roxy

Femme au corps d'enfant suite a une amenoree congenitale, tres complexee, j'ai saute le pas de l'operation apres avoir fini d'allaiter mon deuxieme enfant. Sans aucune poitrine, l'allaitement m'a donne une idee de ce qye pourrait etre la vie avec de la poitrine !!! Surtout que la peau de mes seins s'etait execivement detendue. Apres l'allaitement....gants de toilette !!!! Ma visite chez le chirurgien, amusante. J'ai appris que j'avais les seins en forme "d'ogives tubulaires"... Lol. quelle taille voulez vs madame ? Heu !!je ne sais pas...le standart francais c'est quelle taille ? "quelle forme de seins voulez vous ?" pomme ? Poire ? Que des questions auxquelles je ne m'attendais pas. Et pour couronner le tout j 'oublie mon "soutien" gorge ds le cabinet. Faut dire que je n'en mettait jamais.... L'operation s'est bien passee, il y a 20 ans. Prothese en serum phy car a l'epoque les protheses en silicone etaient interdites. Un 90b le reve pour moi. Par contre un an apres je fus obligee de me faire enlever une coque au sein gauche. Ca arrive parfois m'a t on dit ! Pas de chance. Par contre j'ai tjrs les memes protheses depuis 20 ans. Je m'apprete a les changer le 21 decembre pour passer a un 90c; reduirz les areoles qui ont toujours ete trop grandes et retirer la coquz qui s'est a nouveau reformee avec le temps. Peu exigeante il a 20 ans je le suis devenue un peu plus en voyant les resultats de certaines operations sur des tierces personnes. Je souhaite une poitrine plus en harmonie avec mon corps (je mesure 1,73 m ) plus naturelles (cette fois protheses en silicine). Suite au prochain episode !

Je n’ai jamais eu une jolie poitrine ça me complexait énormément et j’ai voulu changer ça j’avais une ptose mammaire ( petit sein pointant vers le bas depuis mon adolescence ). malheureusement pour moi je suis tombé sur le mauvais chirurgien. J’ai évité d’aller me faire opérer à l’etranger justement pour éviter de finir botched je voulais avoir un bon suivi avec un chirurgien français et de préférence sur Nantes pour la proximité. j’ai fait quelques recherches discuter sur quelques forum au final tout me portait à croire que j’avais trouvé le bon chir de bon avis et professeur au chu de Nantes. J’obtiens un rdv rapidement. A la consultation il est plutôt froid mais bon je cherchais des compétences et non pas des affinités il avait l’air de savoir exactement quoi faire il a été très clair dans les explications de la procédure tellement que je n’avait plus de question à poser. Prête, pressé et très sûr de moi je programme avec lui une date d’intervention (2 mois plus tard) et règle en amont une partie du devis. De retour chez moi je me rends compte que je n’ai pas programmé de rdv pour choisir la taille des prothèses pas grave j’appelle pour fixer un rdv. Le jour du rdv le chir n’est pas dispo ne m’as pas prévenu et je suis venu pour rien c’etais peut être un signe car c’est à ce moment-là que j’aurais du me rétracter et tout annulé mais je voulais absolument me faire opérer par ce chir j’avais en tête qu’il était professeur, chef de service au chu etc etc bref j’insiste pour avoir un rdv avant l’intervention mais impossible d’en avoir un. Tanpis je le verrais le jour j et on discutera. Jour j arrive enfin je suis là dès 7h comme prévu a jeun forcément je suis un peu inquiète mais très excitée car c’est le jour où tout va changer dans ma tête je me voyais déjà avec ma nouvelle robe acheter exprès pour la future «  inauguration » LOL.8:15 les infirmières traînent pour m’installer dans une chambre mais je trouve ça normal c’est le chu hein pas Bretèché on m’apporte une blouse pendant que je patiente dans la salle d’attente. 9:00 je suis à peine installée je demande à voir le chir on me dit qu’il n’est pas arrivé. Bizarre ! Opération prévu dans une demi-heure alors je ne comprends pas trop je parle de mon soucis de prothèse + retard du chir aux infirmières qui n’ont pas l’air surprise je comprends que ça arrive souvent et elle m’explique que dès qu’il sera là je pourrais voir avec lui. 11:00 je m’etais assoupie très étonnée en voyant l’heure je demande tout de suite aux infirmières ce qu’il se passe une d’elle me répond que le chir arrive à 14h et qu’il n’opére pas le matin la encore j’aurais du tout annulé mais je suis resté au final j’ai vu le chir dans l’espace attente du bloc opératoire et c’est la que j’ai choisi la taille des implants le bon monsieur avait enfaite choisi à ma place ! L’opération s’est bien déroulée je me réveille sans douleur, pour l’instant ras. au moment de changer les pansements je me rend compte que tout a été fermé avec des points très espacés même pour les mamelons mais pas la partie sous le sein qui eu des sutures normal c’était une cicatrice en T je pose la question à l’interne qui était là (je ne sais pas pourquoi il était là d’ailleurs j’ai payé plus chère pour une intervention sans eux je ne voulais pas être un exercice vue l’importance que cette opération avait pour moi) si ça n’allait pas posé de problème pour la cicatrisation il me dit que non. 1 mois après j’ai le des cicatrices énormes comme si mes mamelons coulaient sur ma poitrine j’ai attendu 3 mois avant de vraiment paniqué j’ai pris un rdv et le chir m’as dit que ça allait disparaître et que autrement il rattraperait mes cicatrices. Le 6eme mois post op j’ai pris un rdv que le chir n’as fait que repousser encore et encore pour finalement dépasser les 1 an du suivi. J’avais 21 ans et des seins tubéreux et maintenant j’en ai presque 23 avec des mamelons difformes je l’ai mal vécu et je le vis toujours très mal

