Niveau Master
Les médecins qui ont atteint ce niveau se distinguent par leur implication au sein de la communauté ainsi que leurs bonnes évaluations.

Dr Bruno Le Fourn

(80) 100% le recommandent
Nantes
Diplômé et qualifié en chirurgie plastique, réparatrice et esthétique, Docteur Bruno Le Fourn a  réalisé sa formation au Centre Hospitalier Universitaire de Nantes et à l'Hôpital Saint-Louis de Paris, dont il est Médaille d'Or. Il a exercé pendant sept ans au CHU de Nantes comme Chef de Clinique et comme Praticien des Hôpitaux, pour ensuite ouvrir son cabinet en libéral à Niort et, deux ans après, il a commencé à travailler à la... (reconstruction poitrine Vendée)

Docteur Jean Delpierre

(2) 100% le recommandent
Saint-Herblain
Diplômé de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, le Docteur Jean Delpierre vous reçoit dans son cabinet à la POLYCLINIQUE de l'ATLANTIQUE à Saint-Herblain/ NANTES dans le Loire-Atlantique. Ayant d'abord travaillé en milieu hospitalier depuis 2005, il s'est par la suite installé en libéral à Fort-de-France, en Martinique. Il y développe son activité libéral mais aussi hospitalier en créant le premier service de Chirurgie Plastique... (chirurgie reconstructrice seins Vendée)

Dr Nicolas Caye

(5) 100% le recommandent
La Roche-sur-Yon
Le Docteur Nicolas Caye est un médecin spécialisé en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique. Il reçoit ses patients à son cabinet de La Roche-Sur-Yon, en Vendée. Il réalise des interventions en Chirurgie du visage, des seins, de la silhouette et des téguments. Ses spécialités Chirurgie du visage Au niveau du visage, le Docteur Caye vous propose de réaliser des interventions comme la blépharoplastie (chirurgie des paupières)... (reconstruction de la poitrine Vendée)

Dr Fabienne Gobel

Aucune recommandation
Les Sables-d'Olonne
Le Docteur Fabienne Gobel est un chirurgien plastique, reconstructeur et esthétique. Elle met à votre service ses compétences techniques et humaines pour répondre à l’ensemble de vos besoins et attentes. Présentation Elle a reçu plusieurs diplômes en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Avec son savoir-faire et sa grande expérience, elle peut aujourd’hui offrir à ses patients des soins personnalisés pouvant répondre à chacun... (reconstruction de la poitrine Vendée)

Dernières photos

Expériences phares

J’ai subi une mastectomie totale en 2010, et ai réalisé une reconstruction mammaire par DIEP, c’est-à-dire avec la graisse du ventre, en janvier 2014. L’intervention s’est bien passée, mais a duré 7 heures : je suis rentrée la veille à Pompidou en paniquant un peu, c’est normal je pense, je me suis demandée si j’allais me réveiller. D’ailleurs j’ai paniqué en salle de réveil car j’avais les jambes paralysées (les produits injectés sont vraiment très forts), c’était très dur car je les entendais parler mais je ne pouvais rien dire car j’étais entubée. Rien à dire, le sein est magnifique, si ce n’est que j’ai rechuté avec des métastases dans les poumons en mars suivant l’intervention, mais j’ai fini les chimios et tout va bien. J’avais déjà entendu parler d’une personne qui s’était fait dieper et qui avait rechuté, mais je ne sais pas si c’est une coïncidence. De toutes façons, vous restez en observation 24h après intervention pour voir si le DIEP a bien pris, j’ai juste eu un peu de fièvre, mais j’ai été très bien suivie juste après l’intervention, on venait voir le sein toutes les heures ou toutes les deux heures. Le résultat me plaît, il est encore plus beau que l’autre, et la cicatrice est à peine visible. Comme j’avais une bouée au niveau du bas-ventre due à mes deux grossesses, ils ont prélevé de la graisse à cet endroit. Mais il faut savoir que l’on n’a pas le ventre plat tout de suite, il faut attendre un an environ que la peau se remette, et 6 mois pour voir le sein final, le temps qu’il prenne sa forme. Pour le moment, j’ai juste le sein, il me manque le tatouage du mamelon, et j’aurai aimé que ce soit le même médecin qui le fasse ou qu’il me recommande à un de ses collègues.

Depuis mon adolescence, je trouvais que mes seins poussaient bizarrement et qu'ils étaient tout petits, pas de la même manière que ceux de mes copines. C'est la première gynéco que j'ai vue qui a mis le doigts sur ce que j'avais : des seins tubéreux. J'ai vécu toute mon adolescence comme un vaste complexe à cause de ça, jusqu'à ce que je découvre que je pouvais faire de la chirurgie reconstructrice pour avoir une poitrine normale. On m'a dit fait une pose d'implants mammaires pour corriger l'hypotrophie, et aussi un redrapage complet pour que la forme soit plus jolie et que la glande mammaire soit mieux placée. J'ai une cicatrice tout autour de l'aréole maintenant, mais bon elle est toute fine, et ce n'est rien comparé à cette belle poitrine que j'ai aujourd'hui ! En plus, j'ai été prise en charge pour la chirurgie, je n'ai eu qu'à payer les compléments d'honoraires. Quand j'y pense, pourquoi j'ai attendu d'avoir 28 ans pour le faire ?