brûlures aux wc, au top. Je vous conseille vivement de le faire, j’ai mis 15 ans à me décider, si j’avais su... le résultat est visible immédiatement :)

Depuis mes 11 ans je suis très complexée par mes petites lèvres qui dépassent énormément, Une énorme gêne lors du sport, des rapports ( uniquement dans le noir ), la honte de me mettre nue devant mon copain. Depuis le début il a su mon problème, il m'a accepté tel que j'étais, ne m'a jamais fait de réflexion, ça fait maintenant 5 ans que nous sommes ensemble. Je n'ai jamais osé aller chez le gynéco jusqu'à mes 18 ans, j'y suis allée pour la première fois et j'ai direct exposée ce qui me gâché tant la vie. Pour elle tout étais normal, elle m'a donné les coordonnés d'un gynéco obstétricien à Nancy, j'ai donc appelé quelques jours après, rendez vous le 30 juin 2017. Arrivée à son cabinet, je lui explique que je suis très gênée par mon sexe, par la taille de mes petites lèvres ect.. il m'examine, me dit qu'effectivement elles sont un peu longues et qu'une intervention est possible, il m'explique alors la méthode qu'il va employé, la longitudinale. Rendez vous avec l'anesthesiste le 18 août 2017 et operation le 12 septembre 2017. Je suis arrivée à la maternité à 7 h, une infirmiere m'a déposé au bloc à 8h, je m'installe comme chez le gynéco, les jambes et les bras dans les étriers , et la c'est le trou noir, je m'endors sous anesthésie générale. Je me réveille en salle de réveil vers 9h30, aucune douleur, mais une forte envie de faire pipi, d'ailleurs je n'ai pas arrêté de faire meme en remontant dans ma chambre une heure apres vers 10h30 ( ca doit être les´ produits qu'ils injectent qui font ça ) Je me suis dépêchée de regarder le résultat, j'ai cru rêver, plus rien ne dépasser, tout etait bien rangé à l'intérieure, j'étais si heureuse. Ma mère et mon copain étaient avec moi ( ma maman a très bien compris mon problème puisque j'étais faite comme elle, elle envisage aussi de se faire operer apres 40 ans de complexe ). Je suis sortie vers 15h30, toujours aucune douleur, une gêne à la marche, une démarche de canard. J'ai mis 10 Minutes à trouver une bonne position dans la voiture car la position assise est impossible. De retour à la maison, je reste tout le temps couchée, aujourd'hui j'en suis à mon 12 eme jour et je ne bouge pas de chez moi de peur qu'il y est une complication, je n'ai jamais eu de douleur, je ne sais pas ce que c'est.. aujourd'hui une levre à bien cicatrisé et bien dégonflé même s'il y a un peu de sang séché entre les fils et toujours une petite boule rose avec un fil à l'intérieure, l'autre est rikiki à côté, elle a un aspect bizarre, comme des petites boules de chair détachées. Je constate que je n'ai pas eu la même methode des deux côtés, on a toujours une petite levre plus grande que l'autre apparement. Je m'estime heureuse de ne rien sentir, de pouvoir serrer les jambes, m'assoir et remarcher normalement au bout de 12 jours. Je voudrais savoir s'il y a encore un risque de desunion à ce stade ? Ou autre complication ? Merci de vos réponses

J’étais très complexée depuis mon 2ème accouchement par ces petites lèvres qui me semblaient trop grandes et hideuses. En plus ça devenait une vrai gène au quotidien: pour le port de certains sous-vêtements en dentelle, pour faire du vélo,... Enfin le 16 janvier je me suis faite opérée, et depuis je me sens vraiment mieux, même si tous les fils ne sont pas encore tombés et que le résultat final n’est pas encore visible. Mais déjà je me sens beaucoup mieux dans mon corps, comme libérée d’un poids inutile. Je ne regrette absolument pas cet acte, et conseille vivement à celle qui n’osent pas sauter le pas d’en parler avec un chirurgien gynécologue qui pourra vous expliquer vraiment l’ensemble de l’acte.

