Manon Lucci
Manon Lucci
Rédactrice, community manager et copywritter avec une forte expérience dans le domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique. Manon se spécialise dans les thèmes de chirurgie intime.
Création : 22 févr. 2016 · Actualisation : 5 mars 2019

Demander de l’information

Sommaire

  • Introduction
  • Qu’est-ce-que le bodylift ?
  • Objectifs du bodylift
  • Qui peut se soumettre à un bodylift ?
  • Comment choisir mon chirurgien ?
  • Comment se déroule la première consultation ?
  • Préparation à l’intervention
  • Anesthésie et hospitalisation
  • Le bodylift inférieur
  • Post-opératoire
  • Les résultats
  • La cicatrice
  • Risques et complications
  • Les autres types de bodylifts
  • Le bodylift supérieur
  • Le lifting sous fessier
  • Le lifting des bras
  • Le lifting des cuisses
  • Le lifting de la poitrine
  • Questions fréquentes sur le bodylift
  • Témoignages
  • Bibliographie

Introduction

Certains attributs du corps qui ne pourront pas être modifiés sans chirurgie esthétique. C’est notamment le cas d’un relâchement cutané qui peut survenir à la suite d’une perte de poids importante, ou bien naturellement avec l’âge. Lorsqu’il n’est pas possible d’obtenir une silhouette harmonieuse parce que le patient présente un excédent cutané important, le bodylift devient la seule solution possible pour retendre la peau, et offrir au patient un soulagement psychologique important.

le bodylift

Photo tirée du site de la SOFCPRE

Qu’est-ce-que le bodylift ?

Le bodylift,  est un intervention de chirurgie esthétique et réparatrice visant à retendre la peau, en offrant des résultats spectaculaires. L’excès cutané peut avoir différentes origines et dans la plupart des cas a souvient lieu à la suite d’un amaigrissement massif, notamment après une chirurgie bariatrique.

En règle générale, le terme bodylift est associé au retrait de peau se trouvant au niveau de la ceinture (de face et de dos) - c’est à dire au bodylift dit inférieur - bien que nous parlerons ici de tous les types de liftings corporels pouvant être réalisés pour traiter un relâchement cutané. Il est important de préciser que la plupart des chirurgiens qui parlent de bodylift se réfèrent au bodylift inférieur.

Pour nous aider à visualiser en quoi consiste cette intervention, la SOFCPRE nous indique qu’il faut imaginer que lors du bodylift inférieur, le chirurgien va retirer une bande d’environ 20 à 25 cm de hauteur tout autour du corps, au niveau de la ceinture. Il s’agit de l’intervention de chirurgie esthétique la plus délicate et fatigante, mais aussi de celle offrant les résultats les plus incroyables.

bodylift avant / après

Photo du Docteur Pascal

Objectifs du bodylift

Les objectifs seront différents en fonction du type de bodylift qui sera effectué. Cependant, le but principal restera toujours de retirer l’excès de peau afin de rendre la silhouette plus harmonieuse et de faciliter les mouvements du patients, souvent limités par la masse cutanée. Lorsqu’il existe également un excès de graisse, le chirurgien pourra procéder à une liposuccion, entraînant une diminution importante et spectaculaire du volume total du corps.

Lors du bodylift inférieur, la SOFCPRE nous indique que le chirurgien agira donc sur :

  • l’avant du corps, en traitant le ventre, le pubis et le haut des cuisses
  • l’arrière, en agissant sur les fesses
  • sur les côtés, en travaillant la zone des hanches et de la culotte de cheval.

Cependant, comme nous le verrons plus en détail dans quelques instants, il est également possible d’agir sur différents excès cutanés dans l’ensemble du corps pour limiter le relâchement et l’excédent des tissus au niveau du dos, des bras, des cuisses, du bas de la fesse ou encore de la poitrine.

Qui peut se soumettre à un bodylift ?

Il existe différents candidats au bodylift, bien que l’on associe souvent cette intervention à un patient anciennement obèse et ayant perdu massivement du poids grâce à la chirurgie bariatrique.

La SOFCPRE nous indique qu’il est également possible de réaliser un bodylift dans le cadre d’une obésité du bas corps résistante aux régimes (gynoïde), lorsque les patients n’ont plus une peau aussi élastique dû au vieillissement, après une liposuccion, dans le cas où le patient présente naturellement une peau molle et tombante ou après plusieurs grossesses ayant laissé de multiples séquelles. Il est aussi possible de réaliser le bodylift dans un cas d’obésité généralisée, ou le patient n’a pas envie de se soumettre à une chirurgie bariatrique pour perdre du poids. Cependant cette intervention nécessite une équipe chirurgicale habituée à ce type de chirurgie.