Mastopexie avec prothèses
Marquescarla
Beauty Ambassadrice

6 semaines et 1 jour. Voici mon résultat. Je suis très contente. Le Dr Harbon est toujours à l'écoute et chaque fois que j'ai un doute il est là pour moi. J'ai fait une allergie aux pansements mais on à trouvé une autre solution avec des compresses et maintenant c'est bon, elle est partie. Je me suis habitué à la taille car au début je me disait que c'était trop gros, mais finalement non, ça va très bien avec ma morphologie. Écoutez toujours ce que le chirurgien vous conseille.

Bonjour toutes, voilà de nombreuses années que je souhaitais franchir le pas: me faire remonter la poitrine. J'ai de base une forme de type tubéreuse et donc mes seins étaient voués à tomber, bien que je n'ai pas une énorme poitrine (bonnet b-c). La chirurgie était pour moi une option, mais je voulais d'abord fonder ma famille et pouvoir vivre grossesse et allaitement avant de penser chirurgie esthétique. J'ai donc eu beeeaauucoup de temps de réflexion et de préparation, dans ce temps j'avoue que mon regard sur mon corps a aussi évolué et je pouvais dire que je m'acceptais telle que j'étais. Cependant je voyais toujours la chirurgie esthétique comme moyen "d'embellir" mon corps (sans partir dans un excès), et j'ai commencé à faire les démarches "avancées" en été 2019, il y a donc 6 mois. J'ai cherché plusieurs chir pour avoir plusieurs avis (ET JE LE CONSEILLE VIVEMENT CAR SUR 3 CHIR DIFFERENTS J'AI EU 3 PROPOSITIONS D'OPERATION COMPLETEMENT DIFFERENTES !!!). Le 3eme chir m'a proposé une mastopexie avec cicatrice autour du mamelon + verticale combinée à un lipofilling, vu que je ne voulais pas une énorme poitrine mais retrouver un galbe + un peu de volume en plus. J'étais ravie de sa proposition car j'avais peur de mettre des implants, avoir un corps etrangé en moi ne m'enchantais pas (et ne rien mettre du tout n'étais pas une option pour moi car j'allais me retrouver avec un bonnet A donc moi qui ai toujours eu un peu de poitrine il était hors de question d'en avoir si peu bien que je trouve les petites poitrines très jolies :) ). Qqes jours après j'appelle le cabinet pour donner suite et fixer une date d'OP, qui sera quand même 5 mois après, le temps de bien réfléchir à tout ça. Et j'ai bien fait de ne pas me précipiter! J'ai longuement cherché sur le net des avis sur le lipofilling, et bien qu'on soit informée qu'une partie de la graisse se résorbe, le résultat peut pour certaine être décevant! J'ai d'ailleurs eu une connaissance qui a eu recours au lipofilling durant ma période de "réflexion" et après pas mal d'échanges, elle était elle aussi déçue, car pas mal de graisse s'était résorbé. Donc j'ai beaucoup réfléchis, pesé le pour et contre et vu ce que je souhaitais comme résultat il paraissait évident qu'une pose de prothèses était + adapté pour mon cas. De plus, n'ayant pas repris le sport cardio depuis 3 ans (enfant bas age et job en cause) mais que je compte reprendre bientôt, il serait bête de dépenser dans un lipofilling et perdre la graisse par la suite. Donc oui j'ai pensé à tout les détails et j'en ai par la suite parlé à mon chir lors du 2ème RDV, 2 semaines AVANT L'OP. Il était convaincu qu'un lipofilling aurait fait un bon job sur moi car j'ai un peu de réserves sur les hanches et ventre mais il m'a écouté et faut dire que j'étais convaincue de mon choix: prothèse. Il m'a proposé du 240cc sous muscle, prothèse ronde. Je me suis faite opérée le 20.1.2020, l'OP s'est très bien passée selon le chir et j'ai très vite récupéré de la narcose et le douleurs très supportables! Je vais enlever ce soir le bandage compressif qui a été mis après l'OP, donc en gros je vais découvrir mes boobs tout à l'heure. Bien évidemment il y a un oedeme donc ce n'est pas le résultat final. Pour des photos je mettrais en temps voulu si j'en ai envie, mais je ne me sens pas forcément à l'aise de balancer mes seins sur un forum, bien que anonyme. Je reste à dispo pour discuter avec d'autres personnes

Depuis longtemps j'étais complexée par mes seins, je me suis décidée à faire un lifting de la poitrine et j'en suis très contente. Les résultats sont géniaux.

