Mathilde Haroche
Mathilde Haroche
Diplômée en communication d'une école de mode et d'art de vivre, Mathilde est passionnée par l'esthétique et se dédie aujourd'hui à la rédaction d'articles de chirurgie et de médecine esthétique.

Sommaire

  • Qu'est-ce que l'acné ?
  • Toutes ces imperfections font partie du problème :
  • Pendant l'adolescence
  • À l'âge adulte
  • Le port du masque et les conséquences sur la peau
  • Types d'acné
  • Médicaments contre l'acné
  • Traitements de l'acné
  • Bibliographie

Qu'est-ce que l'acné ?

L'acné n'est pas seulement une imperfection, elle est considérée comme une maladie à part entière, qui affecte le complexe pilo-sébacé formé par le follicule pileux et la glande sébacée qui y est rattachée. Le visage est notoirement la zone la plus facilement sujette à sa formation, mais le cou, le dos et la poitrine sont également des zones où il est très facile pour ces imperfections d'apparaître.

Acné

Les différents types d'acné

Toutes ces imperfections font partie du problème :

  • Points noirs : (non inflammatoires) sont des pores de la peau obstrués, le sébum emprisonné s'oxyde sous l'action de l'air et prend la couleur noire caractéristique qui les distingue.
  • Points blancs : causés par des pores fermés et obstrués ils ne sont pas inflammatoires, mais s'ils ne sont pas traités à temps, ils peuvent se transformer en lésions inflammatoires et en boutons.
  • Papules : elles apparaissent comme de petites bosses causées par l'accumulation sous-cutanée de sébum, de bactéries et de cellules mortes qui provoquent une inflammation.
  • Pustules : ce sont des papules où se forme un pus blanc ou jaune.
  • Nodules : semblables aux précédents, mais plus gros, solides et douloureux.
  • Kystes : masses profondes et douloureuses, remplies de pus (elles ressemblent à des bulles), incorporées sous la surface de la peau ; l'acné kystique est le type le plus grave.

Cette situation est encore aggravée par les cicatrices, qui apparaissent sous forme de petits trous ou de taches hyperpigmentées lorsque la peau n'est pas correctement traitée. Pour éviter la formation de ces cicatrices d'acné, il est essentiel de ne pas toucher les boutons et les points noirs et de faire appel à un spécialiste qui pourra traiter l'inflammation à sa racine grâce à des médicaments ou des traitements esthétiques.

Acné

L'acné à l'adolescence

Pendant l'adolescence

L'adolescence, vous savez, est la période où l'on souffre le plus de l'apparition de boutons et de points noirs. Mais pourquoi ? La cause principale est donnée par les nombreux changements hormonaux qui se produisent pendant la puberté et l'adolescence. En effet, entre 12 et 18 ans, il est très fréquent que les filles et les garçons soient sujets à l’acné.

À ce stade, on parle surtout d'acné juvénile ou polymorphe, car c'est une forme qui présente plusieurs types de lésions en même temps (boutons, points noirs et taches blanches, etc.).

Pour éviter que le problème ne s'aggrave et que les taches ou les cicatrices ne s'enveniment, il est important d'apprendre aux jeunes à ne pas agresser leur peau, en évitant de prendre de mauvaises habitudes chroniques telles que se toucher constamment le visage ou se maquiller excessivement pour cacher les imperfections.

Acné

L'acné à l'âge adulte

À l'âge adulte

Mais l'adolescence n'est pas le seul âge où l'on peut souffrir de ce problème. En fait, de nombreux adultes, hommes et femmes, se trouvent confrontés à ce problème pendant de nombreuses années. Plus jeune, on pouvait mettre la faute sur un régime alimentaire riche en graisses, mais au fil des ans, quand l’acné persiste il devient de plus en plus évident qu'il s'agit là d'un tableau beaucoup plus complexe, comme le soulignent diverses études et articles internationaux.

Outre les causes hormonales, l'acné est déclenchée par différents facteurs souvent concomitants :

  • Utilisation de produits huileux ou gras (nettoyants pour le visage ou le corps, shampoings, etc.).
  • une transpiration abondante
  • stress
  • climat humide
  • la consommation de médicaments qui affectent le système endocrinien (contraceptifs, stéroïdes, œstrogènes, etc.)
  • les changements hormonaux (menstruations, ménopause, grossesse, stress)
  • toucher ou frotter excessivement la peau
Acné

"maskne"

Le port du masque et les conséquences sur la peau

Ces derniers temps, les masques, les gants et les gels hydroalcooliques sont devenus les trois objets que nous devons utiliser le plus souvent pendant nos journées, apportant de petits effets secondaires auxquels nous n'avions jamais pensé auparavant.

De nombreux spécialistes ont souligné l'impact de l'utilisation de ces dispositifs de protection sur la qualité de la peau de notre visage, à tel point que les Anglo-saxons ont inventé le néologisme "maskne" (de masque et acné). Le frottement continu des tissus sur la peau, les températures estivales et l'humidité créée par la respiration contribuent à augmenter l'obstruction des pores de la peau et à modifier l'équilibre des glandes sébacées, entraînant une augmentation considérable des points noirs et des pustules.

Le choix de nos soins et de nos démaquillant doit donc également tenir compte de ce nouveau phénomène, en privilégiant les produits de composition légère et à base d'eau, absolument non comédogènes et éventuellement spécifiquement conçus pour les peaux irritées et soumises à beaucoup de stress extérieur.