Dans le cas où le patient est un ancien obèse, le médecin devra s’assurer que la perte de poids se sera stabilisée, avant de procéder à l’intervention.

Il est également conseillé que les femmes se soumettant à cette intervention ait terminé toutes leurs grossesses afin de ne pas compromettre les résultats de la chirurgie.

bodylift avant / après

Photo du Docteur Pascal - lifting du dos

Comment choisir mon chirurgien ?

Le bodylift est une intervention complexe et lourde, pour laquelle il est important que vous fassiez appel à un chirurgien expérimenté et agréé. Nous vous conseillons tout d’abord de vérifiez que votre chirurgien soit bien inscrit au sein du Conseil National des Médecins, dans la catégorie chirurgie plastique, esthétique et réparatrice.

Dans un second temps, nous vous invitons à faire vos recherches sur internet pour trouver des opinions d’anciens patients ainsi que des photos avant / après.

Enfin, nous vous suggérons de prendre rendez-vous avec plusieurs chirurgiens avant de planifier votre intervention, écoutez ce qu’ils vous proposent, et choisissez celui qui vous inspire la plus grande confiance et surtout avec qui le courant passe. Votre chirurgien doit non seulement être compétent, mais doit aussi vous faire sentir à l’aise.

bodylift avant après

Photo du Docteur Claude

Comment se déroule la première consultation ?

Lors de votre première consultation, votre médecin écoutera attentivement vos motivations, vos attentes et vous examinera afin de vous expliquer quelles sont les possibilités d’intervention et les résultats à attendre. Il en profitera pour dresser votre historique médical et vous expliquer tous les détails de l’intervention. Enfin, il vous fournira un devis complet.

Profitez de cette consultation pour poser toutes vos questions à votre chirurgien. Il est important que vous soyez honnête concernant vos attentes afin que votre chirurgien soit transparent concernant les possibles résultats de votre intervention.

Si vous décidez poursuivre et réaliser l’intervention, vous devrez revoir votre chirurgien d’ici 15 jours pour une seconde consultation obligatoire, où il entrera plus en détail et en profitera pour répondre à vos nouvelles questions

bodylift avant après

Photo du Docteur Pascal

Préparation à l’intervention

Il est important que vous suiviez les conseils suivants pour vous préparer à l’intervention. Votre chirurgien vous les répétera lors de votre consultation pré-opératoire. Vous devrez arrêter de fumer au moins 2 mois avant l’intervention et 2 mois après, comme nous le précise le Docteur Derhy, afin d’assurer une meilleure cicatrisation. Vous devrez également arrêter la prise de médicaments qui fluidifient le sang, de type aspirine au moins 10 jours avant l’intervention, ainsi que la prise de pilule contraceptive 1 mois avant, afin de diminuer le risque thrombo-embolique.

Votre médecin vous prescrira également l’achat d’une gaine, dont vous aurez besoin dès votre sortie du bloc opératoire. Il vous donnera plus d’information sur la manière dont vous pourrez vous la procurer.

Le Docteur Derhy nous informe qu’il a pour habitude de prescrire un supplément en fer par comprimés 1 mois avant le bodylift, afin de réduire les conséquences du saignement lors de l’intervention. N’hésitez pas à en parler à votre médecin si cela vous inquiète.

Enfin, vous aurez rendez-vous avec votre anesthésiste au moins 48 heures avant le bodylift pour vous préparer à la chirurgie.

La veille et le matin de l’intervention, vous prendrez une douche bétadinée.

Anesthésie et hospitalisation

L’anesthésie est toujours générale dans le cadre d’un bodylift. Il s’agit d’une intervention importante et lourde pour laquelle il est imprescindible de réaliser ce type d’anesthésie. Quant à l'hospitalisation, la SOFCPRE nous indique qu’elle peut aller de 4 à 6 jours selon le type de chirurgie réalisée. Plus la quantité de peau retirée sera importante, plus vous aurez besoin d’un temps d’hospitalisation important.

Le bodylift inférieur

Chaque chirurgien possède sa propre façon de procéder au bodylift, cependant, grâce aux données de la SOFCPRE et du Docteur Derhy nous pouvons vous donner les clés suivantes concernant le bodylift inférieur, également appelé lipectomie circulaire.

