Tout savoir sur la blépharoplastie laser

Tout savoir sur la blépharoplastie laser
Aurore Martinez
Aurore Martinez
Journaliste passionnée de médecine esthétique. Sa curiosité pour le monde de la chirurgie plastique, l'a conduit à écrire depuis six ans des articles sur la santé et la beauté.
Création : 10 avril 2017 · Actualisation : 12 nov. 2020

La blépharoplastie est une intervention chirurgicale visant à corriger l'apparence des paupières. Elle peut être nécessaire à la suite d'un accident ou d'un traumatisme au niveau de cette région du visage ou encore être demandée par le patient constatant des signes de vieillissement autour de ses yeux. On se charge alors ici de traiter les paupières tombantes.

La blépharoplastie est une opération qui permet d'améliorer l'apparence des paupières et donc du contour des yeux. Elle agit notamment sur les excès de graisse et de peau localisés sur cette zone.

Les patients ayant recours à ce type d'opération ont généralement plus de 35 ans et ce sont le plus souvent des femmes bien que de plus en plus d'hommes soient également intéressés par cette pratique. Ce sont des personnes souffrant du passage du temps sur leur visage et notamment au niveau de leurs paupières. Ces effets du temps se caractérisent par l'apparition de poches au niveau des paupières inférieures et d'un capuchon de peau en excès au niveau des paupières supérieures.

Qu'est-ce que la blépharoplastie laser et en quoi est-elle différente de l'intervention classique ?

La blépharoplastie laser utilise la technologie laser à la place du bistouri à différents moments de l'intervention. Cela permet de se passer du bistouri froid, du bistouri électrique et des pinces bipolaires pour certaines étapes précises de l'acte. En revanche, le but de cette pratique est le même que celui de la blépharoplastie classique : parvenir à des paramètres de normalité esthétique et fonctionnelle au niveau des paupières.

On peut dire que l'intervention laser est légèrement moins invasive que la chirurgie classique des paupières ce qui permet au patient de ne pas présenter autant d'hématomes ou d'inflammations post-opératoires qu'avec la méthode traditionnelle.

Qui peut se soumettre à une blépharoplastie laser et dans quels cas est-elle contre-indiquée ?

Tous les patients souhaitant corriger un excès de peau et de graisse au niveau des paupières peuvent se soumettre à cette intervention à moins de présenter des contre-indications liées à l'utilisation du laser. Le patient idéal est celui qui présente des problèmes de poches oculaires et qui s'est parfaitement renseigné sur l'opération, ses avantages et ses risques.

Au-delà des contre-indications classiques dans le domaine des interventions chirurgicales à caractère esthétique (absence de nécessité, attentes peu réalistes, infection locale, grossesse, maladies systémiques importantes, altérations de la coagulation sanguine ou du système immunitaire), il est important de faire attention aux patients susceptibles de présenter une sécheresse oculaire. Le syndrome des yeux secs peut se révéler une contre-indication très importante dans la pratique d'une blépharoplastie.

Qu'est ce que la blépharoplastie laser ?

Comment se déroule une intervention de blépharoplastie laser ?

Avant de pratiquer une anesthésie locale on dessine sur la peau du patient et plus précisément les paupières quelques marques de référence. Il s'agit là d'une étape très importante car elle permet de planifier l'opération et de vérifier les marques lorsque le patient est assis mais aussi debout, l'anesthésie ayant tendance à déformer les tissus une fois infiltrée.

Il est également courant d'appliquer un collyre anesthésiant au patient. L'anesthésie utilisée dans ce cas de figure associe généralement un peu d'adrénaline diluée permettant de diminuer les saignements au cours de l'opération. C'est pourquoi on utilisera de toute façon un anesthésiant local même si le patient est endormi sous anesthésie générale.

Au bout de quelques minutes on commence à pratiquer les incisions dans la peau et on élimine ou redistribue les excédents de graisse et de peau tout en coagulant les petits vaisseaux sanguins. C'est notamment à l'occasion de la coagulation des petits vaisseaux sanguins que le laser offre un avantage. En effet, il permet de pratiquer une coagulation beaucoup plus sélective que celle réalisée au bistouri électrique (électrocautérisation). Cela permettra d'éviter trop d'inflammations au patient durant son post-opératoire.

On pratiquera ensuite dans certains cas de figure des sutures internes destinées à repositionner une partie du muscle des paupières tout comme le coin externe de l'œil lorsque celui-ci se trouve très relâché. C'est ce que l'on appelle la plastie musculaire et la canthopexie. Il est également possible de s'attaquer à la correction du décollement de la glande lacrymale et de la repositionner si nécessaire.

Une fois ces différentes étapes réalisées il s'agit pour le chirurgien de suturer la peau. En fonction de la technique de suture et du matériel employés les points pourront être retirés plus ou moins tôt. On les laisse généralement en place entre 3 et 6 jours. Si le bistouri froid et les ciseaux ont été principalement utilisés pendant l'intervention les sutures pourront être retirées plus tôt. Les tissus ayant été cautérisés tardent eux plus longtemps à cicatriser (que ce soit par le biais d'un laser ou d'un bistouri électrique).

Quels sont les avantages de la blépharoplastie laser ?

Comme nous l'avons évoqué précédemment l'utilisation du laser pour un acte de blépharoplastie à l'image de tout autre type d'opération présente l'avantage de générer un moins grand nombre d'inflammations et d'hématomes post-chirurgicaux.

Quels sont les inconvénients du laser dans une intervention de blépharoplastie ?

Au-delà du risque possible d'accidents pouvant se produire au cours d'une manipulation laser (pouvant entraîner des brûlures sur des zones très délicates comme celle de la cornée), il faut tenir compte du fait que des tissus ayant été découpé par le biais d'un rayon laser mettent plus de temps à cicatriser qu'avec l'intervention d'un bistouri. Dans le cas de la blépharoplastie cela oblige le patient à conserver ses sutures pendant quelques jours supplémentaires pour éviter des risques d'ouverture de la fente chirurgicale.

La blépharoplastie laser

Existe-t-il d'autres types d'interventions ou de traitements pouvant être associés à la blépharoplastie laser ?

Avant de se soumettre à une blépharoplastie il est nécessaire d'analyser les structures se trouvant au-dessus et en-dessous des paupières, c'est à dire les sourcils et la région malaire (les pommettes et les tissus se trouvant au-dessus d'elles). Si l'on constate des altérations parmi l'une ou plusieurs de ces structures, elles doivent être corrigées dans un premier temps, l'inverse entraînant de mauvais résultats esthétiques mais aussi fonctionnels. On peut en effet courir le risque de provoquer une lagophtalmie c'est à dire une difficulté à fermer complètement ses paupières, ceci entraînant également des conséquences négatives au niveau de la cornée.

C'est pourquoi si le patient envisage un lifting du tiers médian de son visage ou encore un lifting des sourcils il doit impérativement avoir recours à cette intervention avec celle de la blépharoplastie. Ces deux pratiques peuvent être réalisées au cours de la même opération à partir du moment où le lifting est effectué en premier.

Il est également important de souligner que les petits excédents de peau peuvent être traités au moyen d'autres techniques comme par exemple le resurfacing laser ou encore certains types de peeling. Ces méthodes permettent d'obtenir des résultats plus naturels que la résection de peau liée à un acte de blépharoplastie, particulièrement lorsqu'il s'agit de la paupière inférieure.

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.