Tout le contenu de cette page est généré par les utilisateurs réels du portail et non par des médecins ou des spécialistes.

Nouvelle silhouette à 57 ans

Traitement réalisé Vaut la peine
darling54
Création : 9 juil. 2019 · Actualisation : 23 oct. 2019

À propos du médecin

Dr Étienne Simon Nancy, Meurthe-et-Moselle
Contacter le spécialiste
Nombre d'opinions :

Chirurgien qui ne parle pas beaucoup, paraît froid mais qui fait un excellent travail.

Expérience

Après 5 grossesses qui ont laissé des traces, je me décide à 57 ans à consulter pour faire une abdominoplastie.

Voici le récit de mon intervention en hôpital public. Rendez vous le jeudi 27 juin à 14h à l’hôpital, installation chambre seule et climatisée (c’est le seul service qui a la climatisation qui d’ailleurs est un peu trop fraîche pour les patients, donc gilet et couverture de rigueur). Prise des constantes (température, tension, oxygène), prise de sang, passage de l’anesthésiste. Repas à 18h45, extinction des feux vers 22h.

JOUR J : Vendredi à 7h15, passage du chirurgien pour faire de jolis dessins sur mon ventre et le prendre en photo. Il m’annonce qu’il n’aura peut-être pas besoin de faire une cicatrice en T inversé comme annoncé lors de mon premier rendez-vous, ça c’est une bonne nouvelle. Faut dire aussi que depuis début mars, je fais attention à mon alimentation et j’ai perdu 7,5 kg. L’intervention est prévue à 13h, dur dur car pas de petit déjeuner, pas de déjeuner.

Nouveau protocole : plus de douche à la bétadine la veille au soir et le matin, juste une douche avec un savon antiseptique le matin. Donc douche à 9h, chemise de l’hôpital et chaussettes de contention et prise de xanax pour détente, j’ai d’ailleurs piquer un petit somme dans la matinée.

Le brancardier est venu me chercher à midi, j’ai attendu dans la « salle d’attente » des blocs opératoires, on m’a posé la perfusion et à 13h direction le boc. Plein de monde pour s’occuper de moi : tensiomètre, oxygène, capteurs cardiaques, bras bloqués, tête calée, couverture chauffante (car ça caille dans les blocs), masque à oxygène puis l’anesthésiste me dit respirez à fond dans le masque, je vais vous injecter un premier produit et vous allez sentir votre tête lourde puis le deuxième produit qui va vous endormir, ça n’a pas duré 3 secondes que j’étais partie.

Réveil en salle de réveil, puis remontée dans la chambre à 16h45. Perfusion avec 3 bouteilles, 2 redons, repas à 19h, lever pour pipi avec l’aide des infirmières à 22h, pas de vertiges, pas de nausées, pas de douleurs, le TOP. Les constantes sont prises régulièrement dans la nuit.

Samedi matin, on me retire la perfusion, toilette au gant et j’ai passé pratiquement la journée dans le fauteuil. Je marche normalement. Le chirurgien passe et me dit que je sors dimanche. Dimanche, douche avant passage de l’interne. Changement de pansement, retrait d’un redon mais pas de sortie car le deuxième redon donne trop. Rien senti au retrait du redon. J’ai pu regarder mon nouveau ventre et effectivement une seule grande cicatrice + le nombril, mais ça fait quand même bizarre. Pour l’instant je ne peux pas dire que c’est beau mais au moins je n’ai plus de ventre pendouillant. L’infirmière a été étonnée de voir que je n’avais pas de « bleus », c’est peut- être grâce à PROTEOCHOC que j’ai commencé à prendre 3 jours avant et ai continué 1 semaine. Je prends également ACEROLA 1000 vitamine C et je ne sais pas si c’est ça mais je ne me sens pas du tout fatiguée. Pendant ces 2 jours, je ne tenais pas 2/3 heures sans aller uriner. Lundi, passage d’un autre interne qui me propose de sortir avec le redon si le chirurgien est d’accord, il l’est, donc sortie. Mardi, revu le chirurgien qui a préféré retirer le redon, me voilà libre ! Toujours rien senti au retrait du redon pourtant j’appréhendais un peu vu qu’il est resté plus longtemps en place. L’infirmière passe tous les jours pour injection lovenox puis changement de pansement tous les 2 jours et prise de sang 2 fois pas semaine. La grande cicatrice est belle mais le nombril est un peu rouge et « coule » depuis jeudi. A surveiller. Je revois le chirurgien mardi 9.

J+8 : j’arrive à dormir sur les 2 côtés sans avoir mal, c’est un bon début. J+11 : revu le chirurgien, retrait des fils (très peu car beaucoup étaient résorbables) et plus besoin de pansement. La rougeur et l’écoulement au nombril étaient dû à priori à la macération, donc un peu d’éosine et ça devrait le faire. Prochain rendez vous début septembre.

Je peux enfin admirer correctement et tranquillement le travail du chirurgien dans un miroir, je ne suis pas mécontente de ce qu’il a fait, ça change ! Maintenant il ne reste plus qu’à patienter pour voir s’améliorer les résultats. J’ai hâte de pouvoir enfiler des vêtements près du corps.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

darling54

·

· 23 oct. 2019

Bonjour, pour ce qui est de la prise en charge, j'ai eu un énorme coup de chance. J'ai envoyé ma demande de prise en charge et n'ayant pas eu de nouvelles au bout de 15 jours/3 semaines, j'ai relancé ma caisse. Un mois plus tard j'ai reçu l'acceptation pour cause de dépassement de délai sans passer devant un médecin conseil. Sinon comme beaucoup je n'aurais pas eu cette prise en charge. Bon courage et bonne chance dans vos démarches.

Êtes-vous sûr de vouloir éliminer cette photo ?

Actualiser mon expérience
Actualiser mon expérience
Cette expérience vous a plu ?
Expliquez votre expérience de chirurgie esthétique
Commencer maintenant
Multiesthetique Awards Multiesthetique Awards Les spécialistes les plus recommandés en Médecine et Chirurgie esthétique de 2019 en France. Découvrez-les ! Voir toutes

Plus d'expériences

Les informations publiées sur Multiesthetique.fr ne substituent en aucun cas la relation entre le patient et son médecin. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.