Demander de l’information

Sommaire

  • Introduction
  • En quoi consiste la pose d’ implants pectoraux ?
  • Objectifs
  • Qui est candidat à la pose d’implants pectoraux ?
  • Comment trouver mon chirurgien ?
  • Que se passe-t-il lors de la première consultation ?
  • Comment se déroule l’opération ?
  • Comment se déroule le post-opératoire ?
  • Quels sont les résultats à attendre ?
  • Risques et effets secondaires possibles
  • Questions fréquentes sur les implants pectoraux
  • Bibliographie
avant / après implants pectoraux

Photo du Docteur Ouakil

Introduction

Les opérations pour des implants pectoraux chez les hommes connaissent un succès de plus en plus grandissant en France, surtout ces dernières années. En optant pour ce type de solution, généralement indiqué pour les personnes d’âge mûr, le thorax aura une apparence plus athlétique et, bien évidemment, plus musclée. À partir du moment où l’entraînement et les exercices physiques ne suffisent plus à donner les résultats attendus, l’implant pectoral semble offrir la meilleure alternative.

En quoi consiste la pose d’ implants pectoraux ?

Les implants pectoraux peuvent être comparés à l’augmentation mammaire chez la femme, la différence réside dans le fait que la chirurgie effectuée sur les hommes sera moins lourde, le temps de récupération sera donc plus court.

Les implants vont être placés en position rétropectorale (sous le muscle), ce qui offrira un volume permanent, mais aussi une sécurité pour qu’il n’y ait pas de risques d’accident. Il est à noter que la forme des implants est souvent asymétrique, avec des côtés moins larges que le centre pour un effet naturel optimal.

C’est vous qui allez déterminer certains paramètres comme la taille et le volume, cela dépendra de vos besoins et de vos souhaits esthétiques.

avant / après implants pectoraux

Photo de la Clinique Crillon

Objectifs

Les objectifs sont simples pour ce genre d’intervention, vous pourrez profiter d’une augmentation de volume plus ou moins importante selon vos envies, d’une part, et d’autre part, elle améliorera également le galbe et la projection de la zone pectorale de votre torse. Selon les termes du Docteur Ouakil, chirurgien et médecin esthétique à Paris, votre musculature sera plus prononcée et votre torse aura un air plus viril, le tout avec la forme la plus naturelle possible.   

avant / après implants pectoraux

Photo du Docteur Ouakil

Qui est candidat à la pose d’implants pectoraux ?

Il y a deux possibilités, soit le candidat est jeune, mais qu’il n’arrive pas à développer suffisamment ses pectoraux, soit il est d’âge mûr et que sa poitrine commence ou s’est complètement relâchée. Lors des exercices à la salle de sport, le grand pectoral et le petit pectoral sont fortement sollicités et peuvent se développer ou non en fonction de la personne. Si au bout de plusieurs mois, avec un suivi drastique d’une alimentation équilibrée et des entraînements réguliers, les résultats ne sont pas encore au rendez-vous, la pose des prothèses demeurera la seule option possible pour ceux qui veulent un thorax musclé, selon les médecins de la Clinique des Champs-Élysées.

avant / après implants pectoraux

Photo du Docteur Ouakil

Comment trouver mon chirurgien ?

Comme nous l’explique le Docteur Mallek, différentes étapes sont nécessaires pour la réalisation de cette intervention, de la consultation préopératoire aux soins postopératoire en passant par les modalités d’anesthésie. Vous l’aurez deviné, avec toutes les spécificités médicales et anesthésiques que requiert la chirurgie pour les implants pectoraux, il est fortement conseillé de faire appel à un spécialiste en la matière, c’est-à-dire, un médecin ou un chirurgien qualifié et surtout agréé.

Pour être sûr que vous êtes en contact avec la bonne personne pour ce type de travail, n’hésitez pas à vérifier si le nom du pratiquant figure bien dans le site du Conseil National de l’Ordre des Médecins. L’autre méthode consistera à faire une vérification auprès d’associations de chirurgie esthétique, normalement, vous devrez avoir accès à ce genre d’information en faisant quelques recherches.   

N'hésitez pas à chercher également des photos d'avant / après sur internet, ainsi que des opinions d'anciens patients.

avant / après implants pectoraux

Marquage pré-opératoire

Que se passe-t-il lors de la première consultation ?

D’après le Docteur Gary Horn, cette étape est décisive pour le reste de l’opération. Pendant la première consultation, le médecin va prendre vos mensurations et vous montrera les différentes formes et tailles d’implants qui pourront convenir à votre cas. C’est un point sur lequel chacun doit être d’accord avant de se lancer dans l’aventure, il ne faut pas se risquer à la démesure et choisir des implants trop volumineux. D’ailleurs, le chirurgien sera de bons conseils en fonction des décisions que vous allez prendre.

Pendant cette consultation, le praticien vous expliquera en détail chacune des étapes à suivre et les précautions à prendre pendant l’opération pour que tout se passe pour le mieux. Il répondra également à toutes les questions que vous pourrez vous poser concernant l’intervention, l’anesthésie ou le réveil post-opératoire.

Comment se déroule l’opération ?

