Réduction mammaire : tout savoir sur cette opération

Réduction mammaire : tout savoir sur cette opération
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 4 nov. 2016 · Actualisation : 16 juil. 2019

Certaines chirurgies plastiques n'ont pas seulement à voir avec l'esthétique mais aussi avec la santé et la qualité de vie du patient. C'est le cas de la chirurgie de réduction mammaire qui permet aux femmes, au-delà de remodeler leur poitrine, de soulager leurs maux de dos dus au poids des seins.

Cette opération est généralement indiquée à des femmes de plus de 18 ans, ayant déjà eu des enfants et les ayant allaités. Il existe cependant des cas extrêmes de patientes plus jeunes souffrant au quotidien de leur poitrine trop volumineuse et présentant d'importantes douleurs.

Le Docteur Luciano Sales de Souza nous explique que dans ce cas de figure il sera possible de pratiquer une réduction mammaire précoce. Membre de la Société Brésilienne de Chirurgie Plastique, il nous donne dans cet article plus de détails sur la chirurgie de réduction mammaire afin de répondre aux doutes les plus fréquents des patientes.

Comment pratique-t-on une chirurgie de réduction mammaire ?

Pour réaliser ce type d'opération, il faudra pratiquer une incision autour de l'aréole du sein, suivant une ligne verticale jusqu'à la base de celui-ci, et une seconde ligne horizontale suivant le pli du sein. Cette incision est aussi connue sous le nom de T inversé et permet de retirer l'excès de tissu mammaire et de peau ainsi que de repositionner les aréoles.

Le Docteur Luciano Sales de Souza précise qu'une intervention sur une grande poitrine entraîne des cicatrices elles aussi relativement grandes. Cependant, le niveau de satisfaction suite à l'opération reste élevé.

Il est possible d'observer l'aspect final de la cicatrice au bout d'un an et demi. Celle-ci présentera alors un aspect beaucoup plus discret que dans sa phase initiale. Dans la plupart des cas, l'indice de satisfaction du patient est grand, l'amélioration de la qualité de vie étant évidente. Plus la poitrine est volumineuse au départ, plus la patiente est satisfaite en fin de traitement.

En fonction des nécessités de chaque patiente, il est possible de réaliser une réduction mammaire avec prothèses de silicone. Le Docteur Luciano précise cependant que la technique sans implants est la plus indiquée, le patient présentant des seins lourds et tombant et cherchant à en réduire la dimension. Quant à l'utilisation ou non de silicone, deux facteurs sont à prendre en compte :

  • L'épaisseur du tissu mammaire : s'il est ferme, la remodélation des seins peut être pratiquée grâce au tissu du patient. S'il est lâche, il est recommandé d'utiliser du silicone.
  • Le positionnement des aréoles :si elles sont basses, le silicone n'est pas recommandé car il peut comprimer la vascularisation de la zone. Si la position des aréoles est adéquate, le silicone peut être indiqué.
2019-06-26-1.jpg

La réduction mammaire et la pratique de l'allaitement

L'une des principales préoccupations des femmes à l'heure de pratiquer une chirurgie de réduction mammaire est de ne plus être capable d'allaiter. Le Docteur Luciano Sales de Souza nous renseigne à ce sujet :

Quand la patiente présente un volume important à retirer, la probabilité de perdre sa capacité d'allaitement au cours de l'intervention est grande. Plus le volume à retirer est grand, plus il y a de chance de perdre cette fonction de la poitrine. Dans les cas où le tissu en excès n'est pas trop important et l'aréole bien positionnée (en face ou en haut), il est possible de pratiquer une opération sans altérer la capacité d'allaitement. Cela dépend donc de chaque patiente.

Selon le Docteur Luciano, entre 15% et 20% des patientes ayant recours à ce type de chirurgie expérimenteront une certaine altération de la sensibilité de leur poitrine, allant de petites altérations jusqu'à une perte totale de sensibilité.

Pour obtenir de bons résultats, il est important que la patiente se maintienne au plus près de son poids de forme, les seins connaissant des altérations consécutives des changements de poids. Si la patiente maigrit, les seins risquent de flétrir. Si elle grossit, la poitrine grossira elle aussi à nouveau.

👉🏼 A lire également : Tout savoir sur la réduction mammaire et ses cicatrices

Les différents types d'hypertrophie mammaire

Il existe différents types d'hypertrophie mammaire comme nous pouvons le voir à continuation :

  • Gigantomastie
  • Seins à tendance tubéreuse
  • Seins asymétriques
  • Seins dont la base est étroite ou, au contraire, trop large
  • Déformation thoracique associée ou non

Les caractéristiques d'une réduction mammaire

Une réduction mammaire est un acte chirurgical qui se réalise sous anesthésie générale et qui implique un à deux jours de séjour hospitalier. L'opération consiste à retirer l'excès glandulaire, qui sera ensuite analysé, à recentrer la glande mammaire, à déplacer l'aréole et à retirer l'excès de peau.

Un drainage sera pausé pendant un jour ou deux, suivi d'un pansement compressif. La patiente devra ensuite porter un soutien-gorge sportif pendant un certain temps et éviter les activités physiques durant un mois après l'intervention.

Les douleurs post-opératoires sont modérées et ne durent que quelques jours. Toutefois, certaines complications peuvent découler de cette opération, comme les infections, hématomes, problèmes liés à la cicatrisation ou à la circulation sanguine, écoulements, etc.

👉🏼 Sur le même sujet : Réduction mammaire et post-opératoire de cette chirurgie de la poitrine

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.