Remportez jusqu'à 1.000€ sur votre traitement

Chaque mois, participez au tirage au sort.
Conservez votre facture facture et participez gratuitement !

Participer

Quoi de neuf ? Informez la communauté de vos avancées

16 sept. 2019 · Actualisation : 11 oct. 2023

Retour sur expérience de ma nymphoplastie avec méthode longitudinale

Vaut la peine
Tarif approx. : 1 100 €
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Bonjour à toutes, Je viens de me faire opérer d'une nymphoplastie avec méthode longitudinale. Je souhaite partager avec vous mon expérience pour aider celles qui sont actuellement en train de se renseigner avant de sauter le pas (ou non). Tout d'abord, pourquoi j'ai voulu faire cette intervention ? J'ai 25 ans et depuis ma puberté j'étais gênée quotidiennement par ces lèvres qui dépassent (Douleurs pendant le sport, gêne avec certains sous-vêtements et pantalon, douleur terrible du petit bout de lèvre qui se coince dans la dentelle…) et j'étais également complexée par cette vulve que je ne trouvais pas harmonieuse. Je m'étais renseignée très tôt pour cette opération (17 ans) mais j'ai préféré attendre d'être sûre d'en avoir réellement besoin et de ne pas vouloir seulement me conformer à cette mode de la vulve qui doit impérativement ressembler à un joli petit abricot. Il m'a fallu une bonne dose de courage pour me montrer telle qu'elle devant mes partenaires sexuels et finalement je n'ai jamais eu de réaction négative ou déplacée de leur part. Je m'étais donc prouvée que cette différence ne m'empêchait pas de vivre mais je ressentais toujours cette gêne, ce complexe et les douleurs quotidiennes m'agacaient énormément. Une fois ma volonté clairement définie pour sauter le pas, je suis allée me renseigner sur internet pour connaître les expériences des femmes qui avaient eu recours à cette chirurgie. De mes recherches, j'ai conclu que je me tournerai vers un chirurgien esthétique (et non un gynéco) car le pourcentage d'avis de filles satisfaites par leur opération en passant par un chir était beaucoup plus élevé que celles opérées par un gynéco. De plus, l'avantage du chirurgien esthétique à mon sens, c'est la sécurité de ne pas être méprisée, jugée pour cette opération qui peut être perçue (a tort) comme une opération de confort et souvent assimilée à la mode du "comme dans le porno". Ce n'est que mon avis, bien entendu. Et deuxième point retenu après mes recherches, je souhaite une opération avec méthode longitudinale et surtout pas de méthode triangulaire sur laquelle j'ai lu énormément de cas avec complications post op. Décision prise, je suis allée voir un chirurgien esthétique pour en discuter et également me renseigner sur le prix de cette opération. Résultats du 1er RDV : - "Oui Mademoiselle vous avez bien une hypertrophie des petites lèvres, je comprends que cela puisse être gênant dans votre quotidien. Bonne nouvelle, je peux vous aider" - c'est parfait, c'est ce que je souhaitais entendre 😌 - Il m'a conseillé d'office la méthode longitudinale (avant même que je lui fasse part de mon avis sur le sujet), car il m'a avoué ne plus pratiquer la méthode en V car il a vu trop de complications dans le passé. - Les tarifs : dépassement d'honoraires du chirurgien esthétique de 800€ et dépassements de l'anesthésiste de 300€ (le remboursement de la sécu étant déjà déduit). Selon la mutuelle, on peut être remboursée de ces frais. J'ai pris un mois pour me décider (je trouvais le prix élevé mais dans la moyenne des prix que j'avais lu sur différents forums), mais comme j'ai trouvé que le chirurgien était une personne très empathique, à l'écoute et qu'il m'inspirait confiance, je me suis dit que cela en valait la peine, alors je l'ai recontacté pour programmer l'intervention.

