Centre Facialis

1 recommandation
Saint-Priest-en-Jarez
Le Centre Facialis est un cabinet médico - chirurgical qui se trouve dans le centre ville de Saint-Priest-en-Jarez, dans la région  Rhônes-Alpes. Vous pourrez compter sur l'expérience et le savoir-faire des Docteurs Thomas ALIX, Virginie PRADE et Romain AIMARD pour vous recevoir, vous conseiller et réaliser de nombreuses interventions de chirurgie et de médecine esthétique. Les spécialités Chirurgie esthétique du visage... (liposuccion poitrine Loire)

Dr Pierre-Olivier Paradol

1 recommandation
Saint-Étienne
Le Docteur Pierre-Olivier Paradol, professionnel avisé en Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice exerce à l'Hôpital Privé de La Loire (HPL). Cet ancien interne des Hôpitaux de Paris, ancien assistant au Centre Léoon Bérard et lauréat de la faculté de médecine de Paris, réalise lui-même la totalité de ses interventions chirurgicales. Parcours du Docteur Pierre-Olivier Paradol  Praticien attaché des hôpitaux de... (hypertrophie mammaire Loire)

Dernières photos

Expériences phares

rogue

À mon adolescence, à la différence des autres garçons, je n'ai pas seulement pris du muscle et de la pilosité, j'ai aussi pris... des seins. J'en ris aujourd'hui, mais ça n'a pas été une époque facile pour moi... Jusqu'à mes 32 ans, je m'étais résigné à vivre avec... C'est une connaissance qui m'a parlé de l'intervention de gynécomastie pour enlever ces seins. J'ai sauté sur l'occasion : j'ai appelé un chirurgien le lendemain même et, un mois après, je passais sous le bistouri ! Je revis, vous n'imaginez pas. Il m'a enlevé de la graisse par liposuccion et la glande mammaire, j'ai retrouvé des pectoraux plats. Je me sens tellement mieux ! Je conseille vraiment à tous les hommes qui souffrent de ça de prendre rdv, des solutions existent !

reality

À l'adolescence, j'avais développé des seins, que j'ai décidé de faire enlever l'année dernière. Tout s'est bien passé, le médecin a liposucé la graisse en trop, a ouvert pour pouvoir enlever la glande mammaire qui s'était développée, et a aussi reconstruit le mamelon, qui était trop gros. Enfin, à 31 ans, j'ai un vrai buste d'homme, et plus d'homme/femme. Le post-opératoire s'est bien passé, j'ai dû porter un bandage de maintien pendant 3 semaines environ, et ai eu les pansements changés régulièrement. Médecin super, très à l'écoute, qui a répondu à toutes mes questions par mail, même tard le soir. Je regrette en fait d'avoir attendu aussi longtemps avant de me lancer, pensant que je ne pouvais rien faire à ce non-cadeau de la nature.