J'ai 37 ans et depuis mon adolescence j'ai une des 2 lèvres qui est bien plus grandes que l'autre. J'ai vécu avec pendant des années, quotidiennement à remettre ce bout de chair qui dépassait car cela me gênait de part le frottement avec les vêtements ou lors de rapport. J'ai toujours rêvé d'avoir ce bout de chair en moins mais je n'imaginais pas que ce genre d'opération puisse exister. Je suis tombée dessus sur internet un jour suite un ras le bol / un coup de tete . Un soulagement d'une part par la découverte de l'existence de cette pratique mais aussi de découvrir que j'étais loin d'être la seule. Je n'ai pas quasiment pas hésité. Le seul frein était effectivement le tarif. Les prix sont assez variés au départ sans prendre en compte la prise en charge en petite partie de la sécurité sociale et de ma mutuelle (cette dernière ne m'a remboursé qu'une petite partie). Dans une première recherche, je dirai que les prix constatés des chirurgiens esthétiques par chez moi tournent entre 1000 et 3000€. Je n'aurai jamais mis 3000€ pour cet opération même si cela allait changer une partie de ma vie. Puis en lisant les expériences, j'ai appris que certains gynécologues la faisaient aussi et qu'ils étaient peut être mieux remboursé. J'ai donc plus axé ma recherche sur cela. Mon but n'étant pas d'avoir des lèvres parfaites mais surtout de ne plus avoir cette gêne au quotidien, de voir cette chose disgracieuse dépasser quand je me regarde dans la glace et que je dois replacer à toute heure de la journée. 7 jours après cette découverte, je fais donc les démarches pour prendre rdv. Lors du rdv je n'apprends pas grand chose de plus que ce que j'ai pu découvrir sur internet. L'opération se fera donc uniquement sur une seule petite lèvre avec la méthode en V. Le tarif est donc divisé par 2 pour sa partie (pour l'autre partie est bien entendu l'hospitalisation et l'anesthésiste) . Bonne surprise pour moi. Par contre il me prévient bien que ce ne sera pas parfaitement symétrique avec l'autre petite. J'en prends note. Après tout le côté purement esthétique m'importait pas tellement puisque c'est une partie intime, l'important c'est de ne plus avoir ce bout de chair qui dépasse. L'opération se déroule 2 semaines après. Tout se passe très bien. A mon réveil, je n'ai rien ressenti, je me demandais même si on m'avait réellement opérée car j'appréhendais un peu la douleur. J'ai eu droit à 1 semaine d'arrêt mais en tout honnêteté j'aurai pu reprendre le boulot le lendemain. Je n'ai pas marché en canard comme dans certaines expériences que j'ai pu lire. Peut etre parce que je n'ai été opérée que d'une seule lèvre. Je n'ai pris aucun antidouleur. J'ai juste nettoyé tous jours avec de la bétadine gynécologique. Les premiers jours, c'était assez gonflé et je me demandais même au vue de la taille si l'a peau allait bien rétrécir pour avoir la même taille que l'autre lèvre. Mais au bout d'une semaine cela a bien dégonflé et j'ai pu avoir une bonne idée du résultat. 3 semaines après l'opération, rdv de controle. C'est un résultat très satisfaisant même si les points n'étaient pas encore totalement résorbés et que je sentais une sorte de boule. Mais il y a quelques petits défauts que je craignais aussi. - "Un petit trou" dans la lèvre suite à une couture peut etre pas parfaite. Mais il me rassure qu'en continuant avec la bétadine cela devrait se résorber mais que si d'ici un mois ce n'était pas le cas de venir le revoir pour corriger cela. J'avoue avoir été septique car ça avait l'air d'avoir déjà cicatrisé. Mais cela s'est réellement résorbé avec le temps. -Il y avait aussi une légère pliure de peau. Si cela me gênait, je pouvais revenir pour faire une petite opération locale. Un mois après ce rdv de contrôle, les points étaient entièrement résorbés et la pliure minime ne me gênait pas. J'ai retrouvé toutes mes sensations lors des rapports. J'ai repris mes activités sportives. Je revis et je n'ai plus de problème psychologique à ce niveau. Je regrette juste de ne pas avoir fait de recherche avant :)