Je me suis donc faite opérée il y a tout juste une semaine. C'était en ambulatoire avec anesthésie générale. J'avais prévu de poser une semaine de congés pour me reposer après l'intervention. Comment ça s'est passé ? Très bien, pas de complications si ce n'est que quelques saignements les 2 premiers jours et un oedème (particulièrement prononcé au niveau du capuchon clitoridien) pendant 6 jours. Pas de grosse douleur, je dirais plutôt que c'est une gêne lorsqu'on marche mais c'est supportable. Je suis restée essentiellement allongée les 3 premiers jours pour reposer la zone au maximum en restant en robe et sans sous vêtements. C'est seulement une semaine après l'intervention que je pense pouvoir supporter une culotte, jusque là ça me semblait impossible (le capuchon clitoridien étant gonflé, la zone est beaucoup trop sensible pour être en contact permanent avec un sous-vêtement). Au niveau des soins, je devais me laver après chaque passage au toilettes, ensuite séchage au sèche cheveux (froid) et passage de betadine gynécologique. Sachant que le chirurgien donnait une journée d'arrêt maladie après l'opération et ça semble être la norme, je vous conseille vivement de faire comme moi et de poser votre semaine pour vous en remettre. Parce que, de un la position assise semble vraiment compliquée après une journée seulement de repos et de deux, les soins à faire après chaque passage aux toilettes semblent compliqués à appliquer au travail. Le résultat n'est pas encore définitif mais je suis déjà très contente. Le fait de ne plus voir quelque chose pendre entre mes jambes est très satisfaisant et soulageant pour moi. Je suis vraiment contente d'avoir eu le courage de contacter ce chirurgien et de me dire que ces gènes et douleurs sont ENFIN derrière moi. J'ai eu ce soir le rdv de contrôle avec le chir, tout est ok, il me conseille maintenant d'appliquer de la vaseline pour aider les fils à se résorber plus vite. Donc voilà mon expérience, j'espère qu'elle sera utile pour celles qui sont en train de se demander si le jeu en vaut la chandelle. Je ne fais pas de promotion pour la nymphoplastie, cela reste une intervention et elle comporte des risques. J'ai voulu me confirmer que j'étais sûre de vouloir cette opération et maintenant que c'est fait je ne regrette absolument rien. Je conseille tout de même aux plus jeunes d'attendre quelques années avant l'opération. Soyez sûre que cette opération vous la faite pour vous même et non pas par peur du jugement d'une tierce personne. Je vous joint quelques photos : Une avant opération, une juste après l'opération, une à J+1 et une à J+7.

Bon courage 😘

12

Commentaires (12)

Bonjour Weenilp, merci de nous faire part de ton expérience très compléte (cela dit en passant :) au sein de la communauté !

Ton expérience va sans aucun doute aidé beaucoup d'autres femmes qui souhaitent passé le cap ! Quel est le chirurgien qui t’a opéré ? Tu as opté pour la méthode longitudinale pour éviter les complications post-opératoire type la désunion qui peut être un risque plus élevé dans le cas d'une nymphoplastie triangulaire ?

À bientôt !
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Hello Weenilp, comment va tu aujourd’hui ?
Merci pour tes infos.

