Tout le contenu de cette page est généré par les utilisateurs réels du portail et non par des médecins ou des spécialistes.

Ma nymphoplastie après des années de souffrance..

Traitement réalisé Vaut la peine
Leaah
Nancy · Création : 24 sept. 2017 · Actualisation : 26 juin 2020
Expérience

Depuis mes 11 ans je suis très complexée par mes petites lèvres qui dépassent énormément, Une énorme gêne lors du sport, des rapports ( uniquement dans le noir ), la honte de me mettre nue devant mon copain. Depuis le début il a su mon problème, il m'a accepté tel que j'étais, ne m'a jamais fait de réflexion, ça fait maintenant 5 ans que nous sommes ensemble. Je n'ai jamais osé aller chez le gynéco jusqu'à mes 18 ans, j'y suis allée pour la première fois et j'ai direct exposée ce qui me gâché tant la vie. Pour elle tout étais normal, elle m'a donné les coordonnés d'un gynéco obstétricien à Nancy, j'ai donc appelé quelques jours après, rendez vous le 30 juin 2017. Arrivée à son cabinet, je lui explique que je suis très gênée par mon sexe, par la taille de mes petites lèvres ect.. il m'examine, me dit qu'effectivement elles sont un peu longues et qu'une intervention est possible, il m'explique alors la méthode qu'il va employé, la longitudinale. Rendez vous avec l'anesthesiste le 18 août 2017 et operation le 12 septembre 2017.
Je suis arrivée à la maternité à 7 h, une infirmiere m'a déposé au bloc à 8h, je m'installe comme chez le gynéco, les jambes et les bras dans les étriers , et la c'est le trou noir, je m'endors sous anesthésie générale.
Je me réveille en salle de réveil vers 9h30, aucune douleur, mais une forte envie de faire pipi, d'ailleurs je n'ai pas arrêté de faire meme en remontant dans ma chambre une heure apres vers 10h30 ( ca doit être les´ produits qu'ils injectent qui font ça ) Je me suis dépêchée de regarder le résultat, j'ai cru rêver, plus rien ne dépasser, tout etait bien rangé à l'intérieure, j'étais si heureuse. Ma mère et mon copain étaient avec moi ( ma maman a très bien compris mon problème puisque j'étais faite comme elle, elle envisage aussi de se faire operer apres 40 ans de complexe ). Je suis sortie vers 15h30, toujours aucune douleur, une gêne à la marche, une démarche de canard. J'ai mis 10 Minutes à trouver une bonne position dans la voiture car la position assise est impossible.
De retour à la maison, je reste tout le temps couchée, aujourd'hui j'en suis à mon 12 eme jour et je ne bouge pas de chez moi de peur qu'il y est une complication, je n'ai jamais eu de douleur, je ne sais pas ce que c'est.. aujourd'hui une levre à bien cicatrisé et bien dégonflé même s'il y a un peu de sang séché entre les fils et toujours une petite boule rose avec un fil à l'intérieure, l'autre est rikiki à côté, elle a un aspect bizarre, comme des petites boules de chair détachées. Je constate que je n'ai pas eu la même methode des deux côtés, on a toujours une petite levre plus grande que l'autre apparement. Je m'estime heureuse de ne rien sentir, de pouvoir serrer les jambes, m'assoir et remarcher normalement au bout de 12 jours. Je voudrais savoir s'il y a encore un risque de desunion à ce stade ? Ou autre complication ? Merci de vos réponses

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

soso4222
Beauty Ambassadrice

· Lyon

· 26 juin 2020

Bonjour je me permets de t'écrire moi g eu 3nymphoplastie les 2 premières etait un carnage et je me faite réopérer le 9juin et aujourd'hui je suis comme toi g encore les points de souture je te met des photos pour que tu puisse voir. Tu le avant et le apres

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Actualiser mon expérience
Actualiser mon expérience
Cette expérience vous a plu ?
Expliquez votre expérience de chirurgie esthétique
Commencer maintenant
Multiesthetique Awards Multiesthetique Awards Les spécialistes les plus recommandés en Médecine et Chirurgie esthétique de 2019 en France. Découvrez-les ! Voir toutes

Plus d'expériences

Les informations publiées sur Multiesthetique.fr ne substituent en aucun cas la relation entre le patient et son médecin. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.