Bonjour, j'ai souffert pendant dix huit ans de petites lèvres qui tombaient et me génaient énormément à chaque instant de ma vie, que ce soit pour la position assise la marche, les relations sexuelles, mon assurance dans la vie. J'étais très complexée et souffrais tout le temps autan physiquement que moralement. Un jour je me décidais à me sortir de cet handicap et je commençais à faire des recherches sur internet. Là, j'en ai parlé au Docteur Bernard Costini qui m'avait opérée des paupières tombantes et des seins tombant après avoir allaité six enfants. Ce médecin plein d'humanité et d'amour du prochain m'accompagna dans un cabinet d'un autre médecin spécialisé dans ces opérations. J'ai été opérée, il y a eu quelques complications après l'opération mais au final, après avoir traversé des douleurs et des contractures des tissus du périnée réglées par des massages à l'huile d'olive, ma vie à changé, j'ai pu enfin vivre avec un périnée normal qui ne me faisait plus souffrir en permanence surtout qu'en plus, à ces lèvres tombantes, s'était rajouté un kyste dans le vagin formé après une épisiotomie mal faite. Ce kyste était source de grosse inquiétude, je ne savais pas ce qu'il y avait dedans et il tiraillait tous les tissus autour provoquant des douleurs importantes surtout au moment des règles, ça faisant 18 ans que j'avais l'impression d'avoir une épisiotomie fraîche dès que j'avais mes règles. Donc tout a été réparé, et ma vie dans ce corps sans souffrance du périnée a été une retrouvailles de la joie de vivre et de la liberté que je transmets dès que je peux autour de moi dans mes témoignages quand je vois quelqu'un qui souffre de problèmes esthétiques qui atteint à l'intégrité de son esprit et de toute sa vie. Je remercie du fond du coeur, tous ces médecins et tous le corps médical qui m'a accompagné dans cette libération et m'a redonné joie de vivre. Carole Mariani

Bonjour, Je me suis faites opérée le 15 novembre 2018, d'une nymphoplastie, suite à mes 2 accouchements de 2 gros bébé, mes lèvres étaient vraiment disgracieuse. Donc j'ai pris la décision de me faire opérer, l'opération a durée 30 minutes sous anesthésie générale. Arrivée à 14 h , opérée à 17h et ressortie à 20h. Aucune douleurs au réveil, les 2 jours suivant, juste du paracétamol, suffisait largement car les douleurs étaient vraiment très minime. A 1 semaine, j'ai encore mes fils qui vont se résorber d'eux mêmes. Une petite visite chez mon chirurgien esthétique, juste pour contrôle au 6ème jour. Donc à part les soins qui durent 15 jours, avec tulle gras et compresses, rien de particulier. Le sport et les rapports au bout de 3 semaines à 1 mois. Voilà, je voulais vous faire profiter de mon expérience à ce sujet.

Bonjour je me suis fait opéré par le docteur zreiqy Firas le 28/12/17 et je ne regrette rien ..le résultat a été visible immédiatement ..je n'ai ni bleu ni douleur pour le moment..c'est juste un peu gonflé ..j'ai un seul regret c'est de ne pas avoir osé le faire plus tôt ..voilà pour mon expérience ..je sais que ça va encore évoluer de manière positive je ne suis qu'à J+3..et le résultat est déjà satisfaisant

J’avais très peur et j’étais à la fois excitée de faire cette opération. Même si je suis qu’a J+8 et que la cicatrisation n’est pas fini mais cela m’a debarassé d’un poids. J’ai été opéré par un gynécologue, en ambulatoire. J’ai été assez chanceuse car je n’ai eu aucune douleur. Mon post opératoire a été facile à vivre comparé à d’autres témoignages de filles ... maintenant même si ce n’est pas totalement finis, je suis plus à l’aise avec mon corps.

