Tout savoir sur l’extraction des dents de sagesse

Tout savoir sur l’extraction des dents de sagesse
Caroline Richier
Caroline Richier
Rédactrice spécialiste en santé et rajeunissement. Grâce à sa formation en biologie, elle écrit des articles populaires sur le bien-être et la médecine.
Création : 20 août 2018 · Actualisation : 9 nov. 2020

Vestige nous venant de nos ancêtres les grands singes, les dents de sagesse servaient jadis à pouvoir mastiquer longuement les végétaux et les viandes crues, pour en faciliter la digestion. Au cours de son évolution, la taille de la mâchoire humaine a diminué, ne laissant plus assez de place aux dents de sagesse. Si de plus en plus de personnes ne possèdent pas de dents de sagesse, la majorité de la population doit encore passer par la case de l'extraction.

L'extraction des dents de sagesse en 5 infos

  • Durée de l'opération : entre 30 minutes et deux heures.
  • Anesthésie : locale dans la majorité des cas.
  • Hospitalisation : ambulatoire (sauf si recours à l'anesthésie générale).
  • Coût : de 150 à 650 euros.
  • Convalescence : deux semaines.

L'extraction des dents de sagesse : une opération obligatoire ?

Tout d'abord, il faut savoir que l'extraction des dents de sagesse n'est pas obligatoire. En effet, même si cela reste rare (10% de la population), il est possible de les conserver quand :

  • Les dents de sagesse sont totalement sorties et ne sont pas gênantes pour le reste de la mâchoire.
  • Elles sont utiles à la mastication.
  • Elles sont suffisamment accessibles pour un nettoyage efficace.

Néanmoins, le facteur bénéfiques / risques est à examiner attentivement car les risques liés à une chirurgie orale tardive sont plus importants que si la chirurgie est exécutée à l'âge jugé idéal pour une extraction des dents de sagesse, c'est-à-dire entre 18 et 25 ans.

En outre, en cas de non-extraction, le patient s'expose à plusieurs risques que ce soit pour ses dents de sagesse ou pour les autres dents.

↪️ Article lié : Tout savoir sur la chirurgie orale

Les risques en cas de non-extraction des dents de sagesse

En cas de non-extraction, 3 situations sont possibles, selon l'état de la dent de sagesse :

  • Si la dent n'est pas du tout sortie, il y a un risque de formation de kyste ou de résorption (absorption) de la racine de la molaire voisine.
  • Si la dent est à demi-sortie, le patient risque une infection bactérienne de l'os ou de la gencive, un déchaussement de l'avant-dernière molaire ou une carie.
  • Si la dent est totalement sortie mais qu'elle est mal positionnée, il existe un fort risque de carie (due à la difficulté d'accès lors du brossage) ou d'ulcère (la dent aura tendance à pousser vers la joue). Enfin, il y a un risque de « supra-éruption » : lorsque la dent de sagesse n'est pas assez proche de la molaire voisine, elle essaye alors de s'en approcher. Parfois, jusqu'à venir mordre la gencive de la mâchoire opposée.

De plus, en cas de non-extraction des dents de sagesse, plusieurs complications peuvent apparaître pour les autres dents :

  • La résorption radiculaire. Les dents sont englobées dans un sac qui est constitué de cellules qui vont venir aider la dent à perforer l'os pour faciliter sa sortie. Lorsque la dent de sagesse est complètement sortie et qu'elle vient s'appuyer sur la molaire voisine, il arrive que les cellules du sac dentaire n'attaquent pas seulement l'os de la gencive mais aussi la racine de la molaire contre laquelle la dent de sagesse est appuyée.
  • La résorption osseuse. Dans ce cas, la dent de sagesse n'est pas entièrement sortie et se positionne en direction de la molaire qui la précède. L'os de la gencive va alors se résorber derrière cette molaire, créant une forte sensibilité au chaud et / ou au froid.
  • La carie. Faute d'un nettoyage efficace sur les dernières dents de la mâchoire, des caries peuvent se former sur les dents de sagesse mais également sur les molaires contre lesquelles elles prennent place.
extraction dents de sagesse

Dentiste généraliste ou chirurgien maxillo-facial ?

Si l'âge idéal se situe entre 18 et 25 ans pour l'extraction des dents de sagesse, l'âge du patient va aussi jouer un rôle dans le choix du praticien pour l'intervention. En effet, un dentiste généraliste peut tout à fait retirer les dents de sagesse jusqu'à 25 ans, à condition qu'il n'y ait aucune complication qui nécessite de faire appel à un chirurgien.

En revanche, une fois passé l'âge de 25 ans, votre dentiste vous réorientera vers un chirurgien maxillo-facial. Celui-ci aura non seulement fait des études en dentisterie mais il aura aussi fait 4 ans d'études supplémentaires pour se spécialiser en chirurgie maxillo-faciale. De fait, il est spécialisé dans tout ce qui concerne les chirurgies graves ou délicates du visage ainsi que dans les chirurgies maxillaires ou de la bouche.

Après une extraction des dents de sagesse

L'extraction d'une dent de sagesse va laisser un « trou » dans la gencive : l' alvéole. Cette alvéole va se remplir naturellement de sang pour former un caillot. Ce caillot va ensuite évoluer pour se transformer en os et venir combler l'espace laissé dans la gencive.

Afin de faciliter la cicatrisation et d'éviter toute complication post-opératoires, il est essentiel de respecter les consignes données par le chirurgien. La principale consigne étant d' éviter tout phénomène de succion (cracher, boire à la paille, fumer, etc.). En effet, la succion pourrait briser les caillots sanguins en formation et retarder la cicatrisation de la gencive. De ce fait, il est impératif de continuer à avaler sa salive normalement. Celle-ci peut par ailleurs avoir un léger goût de sang dans les jours suivants l'extraction.

Dans le cas où vous constateriez des saignements importants et / ou persistants, il conviendra de retourner voir le médecin qui vous a opéré.

↪️ Pour en savoir plus : Soins après une chirurgie orale

Les complications les plus fréquentes après une opération des dents de sagesse

Après une extraction des dents de sagesse, la complication la plus fréquente est l'alvéolite, c'est-à-dire la perte du caillot sanguin. L'os de la gencive est alors mis à nu. La zone devenue très sensible devient douloureuse dans les 3 jours suivant la perte du caillot.

Une consultation avec le médecin vous ayant opéré permettra de nettoyer l'alvéole puis d'appliquer un traitement spécifique. Ce traitement aura pour objectif de protéger la zone et de soulager la douleur le temps qu'un nouveau caillot se forme. Le processus de guérison reprend alors du début et la fin de la convalescence est alors repoussée de 4 à 5 jours supplémentaires.

D'autres complications sont possibles après une opération des dents de sagesse : gonflement de la zone, hématome, ouverture de la bouche limitée (selon la durée de l'opération, paresthésie (l'anesthésie est alors ressentie plus longuement que la normale), ostéite (infection de l'os traitée par antibiotique), …

Avant l'intervention, le dentiste ou le chirurgien maxillo-facial vous expliquera toutes les complications possibles, les précautions à prendre et les consignes post-opératoires.

↪️ Vous avez d'autres questions sur l'extraction des dents de sagesse ? Venez les poser sur notre forum !

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.