Après une quarantaine de kilos perdus sur plusieurs années (poids pris suite à un lourd traitement à la cortisone ; et ensuite je me suis mise à bouger + et manger moins et surtout j'ai arrêté de me trouver des excuses. Je suis toujours sous cortisone, mais j'ai reussi à perdre 40kg en 6 ans ; je voulais prendre mon temps)... bref, après 1 grosse année de réflexion, je me suis enfin lancée. Je n'ai jamais eu de joli seins, mais leur apparence à été pire à l'issue de la perte de poids, et je savais qu'aucun sport ne me donnerait une jolie poitrine, mais j'avais besoin d'un "point final" à ma transformation physique... J'ai enfin osé prendre mon premier rdv avec un chirurgien esthétique en novembre 2020. Le courant est bien passé mais l'anesthésiste a beaucoup (trop) hésité vu mon dossier médical (assez lourd) ; du coup, je me suis tournée vers un autre chirurgien en décembre. Chirugien conseillé par mon médecin traitant. Le courant est passé tout de suite. Il a été très clair : le déroulement de l'intervention, la période post opératoire, les cicatrices, etc. Son anesthésiste a très rapidement pris contact avec mon médecin et on a très vite fixé une date. J'ai donc été été opérée lundi 11 janvier 2021 et là, je récupère. Il a effectué une légère réduction et un lifting. La réduction était pour avoir une silhouette un peu plus harmonieuse. J'ai toujours trouvé que j'avais trop de poitrine (pénible pour faire du sport, pour jouer avec ma fille, pour trouver un maillot de bain, ça coute cher en sous vêtements, etc). J'ai encore les pansements, mais ce que je vois dans le miroir me plaît énormément et me réconcilie avec l'image que j'ai de moi. C'est extraordinaire. Ca tire encore au niveau des cicatrices, mais faut bien ça. Je prends le temps de me reposer. Je suis passée d'un 90E tombant à une 95D galbé :-) le bonheur !! Je sais que l'apparence de ma poitrine va changer avant d'être stable, mais peu importe. Pour revenir un peu à l'intervention, je suis arrivée à la clinique lundi à 13h et je suis descendue bloc à 13h45. L'opération a duré environ 3h et on m'a ramenée dans ma chambre en toute fin d'après-midi. La douleur a bien été prise en charge et les infirmières étaient très attentives. Je dois revoir le chirurgien la semaine prochaine et en attendant j'ai posé quelques jours de congés et je ne fais RIEN !! Très important pour ne pas malmener les cicatrices. Je porte un soutien-gorge de contention et je prends des douches (bof bof avec la mobilité des bras, mais bon... pour rester à la maison ça suffit bien).(photos à venir)

mymy225
La résurrection mammaire
Mymy225
Beauty Ambassadrice

Les photos parlent d elles mêmes. Après ma grossesse + Sleeve perte de glande et chute des seins. Fait en Tunisie le 9 juin 2017

Bonjour à toutes, je souhaitais apporter mon témoignage suite à une opération mammaire pour corriger mes seins tubéreux. Après de nombreuses années de complexe je me suis enfin décidée à consulter. J'ai préféré avoir l'avis de deux chirurgiens différents avant de me décider pour l'opération. Ma chirurgienne a opté pour une mastopexie accompagnée d'un lipofilling (deux injections nécessaires). Opérée il y a tout juste une semaine je suis déjà très satisfaite du rendu. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez échanger je suis disponible :)