Dans un premier temps, le chirurgien va procéder à marquer la peau du patient qui devra être retirée. Il s’agit d’un moment essentiel qui déterminera la position des futures cicatrices. Une fois le patient anesthésié, l’intervention se passe en deux temps, le patient est tout d’abord placé sur le ventre et sera ensuite retourné pour être sur le dos.

En position dorsale, le chirurgien va procéder à une liposuccion de la culotte de cheval et des hanches avant de retirer l’excès de peau qui se situe en bas du dos. Il va en profiter pour lifter les fesses et retendre la face externe des cuisses vers le haut. Si le patient possède des fesses plates, le chirurgien pourra utiliser la graisse prélevée lors de la liposuccion pour modeler et augmenter le volume fessier par lipofilling.

Une fois la phase dorsale terminée, c’est avec une précaution méthodique et extrême que l’équipe médicale va procéder au retournement du patient pour la deuxième étape de l’intervention.

Lorsque le patient est positionné en phase ventrale, le chirurgien va procéder à réaliser des gestes semblables à ceux de l’abdominoplastie classique et complète : il va liposucer la zone du ventre et des flancs, retendre les muscles du grand droit si nécessaire et retirer l’excès de peau avant de joindre l’incision postérieure avec celle du ventre.

Certains chirurgiens décident de poser des drains alors que d’autres ne le trouvent pas nécessaire ; c’est à votre spécialiste de décider quelle sera la meilleure option.

Le bodylift inférieur est une opération lourde et fatigante comme nous l’avons dit précédemment, qui a une durée comprise en 5 et 6 heures.

bodylift avant après

Photo des Docteurs Benjoar et Berdah

Post-opératoire

Le post-opératoire du bodylift est plus douloureux et fatiguant que les autres interventions de chirurgie esthétique. Néanmoins votre chirurgien vous prescrira de puissants antalgiques pour calmer la douleur.

Dès votre sortie du bloc opératoire, votre chirurgien aura installé la gaine post-opératoire que vous devrez garder pour une durée d’un mois, jour et nuit. Vous pourrez la retirer au moment de la douche.

Selon les données récoltées sur le site de la SOFCPRE, il se peut qu’en période post-opératoire vous ayez besoin d’une transfusion de sang si la fatigue est trop importante. Il est également conseillé de vous lever rapidement à la suite de votre intervention ainsi que de recevoir des injections anti-coagulantes pour d’éviter les risques de phlébites.

Il est normal que la zone abdominale et du dos soient gonflées durant les premières semaines, vous aurez également des bleus qui tarderont environ 3 mois à partir.

Vous aurez besoin d’un arrêt de travail de 4 à 6 semaines, et vous pourrez reprendre une activité sportive douce et progressive à partir de 2 mois. Il est d’ailleurs conseillé de faire du sport une fois la période de cicatrisation écoulée afin de maintenir les résultats.

Il est déconseillé de fumer durant la cicatrisation, ou bien de s’exposer au soleil avant 3 mois.

La SOFCPRE nous rappelle que si la question des sutures revient au chirurgien, la cicatrisation quant à elle revient au patient, qui doit prendre toutes les précautions nécessaires et suivre à la lettre les recommandations de son médecin pour obtenir de bons résultats.

bodylift avant après

Photo du Docteur Pascal

Les résultats

Les résultats commencent à se faire visibles au bout de 3 mois mais seront réellement appréciables au bout d’1 an, le temps que la zone dégonfle et que la cicatrice commence à disparaître petit à petit, même si elle ne disparaîtra jamais complètement.

Les résultats  sont généralement spectaculaires, avec une diminution globale du volume total du corps du patient et un retrait cutané important, permettant parfois de retirer de nombreux kilos et de perdre jusqu'à 6 tailles de pantalon.

Les patients sont généralement très satisfaits de leur intervention et se sentent désormais plus libres de leurs gestes et plus à l’aise dans leur corps.

bodylift avant après la cicatrice

Photo du Docteur Pascal - la cicatrice au bout d'1 an

La cicatrice

La cicatrice fait souvent peur aux patients souhaitant réaliser un bodylift, cependant les résultats sont tellement spectaculaires que les patients oublient les désagréments causés par la cicatrice. Cette dernière sera circulaire et pourra facilement être cachée par le port de sous-vêtements comme par exemple un string. Cependant, selon vos habitudes vestimentaires, vous pouvez demander à votre chirurgien de réaliser une cicatrice plus ou moins haute. Il est important que vous soyez conscient que même si elle s’améliorera avec le temps, elle ne disparaîtra jamais complètement.

