Accumulation de liquide à la suite d’une gynécomastie

Accumulation de liquide à la suite d’une gynécomastie
Elodie Fiquet
Elodie Fiquet
Personal trainer avec une formation en Sciences de la Communication. Depuis deux ans, elle combine ses deux professions en écrivant des articles sur la santé et la nutrition.
Création : 26 févr. 2018 · Actualisation : 16 juil. 2019

La gynécomastie est le terme médical utilisé pour définir l'augmentation de la taille des seins chez les hommes. Il ne s'agit pas là d'une maladie mais d'un phénomène lié à un problème de proportion entre les hormones oestrogéniques et androgéniques. Ce dérèglement a pour conséquence une augmentation du volume des tissus gras et donc une présence plus importante de la poitrine.

Son incidence est bien plus courante que ce que l'on pourrait croire. On recense jusqu'à 50% d'hommes souffrant de gynécomastie de façon plus ou moins important au niveau d'un ou des deux seins. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un problème grave ce phénomène peut néanmoins affecter l'estime de soi. Les hommes souffrant de gynécomastie n'ont souvent pas le courage de se rendre à la plage ou de se changer dans les vestiaires à cause de leur apparence.

Deux alternatives de traitement en pour en finir avec la gynécomastie

Deux techniques permettent d'éliminer les tissus graisseux de la poitrine en fonction du type de gynécomastie présenté par le patient. La technique la moins invasive est celle de la liposuccion qui se charge de réduire le volume des tissus graisseux accumulés au niveau des seins.

Lorsque le patient présente un excédent de tissu glandulaire on a alors recours à une excision, une intervention plus complexe pratiquée sous anesthésie générale qui se charge de retirer l'excédent de peau mais aussi de repositionner le mamelon. Ici une cicatrice sera visible autour du mamelon et sa taille dépendra de la quantité de tissu éliminée au cours de l'opération. Une fois l'excision réalisée la zone pourra apparaître légèrement gonflée et présenter des hématomes. Ces différents phénomènes disparaîtront d'eux-mêmes au bout de quelques jours. Il faudra compter jusqu'à 6 semaines pour une récupération complète de l'intervention.

Les complications sont rares concernant ce type d'opération mais elles peuvent se produire. Parmi ces complications il convient de mentionner la perte de sensibilité au niveau du mamelon, une asymétrie mammaire ou encore l'accumulation de liquide.

↪️ En relation : Les différents types et stades de la gynécomastie

shutterstock-415312306.jpg

Accumulation de liquide après une opération liée à un problème de gynécomastie

À la suite d'une excision le corps draine normalement ce dont il n'a pas besoin. Il peut cependant exister un phénomène d'accumulation de liquide à la suite d'une intervention de gynécomastie.

Si le liquide en question est du sang il s'agit-là d'un hématome qu'il faudra drainer le plus rapidement possible. Dans ce cas de figure le patient devra suspendre immédiatement sa consommation d'alcool et de stéroïdes et se mettre au repos complet. Il devra certainement aussi utiliser un vêtement de compression pendant plusieurs jours à la suite du drainage.

L'accumulation de sang peut être très dangereuse et il faudra donc suivre à la lettre les recommandations de son chirurgien. L'idéal en la matière est le repos complet du patient qui devra suspendre toutes ses activités physiques pour éviter qu'une plus grande quantité de sang ne vienne s'accumuler au niveau de sa poitrine.

L'accumulation de liquide peut également concerner de l'eau. On parle ici d'un sérum qui se génère au niveau de la zone où l'on a pratiqué une liposuccion ou où l'on a ouvert la peau pour une excision. Ce phénomène peut se produire dans l'un des deux seins ou les deux à la fois. L'accumulation d'eau est un effet secondaire relativement commun dans le cadre d'une opération de gynécomastie.

Si vous présentez une accumulation d'eau ne tentez rien par vous-mêmes et rendez-vous chez votre médecin pour savoir si un drainage est nécessaire. On réalisera généralement une aspiration pour drainer l'excédent d'eau. Dans certains cas il sera également conseiller de porter un vêtement de compression pendant la phase de récupération.

Recommandations de base du post-opératoire d'une gynécomastie

shutterstock-150983753.jpg

La gynécomastie n'est pas une opération complexe mais puisqu'elle touche la zone de la poitrine il est normal que les patients ressentent quelques gênes. C'est pour cela que les chirurgiens prescrivent généralement des antidouleurs et des antibiotiques à leurs patients pour éviter toute infection.

Le temps de récupération normal d'une opération de ce type est de 4 à 6 semaines. Les résultats définitifs ne pourront eux être appréciés qu'au bout de 5 à 6 mois après l'opération, le temps pour les tissus de s'adapter à leur nouvelle forme et volume.

Le post-opératoire est normalement rapide et simple. Il sera interdit de faire du sport de façon intense le premier mois suivant l'intervention pour éviter l'accumulation de sang dans la poitrine. Le patient pourra cependant marcher dès le lendemain de la chirurgie tout comme pratiquer du cyclisme statique ou encore faire des abdominaux ou travailler ses jambes à partir du moment où l'effort n'est pas trop important. Il faudra dans tous les cas éviter de faire travailler le muscle pectoral.

Le patient pourra se nettoyer normalement dès le deuxième jour. Il devra cependant éviter de passer trop de temps sous l'eau et d'utiliser de l'eau trop chaude.

Il est possible de reprendre le volant dès le lendemain de l'opération et reprendre son travail au bout de 4 à 5 jours. L'arrêt de travail pourra cependant être prolongé en fonction de l'état de santé du patient ou du type de travail qu'il exécute.

Une fois le patient complètement en forme et ayant repris ses activités normalement il devra cependant faire attention à ses cicatrices en les protégeant notamment du soleil pendant un an pour éviter que celles-ci ne se colorent et deviennent plus visibles. Il est possible de s'exposer au soleil mais il faudra pour cela prendre des précautions en appliquant une crème solaire de qualité au moins 20 minutes avant de s'exposer au soleil et en renouvelant l'application toutes les deux heures.

Si le patient suit à la lettre les recommandations de son chirurgien et réalise avec précaution les différents soins post-opératoires il récupèrera alors rapidement et sans complications. Cependant, s'il présente des sensations anormales dans son corps ou ressent de la fièvre, il lui faudra se rendre chez son médecin immédiatement. L'automédication est bien sûr à proscrire car elle peut être ici extrêmement dangereuse.

↪️ Avez-vous effectué une gynécomastie ? Partagez votre expérience avec notre communauté

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.

0 commentaires

Demander de l’information

Trouvez votre médecin