Dent nécrosée : que faire ?

Dent nécrosée : que faire ?
Eric Vidal
Eric Vidal
Journaliste spécialisé en médecine et santé. Au cours des 5 dernières années, il a découvert le monde de la divulgation scientifique et de la médecine esthétique.
Création : 2 août 2018 · Actualisation : 16 juil. 2019

Dent nécrosée : les causes

On vit tous avec une peur refoulée d'avoir une dent nécrosée un jour, mais sait-on seulement comment on peut contracter ce genre de phénomène ? Dans un premier temps, il faut savoir qu'une nécrose dentaire peut être causée par un traumatisme chimique ou physique ou par une infection. À partir de là, la pulpe dentaire sera lésée définitivement et se dégénèrera peu à peu.

La pulpe est située en plein cœur de la dent et peut être agressée de deux manières. La première est de passer par l'apex, et la deuxième par la couronne. D'ailleurs, la carie passe souvent également par la couronne.

Parfois, les obturations en composites peuvent aussi être responsables d'un abcès dentaire ou de la nécrose d'une dent. C'est la même chose pour les impacts, même infimes. Ils peuvent être causés par des microtraumatismes ou à la suite d'un choc ou encore d'une chute. Il ne faut pas oublier non plus qu'il est possible que la pose d'une couronne ou d'un pivot peut causer une nécrose ou une infection dentaire.

Dent nécrosée schéma

Les symptômes d'une dent nécrosée

Il y a des signes qui devraient vous alerter si vous avez quelques petits problèmes aux dents, que ce soit après un léger accident ou après la pose d'une couronne. Le mieux est de toujours prendre rendez-vous avec un dentiste pour qu'il puisse déterminer si c'est un mal de dents chronique, un abcès, une infection de la gencive ou un début de nécrose. Ce qu'il faut savoir, c'est que la nécrose dentaire n'affiche pas vraiment de signes cliniques, du moins pas beaucoup. Mais il y a tout de même des symptômes à ne pas négliger :

  • Une brève rage de dents qui devient chronique pendant des mois ou des années.
  • Des dents qui se grisent : Cela est souvent dû à une pulpe trop irriguée qui perd un peu de son hémoglobine qui, à son tour, s'infiltre dans la dentine. Une fois que cette irrigation est interrompue, l'hémoglobine entre en phase de dégénération, se décolore en bleu ou en vert. La dent devient alors verdâtre ou grisâtre.
  • Après le changement de teinte, la dent devient opaque de façon progressive et perd de sa sensibilité.

Il ne faut pas confondre une dent nécrosée et une dent qui a subi les effets nocifs du tabac. Dans ce cas de figure, on parle plutôt d'un développement de parodontites. Bien sûr, ce n'est pas la seule cause de cette maladie, mais ce sont les fumeurs qui en sont victimes la plupart du temps, car les bactéries potentiellement pathogènes sont multipliées à cause du tabac.

Les risques en cas de nécrose dentaire

On ne le répétera jamais assez, si vous le pouvez, ne gardez pas votre douleur pour vous, consultez un médecin immédiatement s'il y a le moindre problème avec une ou plusieurs de vos dents.

Une fois que la dent commencera à être touchée et que la pulpe se nécrosera, de nombreuses bactéries s'y attaqueront et entraîneront la dégénérescence de la dent. C'est une situation qui peut vite devenir problématique si l'on n'agit pas vite. En effet, il faudra pratiquer des soins spécifiques dans ce genre de cas pour que l'infection ne se propage pas en direction de la zone osseuse.

Si vous ne voulez pas que l'on passe à l'étape de l'extraction de la dent ou qu'un abcès se forme, il faudra procéder à la dévitalisation de la dent. C'est une des meilleures solutions possible si vous vous demandez comment soulager un mal de dents.

↪️ Lire également l'article : Tout savoir sur la chirurgie orale

risques en cas de nécrose

Les traitements de dents nécrosées

Les experts en endodontie sont formels dans ce genre de cas, et si la douleur dentaire est vraiment très forte, il faudra dévitaliser la dent. Cela permettra aussi de limiter la propagation de l'infection. À titre de rappel, ce genre de traitement appelle à la mortification d'une dent, mais dans une démarche volontaire.

Une dent dévitalisée ne risquera plus de subir une autre attaque, car les canaux seront étanches et les germes infectieux retirés. Mais comme la dent dévitalisée sera, au sens propre du terme, morte, elle subira une perte tissulaire qui la fragilisera. Il est donc possible qu'elle soit cassante. Pour éviter de la perdre, le mieux est d'opter pour la pose d'une couronne.

Dévitaliser une dent consiste à retirer le nerf de la dent de façon définitive, puis de désinfecter les racines avant de reboucher le tout de manière étanche. L'opération se passe en quelques étapes :

  • Le patient sera anesthésié, le médecin réalisera une anesthésie locale.
  • Pour accéder aux racines de la dent, il faudra créer une voie d'accès à travers.
  • Une fois que la longueur de la racine sera déterminée, elle sera bien nettoyée avant d'être élargie avec de fines limes.
  • Les racines seront ensuite désinfectées puis obturées pour éviter toute réinfection.
  • Une radio sera nécessaire ensuite pour voir s'il n'y a aucun souci.

Tout comme la dent nécrosée, le problème avec la dent dévitalisée se situe au niveau de l'esthétique. Alors, pour continuer à afficher leur plus beau sourire, il y a des gens qui préfèrent se faire blanchir leurs dents afin d'avoir un rendu uniforme. Mais certains préféreront les laisser comme tel, étant donné que la pose d'une couronne s'imposera quand même par la suite.

↪️ Lire également l'article : Soins après une chirurgie orale

Le prix de l'opération et sa prise en charge

Il est assez difficile de parler de chiffres exacts, le coût des soins pour une dent nécrosée peut être un peu différent en fonction du chirurgien-dentiste. En effet, certains praticiens appliquent le dépassement d'honoraires. Mais pour ce qui est des tarifs conventionnels, voici les prix à retenir :

  • 33,74 euros pour la dévitalisation d'une incisive ou d'une canine. Le taux du remboursement est à hauteur de 70 %, ce qui équivaut à 23,61 euros.
  • 48,20 euros remboursés à 70 %, ce qui équivaut à 33,74 euros pour une prémolaire.
  • 81,94 euros pour la dévitalisation d'une molaire, avec un remboursement à 70 %, cela fait 57,35 euros.

En dehors de ces prix, on devra aussi songer à poser une couronne. La pose d'une couronne en France coûte en moyenne 650 euros, mais la sécurité sociale ne rembourse que 75,25 euros. Votre mutuelle dentaire pourra cependant prendre le relais si vous en avez une.

↪️ Pour en savoir plus sur la nécrose de dents, rejoignez notre Forum !

Sources :

https://implant-prothese-dentaire.ooreka.fr

https://www.passeportsante.net

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.