Nous vous conseillons d'être patient. Vous pourrez apprécier l'évolution de votre cicatrice d'ici la fin de la première année suivant l'intervention. L'arrêt du tabac, nous ne le répèterons jamais assez, est essentiel pour l'apparence de votre cicatrice de bodylift, tout aucun qu'une non-exposition au soleil ni aux rayons UV.

Votre post-opératoire déterminera l’apparence de votre cicatrice, mais il s’agit aussi d’une question liée à votre peau, qu’il est malheureusement impossible de prévoir à l’avance. Nous vous conseillons de suivre à la lettre les indications de votre médecin. Cependant, sachez que si la cicatrice s’élargit ou ne blanchit pas, il sera possible de la reprendre sous anesthésie locale, ou bien d’utiliser d’autres techniques comme le laser pour l’atténuer.

bodylift avant après

Photo du Docteur de Runz

Risques et complications

Le bodylift est une intervention compliquée, mais les risques pourront être diminués si vous faites appel à un chirurgien expérimenté et agrée, comme nous l’indiquent les professionnels de la SOFCPRE.

Parmis les risques possibles, on retrouve ceux liés à l’anesthésie générale et ceux liés au geste chirurgical (accident thrombo-embolique, saignements hématomes, épanchement séro-lymphatique abdominal ou latéral, nécroses cutanées ou encore infections) Il s’agit de risques qui sont rares, mais tout de mêmes importants à connaître avant que vous vous engagiez.

Il existe également des risques liés aux imperfections du résultat, comme par exemple une cicatrice disgracieuse, (Asymétrique ou qui s'élargit. Il existe la possibilité de la reprendre sous anesthésie locale ou bien de la traiter au laser), ou bien un réapparition de l’excédent cutané.

Les autres types de bodylifts

Comme nous l’avons dit précédemment, il existe plusieurs types de bodylifts, ou liftings corporels qui peuvent être complémentaires entre eux. Tout dépendra des besoins du patients. Parmi les liftings corporels les plus pratiqués, on compte donc le bodylift inférieur, comme nous venons de le voir, mais aussi le bodylift supérieur, le lifting sous-fessier, le lifting du dos, de la face interne des bras et des cuisses, ainsi que de la poitrine.

bodylift avant après

Photo du Docteur Pascal - bodylift supérieur

Le bodylift supérieur

Le Docteur Pascal, leader mondial en bodylift,  nous explique le déroulé du bodylift supérieur, qui peut également se réaliser en complément du bodylift inférieur, lors d’une même intervention. (Dans certains cas il sera nécessaire de réaliser deux interventions séparées). Le bodylift supérieur consiste à faire disparaître l’excès de peau se trouvant dans le dos, et à retravailler les bourrelets latéraux de la taille et la partie haute de l’abdomen.

Après avoir marqué le patient, le chirurgien va procéder à retirer l’excédent cutané se trouvant dans le dos, les cicatrices seront faciles à dissimuler sous le soutien-gorge chez les femmes. Il va ensuite retirer l’excès de peau et de graisse se trouvant en haut de l’abdomen.

Le Docteur Pascal nous indique qu’il s’agit d’une opération simple sans soulèvement de peau.

Il est également possible de traiter uniquement la partie dorsale, et dans ce cas, il s’agira d’un lifting du dos.

bodylift avant après

Photo du Docteur Pascal - lifting sous-fessier

Le lifting sous fessier

Le Docteur Pascal nous indique qu’il s’agit d’une intervention peu répandue dont le but est de faire disparaître le pli sous-fessier, également appelé “banane”. Les causes de ce pli sont diverses, il peut s’agir d’une conséquence d’amaigrissement, d’un relâchement naturel de la peau, ou bien des suites d’une liposuccion (qui conduit à une trop grande quantité de peau par rapport à la graisse éliminée). La banane fessière peut parfois être éliminée grâce à une simple liposuccion, mais il s’agit dans la plupart des cas d’un problème d'excédent cutané qui ne pourra être traité qu’en pratiquant une incision pour retirer la peau. Les cicatrices se situent dans le sillon sous-fessier et seront donc discrètes.

lifting des bras avant après

Photo du Docteur Masson - lifting des bras

Le lifting des bras

Le bodylift est souvent associé à un lifting des bras, également appelé brachioplastie, qui se réalise lors d’une nouvelle intervention. Le chirurgien va alors réaliser une liposuccion de l’excédent graisseux et retirer l’excédent cutané de la face interne du bras. La cicatrice se trouve le plus souvent le long de la face interne du bras, le Docteur Pascal nous informe que la cicatrice dans les aisselles est une illusion puisque le lifting ne peut pas marcher dans ces cas là.