Acné

Types d'acné

Types d'acné

Ils sont principalement au nombre de quatre, classés par ordre croissant de gravité :

  • Acné comédonienne : c'est la forme la plus légère, avec des points noirs et blancs, des boutons et parfois quelques papules apparaissent sur les joues, le nez et le front. En général, le risque de formation de taches ou de cicatrices à ce stade est mineur.
  • Acné papule pustulaire : elle touche principalement le visage (front, nez et joues) mais peut parfois s'étendre au dos. La peau est rougie et enflammée, des papules et des pustules se forment, ce qui entraîne une phase déjà plus modérée et plus grave de l’acné, le que des taches pigmentées se forment est présent.
  • Acné conglobé : il s'agit d'un degré plus grave, qui touche souvent non seulement le visage mais aussi le cou et le dos. Les impuretés sont ici de différentes sortes et elles forment des groupes qui se transforment en kystes et nodules, parfois douloureux. Le risque de taches et de cicatrices commence à être plus élevé que dans les autres phases.
  • Acné fulminans : également appelée ulcération fébrile ou maligne. Cette forme plus sévère est en fait encore plus rare et est plus fréquemment observée chez les hommes. Elle est similaire au type de conglobate et affecte à la fois le visage et le dos. Le risque de cicatrices est très élevé.
Acné

Traitement de l'acné 

Médicaments contre l'acné

La pharmacothérapie est la plus efficace pour la phase active et permet de soulager l'inflammation et de réguler les fonctions physiologiques qui affectent la formation des impuretés, mais elle doit toujours être effectuée sur prescription médicale et sous la supervision d'un spécialiste en dermatologie.

Parmi les médicaments généralement utilisés pour le traitement de l'acné, on trouve

  • les antibiotiques (oraux et/ou topiques contenant par exemple de la tétracycline, de la doxycycline, de la minocycline, de l'érythromycine ou de l'amoxicilline)
  • les dérivés de la vitamine A (crèmes ou gels à base d'acide rétinoïque, tels que la trétinoïne ou le tazarotène)
  • les formules à base de peroxyde de benzoyle, de soufre, de résorcine ou d'acide salicylique
  • Les produits topiques à base d'acide azélaïque

En revanche, pour les cas principalement dus à des causes hormonales, les pilules de spironolactone et les contraceptifs sont souvent recommandés (bien que ces derniers puissent parfois entraîner une aggravation du tableau clinique, de sorte qu'il est toujours préférable de consulter un médecin avant de les utiliser à d'autres fins que la contraception).

Le médicament le plus connu et le plus puissant est l'isotrétinoïne, commercialisé en France sous le nom de Roaccutane®. C'est un médicament très efficace et très répandu, mais avec de nombreuses contre-indications, dont la tératogenèse, c'est-à-dire le développement de malformations et d'anomalies chez les embryons. Non seulement il ne doit pas être pris pendant la grossesse, mais si la patiente souhaite devenir enceinte, elle devra en informer le médecin pour déterminer la période d'attente nécessaire après le traitement.

Les rétinoïdes, en revanche, sont une forme de vitamine A et constituent l'un des principaux traitements de l'acné. Ils empêchent la formation de points noirs et de points blancs, car ils contribuent à garder les pores propres et dégagés en accélérant le renouvellement des cellules de la peau.

La plus connue est la trétinoïne (les autres marques courantes sont Atralin, Retin-A, Renova, Refissa). Il s'agit de produits topiques qui sont appliqués en petites quantités avant de dormir, ils ne doivent pas être utilisés pendant les heures d'ensoleillement car ce sont des substances photosensibles.

Après l'application, vous pouvez remarquer une certaine irritation, une rougeur et une sécheresse qui peuvent provoquer un léger gonflement des pores, ce qui peut entraîner le blocage du sébum à l'intérieur de ceux-ci et l'apparition occasionnelle de certains boutons, mais ces effets ne se produisent que dans la première période, pendant que la peau s'adapte au nouveau traitement.

Le rétinol, qui est plus léger que les rétinoïdes délivrés sur ordonnance, se trouve parmi les produits en vente libre et est également disponible sous forme de gel topique.

Acné

Traitement non chirurgical anti-acné

Traitements de l'acné

  • Peeling chimique : l'acide glycolique et l'acide salicylique sont les plus adaptés à l'acné. Il élimine la couche superficielle de la peau, où les cellules mortes sont déposées, et augmente la production de collagène, qui est utilisé pour adoucir la peau, accélérant ainsi le renouvellement des cellules de la peau, ce qui contribue à améliorer l'acné et les cicatrices qui en résultent. Il peut être répété toutes les 4 ou 6 semaines, en effectuant 1 ou 2 séances par semaine. Selon le type de peeling, une seule séance sur une période plus longue est suffisante. Après chaque traitement, une rougeur, une brûlure, une desquamation et une légère irritation peuvent se produire pendant un jour ou deux. La peau, après la séance, sera très sensible à la lumière pendant plusieurs semaines, il est donc essentiel d'utiliser un écran solaire de 50 SPF. Vous devriez voir tous les avantages et les effets de chaque séance de peeling dans un délai de deux semaines.

Non chirurgical - 3 à 14 jours de récupération

  • Thérapie photodynamique ou LED : le traitement consiste en l’application d’un agent photo-sensibilisant suivi de l’exposition à une lumière bleue ou rouge qui activera le médicament, tuant les bactéries qui provoquent l'inflammation et aidant à réduire les glandes sébacées. À part quelques rougeurs et gonflements, il n'y a pas d'effets secondaires, mais même dans ce cas, vous devez utiliser un écran solaire à l'extérieur car votre peau sera plus sensible pendant plusieurs semaines. Elle est considérée comme efficace dans le traitement des formes légères à sévères et peut également contribuer à réduire les cicatrices car elle stimule la production de collagène et la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins. Vous aurez besoin d'une série de 2 ou 3 traitements, à 4 ou 6 semaines d'intervalle.

Non chirurgical - 3 à 7 jours de récupération.

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."