Des avancées techniques pour la pose d’implants dentaires

Des avancées techniques pour la pose d’implants dentaires
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 14 oct. 2016 · Actualisation : 15 oct. 2020

Les progrès de la médecine ont permis à un grand nombre de personnes de profiter de nouvelles techniques chirurgicales améliorant le temps de récupération du patient et permettant de retrouver l'usage presque immédiat des zones d'intervention.

Il nous semble aujourd'hui normal d'observer un footballer se faire opérer après une lésion et enchaîner presque immédiatement avec sa rééducation.

Il en va de même pour l'os de la bouche concernant sa cicatrisation, sa rapidité permettant d'installer des dents fixes accrochées à des implants dentaires le jour même de leur mise en place.

Ce type de techniques permet aux patients de mâcher, de parler et de retrouver l'usage quotidien de leurs dents le jour même de l'intervention.

Les différentes phases de la mise en place d'implants dentaires

Le patient se présente au cabinet médical tôt le matin. On réalise tout d'abord les extractions et l'assainissement de la zone à opérer. On met ensuite en place les implants dentaires dans l'os, avec suffisamment de torque (couple de serrage) pour supporter la charge des prothèses fixes. Au cours de la matinée, on prendra aussi des mesures au niveau des implants, nécessaires à la confection d'un bridge fixe.

Le patient pourra alors se reposer pendant quelques heures pendant que le laboratoire se charge de la confection de la prothèse fixe. En fin d'après-midi, le patient retournera dans le cabinet pour la mise en place du bridge vissé sur les implants dentaires.

implants dentaires

La phobie des traitements dentaires

Si le patient possède une très grande appréhension voire une phobie face aux interventions dentaires, il est possible de pratiquer cette chirurgie sous sédation consciente. Un anesthésiste pratiquera cette méthode. Elle permet de contrôler la peur et l'anxiété du patient durant le processus chirurgical et donne la sensation que l'intervention n'a pas duré si longtemps.

Implants dentaires sur une faible masse osseuse

La première condition requise pour la pose d'implants dentaires est l'existence d'une masse osseuse suffisante, tant en termes de qualité que de quantité, afin de pouvoir supporter le poids de l'implant en titane.

Si cette condition de départ n'est pas remplie, il est possible d'avoir recours à des techniques de régénération du tissu permettant de récupérer la masse osseuse perdue.

Il existe différentes techniques et matériaux permettant de favoriser une croissance rapide de l'os dans le but de pouvoir y installer un implant dentaire. On dénombre notamment le PRGF (Plasma Rich in Growth Factor), les injections, la régénération osseuse guidée et l'élévation du sinus maxillaire.

Le choix de la procédure à employer dépend de la quantité d'os à restaurer, de la zone d'intervention et de la taille de l'implant à installer.

Un dentiste implantologue réalisera un diagnostic rigoureux de l'état des os du patient au moyen d'une radiologie, d'un panoramique et de tomographies, afin de déterminer la solution la plus appropriée.

L'une des procédures les plus bénéfiques en termes de régénération osseuse est certainement le PRGF ou plasma riche en facteurs de croissance. On obtient cette substance grâce à une extraction de sang du patient lui-même qui permet d'offrir une quantité de protéines nécessaire à la stimulation de la croissance de l'os de façon accélérée.

Le PRGF s'utilise également en association avec l'élévation du sinus maxillaire, une technique qui permet d'injecter un comblement dans le sinus pour stimuler la formation d'os.

Les sinus sont deux cavités que l'on trouve sous les orbites oculaires et qui sont généralement remplies d'air et séparées de la racine des dents par une portion osseuse.

Lorsque l'on perd une dent dans la partie supérieure de la mâchoire, il arrive parfois que cette portion osseuse diminue, nécessitant une chirurgie de régénération de l'os perdu.

Afin de connaître la procédure la plus appropriée à votre cas, prenez rendez-vous auprès d'un professionnel de la santéqui établira un diagnostic précis et complet de votre situation.

👉🏼 A lire également : Bien choisir ses implants dentaires

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.