lifting des cuisses avant / après

Photo du Docteur Letertre - lifting des cuisses

Le lifting des cuisses

Il s’agit d’une intervention qui s’adresse uniquement à la face interne des cuisses comme l’indique le Docteur Pascal. La face externe étant déjà traitée lors du bodylift inférieur. Cette opération peut se réaliser en complément d’un bodylift inférieur ou bien de tout autre lifting corporel. Le lifting des cuisses, également appelé cruroplastie permet de retirer un excédent de peau due à un fort amaigrissement ou bien au vieillissement cutané. Le chirurgien va d’abord procéder à une liposuccion avant de réaliser une incision plus ou moins longue selon la localisation de l’excédent cutané. Les cicatrices courtes ont une longueur de 10 à 12 cm.

mastopexie avant / après

Photo du Docteur Weiss - lifting de la poitrine

Le lifting de la poitrine

Enfin, il est également possible de réaliser un lifting de la poitrine en complément ou pas d’un lifting corporel complet dans les suites d’un important amaigrissement ou pour lutter contre les signes du temps. Le lifting de la poitrine, également appelé mastopexie, permet de remonter la poitrine et peut être associé ou pas à la pose d’implants mammaires. La cicatrice est également importante et le plus souvent possède une forme d’ancre marine, bien qu'elle pourra être elle aussi traitée pour être atténuée.

Questions fréquentes sur le bodylift

  • Quelle est la différence entre une abdominoplastie circulaire et un bodylift ? Le Docteur Derhy nous informe qu’il ne faut pas confondre les deux. Le bodylift se charge de traiter l’ensemble de la silhouette, alors que l’abdominoplastie circulaire quant à elle n’agit que sur le ventre et les côté de l’abdomen. Les cuisses et les fesses ne sont pas prises en charge dans ce type de chirurgie.
  • Tous les médecins utilisent-ils la même technique ? La réponse est non. Demandez les détails de l’intervention à votre chirurgien et assurez-vous bien que dans le cas d’un bodylift inférieur il prenne bien en charge le bas du dos, les fesses, la face externe des cuisses et le ventre.
  • Existe-t-il la possibilité d’une prise en charge par la sécurité sociale ? Il est parfois possible que la sécurité sociale prenne en charge le bodylift, comme l’explique le Docteur Derhy. Les photos pré-opératoires devront prouver que le relâchement cutané du ventre couvre le pubis. Cependant, même dans le cadre d’une prise en charge il se peut que vous ayez des dépassements d'honoraires à payer, que certains mutuelles prennent en charge. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.
  • Est-il possible de tomber enceinte après un bodylift ? Il n’est pas conseillé de tomber enceinte après cette intervention afin de ne pas compromettre les résultats. Cependant, si vous désirez tomber enceinte, il est recommandé d’attendre 2 ans après le bodylift afin que les résultats soient stables.
  • La cicatrice peut-elle disparaître ? La SOFCPRE nous informe que la cicatrice ne pourra jamais complètement disparaître, cependant elle s’atténuera au fil des années.
  • Quand pourrais-je observer les résultats définitifs ? Les résultats définitifs seront visibles au bout d’1 an environ, le temps que les oedèmes disparaissent complètement et que la cicatrisation soit complète.

Témoignages

“Maman de 34 ans, j'ai fait un bodylift après pose d'un anneau gastrique […] Beaucoup souffert mais le résultat et super cela fait maintenant 8 mois que j'ai été opérée et très contente d'avoir franchit le pas si cela était à refaire je le referais sans hésitation !” Lire l’expérience

Mar_9315 - Noyelles-lès-Vermelles, Pas-de-Calais

“ Bodylift, je revis ! L'opération a duré 6 heures, le réveil s'est bien passé je suis rapidement remonté en chambre. [...] Maintenant je vais bientôt faire un lifting des cuisses et un lifting de la poitrine, d'ici un mois normalement. “ Lire l’expérience

Sandy2L - Istres, Bouches-du-Rhône

“J'ai perdu beaucoup de poids, mais ma peau était toute flasque, elle pendait partout, donc j'ai fait un bodylift. J'ai fait en même temps ventre, cuisses et bras, intervention longue mais ça s'est très bien passé. Le post-op aussi a été, un peu douloureux bien sûr, mais je le referais sans hésiter si je devais.” Lire l’expérience

Karimou - Seilhan, Haute-Garonne

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."