Cela faisait plus d'un an que je réfléchissais à cette intervention , après deux grossesses mes petites lèvres on bien dépassé , je me suis donc tourné vers un chirurgien esthétique du sud de mon île. Rdv rapide , Après consultation et explications , méthode longitudinale avec file non resorbable (car trop de risque de désunion) il ma précisé que sa va être prise en charge par la cmu, l'intervention et réparatrice. Aujourd'hui le 13 septembre je l'ai faite , prise en charge très rapidement, arrivé à 7h30 , ressorti à midi . Franchement je suis très satisfaite du résultat, bien évidemment elles seront plus belle après cicatrisation. Niveau douleur sa va, c'est gérable . Voilà voilà

Bonjour je m'appelle Flora Jai 17 ans e demie et je vais vous partagez mon expérience de mon opérations des petites lèvre cela faisait un bon moment que sa me trottait dans la tète cet idée de me faire opérer car clairement sa devenait invivable tout les jour je ne sortait plus de chez moi a cause du gêne que sa me procurait le faite que mes deux petite lèvre se touche et frotte contre mes vêtements moi contrairement a certaine je n'ai pas hésiter une seconde et j'en ai parler a ma maman premièrement et mon père la su après il est vrai que j'avait un peu peur du résultat et de la douleur après mais jetait tellement presser de me faire opérer pour avoir en quelque sorte une nouvelle vie qui commence, on c'est renseigner un peu de partout avec ma maman les chirurgien qui pouvait avoir au alentour malheureusement soit il s'était trop loin soit beaucoup trop cher(2000 euro ) après Jai appris que les gynéco pouvait pratiquer ce genre d'opération et que il y a avait une grosse prise en charge vu que c'était une gynéco Jai été donc opérer par le Dr Buchet a la clinique d'Annecy que je vous recommande a 1000 % qui est une très bonne gynéco elle ma tout de suite mis a l'aise , on a du payer seulement 70 euro car le reste prit en charge faut dire aussi que ma maman a une très bonne mutuelle. Elle ma expliquer le déroulement de mon opération comme quoi il pouvait aussi avoir des complication mais au point ou jen était je men fichait un peu Jai donc prit rendez vous avec ma mère pour me faire opérer. le jour de l'opération Jai été placer en ambulatoire et ma gynéco est venu me chercher peu de temp après elle ma bien expliquer les consigne etc.. concernant la douleur je naï rien sentie car citait sous anesthésie local intervention a durer 40 min je suis ressortit j'avais un peu mal c'est au bout du 2 -ème jour que Jai sentit la douleur même pas la peine de regarder c'était affreux œdème etc.. ma gynéco m'avait prescrit des glaçon a mettre dessus et une crème cicatrisante pendant 1 semaine e demi impossible de m'assoir ou de marcher et toute la nuit avec des glaçon dessus u bout de la deuxième semaine Jai pu regarder et le résultat était juste incroyable plus rien ne dépassait jetait juste agréablement surprise. je pouvait enfin me mettre en maillot de bain. je tenait a dire a toute les jeune filles qui ont se problème la de sauter le pas de ne pas hésiter a en parler a leur maman papa même si c'est un sujet délicat, car même rien que le fait den parler pourra vous soulager et en libérer plus dune bien sur que dans des cas extrême comme moi mais si vos petites lèvres sont normal tout va bien. donc voila j'espère que mon expérience en aura convaincu quelque une qui veule se faire opérer mais qui n'ose pas en parler a leur proche

Depuis mes 13 ans j'ai souffer enormément de mes petite lèvre qui était tros grande et qui me fessait mal lors d'un activité physique ou d'un vêtement tros serré , depuis que je me suis fait une nymphoplastie je me sens bien mieux dans ma tête et plus a l'aise avec mon corp , je suis très heureuse de se traitement en plus sans douleur , je recommande vraiment multiesthetique pour avoir les meilleurs chiurgient .

Plusieurs desunions, oedème hématome... je me suis faites opérer pour la premiere fois le 10 juin. Une légère boule qui était censé se résorber au bout d'une semaine qui finalement s'est transformé en gros hématome faisant sauter 2 points.. deuxième ré-opération pour couper ( oui oui ) mon hématome et recoudre les points .. deux semaine plus tard, mes 2 points ont encore sautés j'ai comme une fente sur une lèvre et une désunion sur l'autre.. je commence à désespérer j'espère pouvoir me faire ré-operer pour recoudre tout ça car le résultat est loin d'être joli. Si vous avez des questions sur cette opération je me ferais un plaisir de vous répondre !