Suite à un complexe depuis de nombreuses années j'ai décidé de rencontrer un chirurgien pour changer ce problème qui avait impacté ma vie intime. Le chirurgien a su répondre à mes questions, me rassurer m'expliquer ce qu'il allait faire suite à une poitrine tombante. Le jour de l'opération c'était dans un centre qui faisait penser à la même chose que chez un dentiste on patiente devant la secrétaire puis tout va très vite au moment où c'est mon tour. Je m'endors sur la table puis mon réveil arrive sauf que je suis toujours sur la table d'opération en pleine opération, le chirurgien est en train d'opérer mais je suis éveillée, je sens le scalpel sur ma poitrine glisser.. Je panique je me débat par la douleur ressenti, ce moment de panique, j'essaie de crier .. Plusieurs personnes me tienne la tête on ressert les attaches aux jambes et bras pour que je ne bouge plus, on me rendort, puis je me réveille de nouveau quand ils ont enfin fini la première touche fermé par agrafes avant la suture finale et je suis éveillée aussi, c'est impressionnant comment des agrafes arraché brutalement est plus douloureux que le scalpel... On me rendort pour finir puis enfin je me réveille je pleure, je demande à voir ma mère qui maccompagné au secrétariat.. On me lève de la table me font marcher jusqu'à dans un lit ou un drap me sépare d'une autre femme qui s'était faite opérer juste avant moi.. Je raconte à ma mère ce que je viens de vivre, elle n'y prête pas attention car pour elle je suis encore dans le gaz mais la dame a côté confirme m'avoir entendu crier.. Je demande pourquoi qu'est ce qui s'est passé, je n'ai jamais eu de réponse au pourquoi j'étais réveillée sur la table d'opération.. Je mets ça sur la mal chance. Je revois le chirurgien le lendemain suite au fait que je saigne énormément aux sutures, il me change les pansements. Une semaine passe, je revois le chirurgien , il me coupe les nœuds des files, les jours passent et je vois les sutures saggrandir, j'essaie de contacter le chirurgien et pas de réponse il est en vacances je demande au cabinet une solution aucune proposée.. J'ai eu les sutures qui ont craqué, je faisais mes soins moi même, nettoyer dans un trou sous chaque sein.. Le pue vert, du violet du noir.. Le temps passe aucune nouvelle du chirurgien, après plusieurs tentatives, 3mois passe enfin des croûtes, et aucun suivi chirurgien, j'essaie encore de le contacter et aucune réponse pour savoir quelle crème utilise pour éviter les grosses cicatrices, voilà 1an 1mois et 15jours.. J'ai des cicatrices qui sur la longueur n'ont pas évolué, tant mieux mais la grosseur.. 3cm de large alors que ça devait faire une simple ligne.. Des cicatrices immondes.. Le changement de la poitrine j'en suis satisfaite, les cicatrices même si je savais que j'en aurais à vie, je ne voyais pas ça raté à ce point.. Alors le type de chirurgie je recommande, mais le chirurgien.. Devrait être interdit d'exercer. Un traumatisme à eu lieu sur la table d'opération, un dégoût du suivi médical.. Luc.. Vous avez su empocher l'argent et bâclé votre travail, même le trafic d'organe est sûrement plus proche que ce que vous faites.. Prenez votre temps, rencontrer plusieurs chirurgien, rencontrer des patients si c'est possible pour voir de vrais résultats, rendez vous dans le centre d'opération..

Marre de cette poitrine pesante, des soutiens gorges onéreux, des vêtements sombres pour me cacher, de remettre mon dos en place chez l'ostéopathe car je me tiens recourbée en avant pour encore plus cacher ce mal être ! Et les soins douloureux due à des kystes mais bénins donc je fesais avec! Mais là c'était le bon moment pour moi et je suis enfin opéré et libérée depuis jeudi 25 Juillet 😄

Voilà cela fait 15 jours que j'ai subi une mastopexie après 2 grossesses ,j avais les seins qui tombaient. Que pensez-vous de mes photos ?Je trouve que mes mamelons sont déformés. Les cicatrices moins epaisses sur un que sur l'autre ...Pensez vous qu ils vont reprendre une autre forme ? Cela m' inquiete un peu

atiyah
Bien dans mes seins 😊
Atiyah
Beauty Ambassadrice

Suite à de gros écarts de poids, j'ai vu ma poitrine s'affaisser puis littéralement s'écrouler , un véritable complexe qui m'a pourri la vie durant des années. Le 7 octobre 2019, je me suis donc fait opérer d'une mastopexie et j'ai dit au revoir à mes seins tombants et vides...Je témoigne ici de mon expérience, afin de montrer à toutes celles qui se retrouvent dans ma situation et qui ne supportent plus leur apparence, qu'une telle opération est des plus bénéfique physiquement mais aussi psychologiquement, elle m'aura permise d'avoir à nouveau un regard bienveillant à mon égard, de retrouver confiance en ma féminité, de voir enfin le jour après tant d'années assombries ! Je viendrai donc régulièrement partager ici mon évolution au fils des mois !!! à bientôt 😊

Mastopexie après bypass sans implant
rotsky
Beauty Ambassadrice

Après perte de poids bypass, 4 grossesses et allaitement mes seins été sans forme tombant peau en trop J ai donc décider de les faire refaire lors de ma cruroplastie Sans implant n ayant pas les moyens Je suis actuellement as j4 donc au tout début du post op mais vraiment douleur très légère ( on vas dire que la douleur de mes cuisses étant importante je ne sent pas celle ci)