Types de cicatrices et soins après une chirurgie d’augmentation mammaire

Types de cicatrices et soins après une chirurgie d’augmentation mammaire
Caroline Richier
Caroline Richier
Rédactrice spécialiste en santé et rajeunissement. Grâce à sa formation en biologie, elle écrit des articles populaires sur le bien-être et la médecine.
Création : 30 janv. 2017 · Actualisation : 16 juil. 2019

Lorsqu'on estime avoir un problème avec son apparence et qu'on décide d'y remédier, la dernière chose que l'on souhaite c'est que les choses se passent mal. C'est un sentiment que connaissent notamment les femmes insatisfaites par l'aspect de leur poitrine et décidant d'avoir recours à une augmentation mammaire. Il s'agit là d'une décision à ne pas prendre à la légère puisqu'une opération chirurgicale suppose certains risques, non seulement au cours de l'intervention mais aussi durant la période de récupération et même plusieurs années après.

Aujourd'hui, certaines chirurgies ne représentent plus un risque aussi élevé qu'auparavant. C'est notamment le cas de l'augmentation des seins. Les avancées médicales ont permis d'augmenter fortement les taux de réussite de cette opération et d'en réduire considérablement les risques. Les femmes sont ainsi de plus en plus nombreuses à pouvoir obtenir la poitrine qu'elles désirent sans risque de complications ni d'insatisfactions.

La chirurgie d'augmentation de la poitrine

L'augmentation des seins est une pratique très courante aujourd'hui et il existe diverses techniques permettant de réaliser une opération de ce type. Le choix de la technique dépend de chaque patiente. De façon générale, le chirurgien pratiquera une petite incision pour introduire l'implant mammaire adéquat (il existe aussi différents types de prothèses).

Pourquoi existe-t-il une cicatrice à la suite d'une intervention d'augmentation mammaire ?

Toutes les chirurgies nécessitent une incision des tissus afin de pouvoir effectuer les changements nécessaires. Une fois la récupération du patient achevée, cette incision se transforme en cicatrice. L'apparition d'une marque est donc inévitable.

Si vous vous demandez à quoi sont dues les cicatrices, sachez que l'être humain n'est pas capable de régénérer ses tissus à 100%. Lorsqu'on souffre d'une lésion, un processus de réparation se met en marche. Le derme est alors remplacé par un tissu fibreux composé de collagène. La fibre de collagène possède des caractéristiques différentes de celles de la peau, et c'est pour cette raison que la cicatrice reste visible, différente du reste du derme.

Le processus de cicatrisation à la suite d'une opération d'augmentation des seins

Les compétences du chirurgien jouent un rôle essentiel dans la réussite de l'intervention et l'apparence des cicatrices. Cependant, c'est avant tout le corps du patient qui détermine l'évolution de la cicatrice, tous les organismes ne possédant pas la même capacité de récupération des tissus. La peau d'une patiente jeune (par exemple de 25 ans) n'est pas la même que celle d'une femme plus âgée (entre 45 et 50 ans par exemple). Dans le premier cas le derme est plus ferme et élastique, dans le second il est plus relâché.

Au-delà de ces différents facteurs, il est primordial de suivre les recommandations du chirurgien concernant les soins post-opératoires car ceux-ci auront une réelle influence sur le processus de cicatrisation. Il faut aussi avoir conscience que la récupération d'une telle opération dure plusieurs mois et que le derme requière un certain temps qui lui est propre pour se régénérer.

👉🏻 A lire également : La pratique sportive après une augmentation mammaire

types-de-cicatrices-augmentation-mammair

Le processus de cicatrisation comprend différentes phases :

  • Hémostase. Au moment même de l'incision, il se produit une vasoconstriction permettant de stopper l'hémorragie. Les plaquettes commencent alors à réaliser leur fonction de cicatrisation, communiquant avec le collagène et coagulant la zone incisée.
  • Inflammation. Cette phase dure entre un et quatre jours au cours de la fermeture de la lésion. Après la vasoconstriction, il se produit une vasodilatation qui fait migrer les cellules. C'est durant cette phase que la patiente peut ressentir des douleurs, chaleurs, picotements. Le degré de ces symptômes est déterminant quant à l'apparence finale de la cicatrice. Plus cette phase est longue et douloureuse, plus la cicatrice sera visible.
  • Fibroblaste. Cette étape dure environ 40 jours, temps de récupération des tissus conjonctifs.
  • Maturation. À partir de 40 jours, la cicatrice commence à s'aplanir et les désagréments ressentis jusqu'alors disparaissent.

Une fois le processus de cicatrisation achevé le nouveau tissu récupère jusqu'à 80% de son élasticité.

Types de cicatrices à la suite d'une chirurgie d'augmentation mammaire

Les cas les plus simples d'augmentation mammaire laissent une cicatrice presque imperceptible, les incisions du chirurgien étant très petites. L'incision qui présente les meilleurs résultats de cicatrisation est celle réalisée entre la limite de l'aréole mammaire et la peau du sein. Dans la plupart des cas, le résultat est excellent et la marque presque invisible au bout de quelques mois.

Les implants peuvent également être introduits au niveau des aisselles et du sillon sous-mammaire, entraînant là aussi des résultats très satisfaisants en termes de cicatrisation. Ici le temps de cicatrisation sera un peu plus long mais la marque de l'opération sera très bien dissimulée.

Dans les cas les plus complexes il peut être nécessaire de réaliser d'autres types d'incisions : autour de l'aréole, incision verticale ou encore en forme de « T » inversé. Ces incisions sont plus grandes que les précédentes mais il est parfois nécessaire de les pratiquer dans le but d'obtenir un résultat chirurgical satisfaisant.

Soins à pratiquer pour une bonne cicatrisation à la suite d'une augmentation mammaire

Nous avons déjà expliqué que la dextérité du chirurgien et la capacité de l'organisme à bien cicatriser sont des facteurs déterminants pour un résultat satisfaisant de ce type d'opération. Il existe cependant d'autres facteurs ayant une influence sur la cicatrisation du patient.

Il est important de prévenir des infections éventuelles au niveau de la lésion. Ce phénomène retarderait et rendrait plus difficile le processus de cicatrisation, entraînant un moins bon résultat esthétique. Il n'est cependant pas courant que des infections graves se produisent, le traitement anti-infection étant simple à suivre.

L'apport sanguin au niveau de la lésion est aussi un facteur important pour une cicatrisation plus rapide. Il existe dans ce sens des médicaments qui aident à augmenter l'irrigation sanguine au niveau de la zone affectée.

Une alimentation saine et équilibrée est toujours recommandée, d'autant plus dans une phase post-opératoire. Il faut également éviter de fumer et de boire de l'alcool, ces substances rendant plus difficile la microcirculation sanguine.

Si vous souhaitez avoir recours à une augmentation mammaire et en connaître la procédure, rendez-vous chez un chirurgien compétent pour lui poser toutes vos questions concernant l'intervention et les cicatrices liées à ce procédé.

types-de-cicatrices-augmentation-mammair

🙋🏻 Des doutes ? Des questions ? Connectez-vous à la communauté de Multiesthetique pour partager votre expérience ! 

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.