Je ne vois pas tes photos :)
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
As tu repris une vie sexuelle? Quand je l ai repris j ai realisé que je ne sentais plus rien, nada, que dalle. J ai pleuré pendant des jours et des semaines et maintenant j ai envie de prevenir tout le monde: NE LE FAITES PAS, moi c est fichu mais j aurais tellement aimé qu on me previenne
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Bonjour lolatrentetrois, j’ai eu recours il y a de la 11 jours a l’intervention je voulais savoir si les boules qu’il y a sur les cicatrices ont disparu chez toi? cela m’inquiète beaucoup j’ai peur de rester avec ces effets bourrelets
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Bonjour juubyyyyyy, je voulais savoir si les boules sur les cicatrices étaient bien parties.
Parce que je me suis aussi fait opérer et j’ai exactement la même chose et ça m’inquiète.
Merci !
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Bonjour,
Je voulais demander par rapport au remboursement de la sécurité sociale, est-ce que tu as juste payé 800 euros+300euros ou bien t'as payé plus cher puis la sécu vous a remboursé ?
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Holà, je sors du bloc opératoire, j’ai 18 ans et j’ai fait cette opération parce que j’avais souvent mal et que c’était aussi un complexe. J’ai fait sous anesthésie locale et honnêtement, c’était pas trop ça, le chiru a dû mettre des doses beaucoup plus élevées d’anesthésiant car je sentais tout à certains endroits (horrible la douleur) et même si quand je sentais plus la douleur, je ressentais tout ce qu’il faisait, j’avais la sensation de quand il coupait et recousait.
Après, il reste plus qu’à voir ce que ça va donner, j’espère qu’il a fait un beau travail.
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Bonjour, conseillez-vous un obstétricien ou un chirurgien esthétique ?
Merci
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Je déconseille le docteur cohen, c"est tout ce que je peux dire car mon opération a été catastrophique et l'est toujours.
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Bonjour tout le monde ! J'ai sauté le pas il y a 7 semaines. Méthode longitudinale, tout s'est bien passé. Par contre, effectivement, les sites qui mentionnent une reprise de travail à 48h sont à côté de la plaque ! De mon côté, j'ai pris 10 jours d'arrêt. Le temps de rester un max "les fesses en l'air", ou disons plutôt allongée, au repos. Et puis, j'ai 40 ans, donc aussi, se remettre de l'anesthésie. Je ne supporte les culottes en coton uniquement que depuis 2 semaines. Ne parlons même pas de jean ! J'ai eu mon rdv post op la semaine dernière et tout va bien selon le gynéco qui m'a opérée. Je suis à ce jour hyper contente du résultat.
Cependant, j'ai une gêne encore persistante à ce jour. Un côté de ma lèvre est encore un peu dure et douloureuse au toucher. Le gynéco m'a prescrit une crème que j'espère efficace ! Car même si je peux enfin reprendre le sport, impossible d'avoir une relation sexuelle pour l'instant....
Quelqu'un a-t-il eu ce ressenti ? Merci 😊
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Pareil, je suis qu'à une semaine, j'ai bien fait de prendre des photos chaque jour car ça a gonflé de jour en jour, comme il m'a fait une Lipo du pubis, les bleus sont descendus jour après jour et donc, l'oedème avec. Là, mes grandes lèvres sont gonflées et dures, bon, il m'a fait du lipofilling car elles étaient flétries, donc il a rempli avec ma graisse du pubis d'où le lipofilling. Mais alors qu'au bout du 3 ème jour, je n'avais plus mal, juste ça tirait aujourd'hui, j'ai repris du Ketoprofene car ça fait mal, pourtant, j'ai regardé, tout est propre, aucune infection. Je pense que c'est tellement gonflé, ça tire, je vais me mettre de la glace.
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?
Répondre
Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Cette histoire vous a plu ? Racontez-nous la vôtre ici !

Être libérée de trop de chair

Bonjour, j'ai souffert pendant dix huit ans de petites lèvres qui tombaient et me génaient énormément à chaque instant de ma vie, que ce soit pour la position assise la marche, les relations sexuelles, mon assurance dans la vie. J'étais très...

En savoir plus
Nymphoplastie toute simple

Bonjour,

J'ai fait une nympho car l'une de mes petites lèvres dépassait. Les 2 ont été raccourcies, pour faire un joli tracé symétrique.

Je suis allée à Tours, pas très loin de chez moi, je suis ravie, la chirurgienne est très gentille et...

En savoir plus

Tout le contenu de cette page est généré par les utilisateurs réels du portail et non par des médecins ou des spécialistes.

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.