Les médecins de la Clinique des Champs-Élysées nous listent la procédure à suivre pour le bon déroulement de l’opération :

  • L’anesthésie : La pose d’implants pectoraux doit être faite sous anesthésie générale et requiert une nuit entière d’hospitalisation. L’intervention devrait durer environ 1 h 30.
  • L’incision : le chirurgien devra pratiquer une incision verticale (de 5 cm) au niveau du creux de l’aisselle. Cette zone a été choisie pour éviter que la cicatrice soit visible, un détail esthétique important puisque vous n’aurez nul besoin d’avoir recours à une deuxième intervention pour l’effacer.
  • Installation : Avant toute chose, il faut savoir que l’implant pectoral n’est autre qu’une enveloppe lisse qui a été préalablement remplie d’un gel de silicone. À partir de l’incision, le médecin placera la prothèse sous le grand pectoral, dans une loge qu'il va créer à cet effet.
  • Sutures : Pour cette dernière étape, le praticien devra être méticuleux, il réalisera les sutures avec du fil résorbable avant de poser un pansement modelant.    
muscle torse

Torse musclé - l'aspect du torse après la pose d'implants pectoraux

Comment se déroule le post-opératoire ?

Selon les dires du Docteur Granier, la convalescence dure entre 5 et 10 jours environ et la douleur n’est pas importante. Du moins, elle n’est pas comparable à celle pouvant être ressentie après une chirurgie lourde nécessitant une anesthésie générale. Le médecin vous prescrira tout de même des antalgiques qui atténueront efficacement la douleur.

En fonction du cas et du patient, il est possible qu’un œdème ainsi que des ecchymoses fassent leur apparition au niveau de l’incision. Pour certains, une gêne pourra être ressentie lorsqu’ils lèveront les bras, mais tout disparaîtra au bout de quelques semaines tout au plus.

Pendant un mois, matin et soir, vous devrez porter une gaine de contention afin de vous assurer que les implants pectoraux ne bougent pas.Normalement, vous pourrez reprendre une activité quotidienne normale 1 semaine après l’opération, mais vous ne pourrez pas faire de sport avant au moins 2 mois pour éviter tout risque. Cependant, même si les implants pectoraux sont faits avec du gel de silicone très cohésif et qu’ils ne nécessitent pas un changement après un certain temps, le Docteur Ouakil préconise un contrôle tous les 2 ans.  

avant / après implants pectoraux

Photo du Docteur Zwillinger

Quels sont les résultats à attendre ?

Les résultats attendus sont, bien évidemment, une augmentation du volume de vos pectoraux. La Clinique des Champs-Élysées assure que vous pourrez voir le rendu final dès la fin de l’intervention, ce qui est très encourageant. Le but de l’opération est d’offrir un torse musclé aux allures naturelles avec des dessins bien marqués et une meilleure projection.

Pour ceux qui auraient un petit doute sur le sujet, sachez que vos fonctions musculaires resteront normales. Nous tenons à souligner que vous pouvez choisir de porter les prothèses à vie ou demander à les retirer au bout d’un certain laps de temps (10 ans au minimum d’après le Docteur Gary Horn).     

Risques et effets secondaires possibles

Dans la majorité des cas, les effets secondaires qui peuvent être ressentis sont la perte de sensibilité sur les zones concernées, l’infection, les hématomes et l’engourdissement général. En cas de soucis, il vous faudra contacter au plus tôt votre médecin traitant pour qu’il vous prescrive les traitements adéquats.   

Questions fréquentes sur les implants pectoraux

  • Peut-on continuer à faire du sport après l’intervention ? Le Docteur Anis Mallek précise que la fonction musculaire ne sera en aucun cas gênée, tous les patients pourront reprendre ou s’adonner à des activités sportives une fois qu’ils seront guéris.
  • Combien de temps dure une opération en moyenne ? Cela dépend du cas et du chirurgien, mais selon le Docteur Ouakil, l’intervention dure environ une heure, parfois un peu plus, étant donné que l’incision auxiliaire facilite le décollement du muscle pectoral.
  • Quel type d’anesthésie utiliser ? L’anesthésie peut être générale ou neuroleptanalgésie d’après le Docteur Granier.   
  • Quelle est la durée de l’hospitalisation ? Le séjour peut être en ambulatoire, mais il peut aussi durer une nuit selon le Docteur Granier. Le mieux est de rester une nuit pour un suivi plus strict.
  • Quelles sont les contre-indications possibles ? Ce type d’opération est fortement contre-indiqué pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques, respiratoires, de problèmes coronariens ou de troubles psychologiques.
  • Est-ce que l’on peut se faire enlever les prothèses si on n’en a plus besoin ? C’est une question qui revient souvent, même s’il s’agit tout de même d’une chirurgie un peu lourde. La réponse est positive selon le Docteur Gary Horn, mais il faudra patienter environ 10 ans au minimum.
  • Est-ce qu’il y a un traitement postopératoire préventif ? Le Docteur Ouakil rapporte que pour éviter que le patient ne ressente des douleurs pendant sa convalescence, des antalgiques préventifs sont prescrits systématiquement.  

Bibliographie

"Les informations qui apparaissent sur ce site web sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas remplacer les informations que votre médecin, votre chirurgien ou votre spécialiste pourraient vous fournir. Si vous évaluez la possibilité d'effectuer un traitement ou une intervention médicale (également en cas de doute ou de question), adressez-vous directement à votre médecin spécialiste qui vous fournira les informations correspondantes. Multiesthetique n'approuve ni ne recommande aucun contenu, procédure, produit, avis, professionnel de la santé ou tout autre matériel et information figurant dans ce guide ou ailleurs sur ce site web."