Tout savoir sur la mésothérapie

Tout savoir sur la mésothérapie
Aurore Martinez
Aurore Martinez
Journaliste passionnée de médecine esthétique. Sa curiosité pour le monde de la chirurgie plastique, l'a conduit à écrire depuis six ans des articles sur la santé et la beauté.
Création : 11 déc. 2017 · Actualisation : 16 juil. 2019

La mésothérapie est un traitement esthétique cherchant à dissoudre la graisse accumulée et localisée dans des zones spécifiques du corps humain par le biais d'infiltrations intradermiques.

La mésothérapie est une méthode couramment employée dans le traitement de la cellulite localisée et de la peau d'orange permettant d'éliminer de la graisse et du volume sur des zones spécifiques. Cette intervention a également un effet raffermissant et tonifiant sur la peau permettant par la même occasion un rajeunissement de cette dernière notamment lorsque la mésothérapie est employée au niveau du visage. On constate en effet une diminution des rides après l'emploi de cette méthode.

Quelles sont les différentes applications de la mésothérapie ?

La mésothérapie est couramment employée dans le traitement de la cellulite et de la peau d'orange. Elle permet de retrouver une peau plus ferme et lisse et de se débarrasser des amas graisseux. Cette technique peut aussi être utile dans le traitement de certaines cicatrices ou encore pour contrecarrer la chute des cheveux. La mésothérapie peut être appliquée au niveau du corps mais aussi du visage. Dans ce second cas on parle de mésolift, une méthode visant à repulper la peau.

Au-delà d'un objectif purement esthétique la mésothérapie a d'autres avantages. La Société Internationale de Mésothérapie qui comptent des représentants dans 14 pays d'Europe et d'Amérique souligne le fait que cette méthode peut être intéressante pour traiter différents types de troubles et peut notamment être efficace dans les cas suivants :

  • Thérapies antivieillissement et non antirides
  • Processus douloureux tel que l'ostéoporose et autres maladies rhumatismales
  • Lésions sportives comme des tendinites, contractures, entorses, etc.
  • Douleurs chroniques neurologiques (migraines, névralgies, etc.)
  • Domaine de l'angiologie pour traiter des cas d'oedèmes ou de crises d'hémorroïdes

Quels sont les résultats permis par la mésothérapie ?

La mésothérapie cherche à travailler sur trois niveaux afin de provoquer différentes actions au niveau de la graisse localisée :

  • Vasculaire. L'objectif est ici de favoriser la microcirculation locale et systémique
  • Cellulaire. On cherche à agir sur les adiposités de façon directe dans le but de stimuler la libération des graisses
  • Lymphatique. On facilite le drainage lymphatique des toxines afin d'en rendre plus aisée l'élimination définitive

Quelles sont les différentes étapes d'une séance de mésothérapie ?

Pour débuter on désinfecte la zone de traitement grâce à de l'alcool. On commence alors à injecter une association de substances grâce à une aiguille médicale en changeant bien évidemment d'aiguille entre chaque patient. Cette procédure peut avoir lieu de deux façons différentes :

  • Manuellement en ayant simplement recours à une aiguille pour l'injection
  • Avec des appareils d'injection assistée. C'est le système le plus employé parce que plus précis au niveau du calibrage de la zone d'injection tout comme du dosage du produit à injecter

Ce sera dans tous les cas au professionnel de ce domaine d'activité d'évaluer l'état du patient et de choisir la technique la plus appropriée en fonction des nécessités et de l'état du patient mais aussi de sa propre dextérité, de la pathologie à traiter et des objectifs de traitement.

Une fois les injections réalisées il est possible de pratiquer un massage drainant doux dans le but d'accentuer les effets du traitement et de stimuler la mobilisation de la graisse et donc sa dissolution.

shutterstock-184833101.jpg

Quelles sont les substances injectées dans le cadre d'une mésothérapie ?

Le type de substance employé dépend du patient, de la technique envisagée et de la séance réalisée puisque l'association de substances varie à chaque séance en fonction des nécessités concrètes présentées par le patient et du but de l'intervention.

La mésothérapie est une méthode de médecine esthétique relativement personnalisée qui prend donc en compte les caractéristiques de chaque patient avant de choisir les substances à employer.

botox.jpg

Il est cependant important de s'assurer que les médicaments employés dans le cadre de cette intervention soient bien reconnus et approuvés par le Ministère de la Santé. Les substances utilisées en mésothérapie doivent dans tous les cas remplir certains critères fondamentaux garantissant leur adéquation :

  • Elles doivent être hydrosolubles c'est à dire pouvoir être dissoutes dans de l'eau mais non solubles dans des solutions oléagineuses afin d'éviter toute sorte d'effet systémique
  • Elles doivent être isotoniques afin de permettre de conserver la même pression osmotique et de ne pas provoquer de troubles cellulaires
  • Elles doivent offrir une tolérance parfaite au niveau des tissus sous-cutanés, c'est à dire qu'elles ne peuvent pas être irritantes dans le but d'éviter des effets secondaires tel que la nécrose locale ou la production de nodules
  • Toutes les substances employées doivent présenter une compatibilité absolue entre elles ce qui suppose que la solution conserve toujours le même PH et qu'il ne soit pas possible d'observer des changements physiques, des opalescences, grumeaux, etc.
  • Elles ne peuvent pas être allergisantes ni provoquer de l'hypersensibilité, elles ne doivent pas provoquer d'allergies ou autres effets secondaires chez le patient
  • Elles doivent être parfaitement compatibles entre elles. Il ne serait pas logique d'utiliser une substance pouvant annuler les bénéfices de l'autre et c'est pourquoi les produits employés doivent forcément être compatibles. Il est également important que ces produits soient synergiques c'est à dire que les effets des substances s'optimisent entre elles.

Les médicaments les plus couramment employés dans le cadre d'une mésothérapie sont également utilisés pour d'autres traitements médicaux ce qui permet de facilement en mettre en évidence les propriétés. En voici quelques-unes :

  • Les substances sympathicolytiques parmi lesquelles la xilocaïne, la mésocaïne et la procaïne
  • Les substances lymphotoniques et vénotropes parmi lesquelles l'esberiven et l'hamamélis
  • Les substances décontracturantes et anti-inflammatoires
  • Les substances vasoactives comme par exemple les bétabloquants, bétastimulants ou encore les papavérines
  • Les substances antibiotiques
  • Les lipolytiques, particulièrement employés dans le cadre des traitements de la cellulite et de la graisse localisée. Les lipolytiques favorisent le mouvement des nodules de graisse pour une élimination plus naturelle. Les plus courants sont le L-Carnitine et le Triac.
  • Les eutrophiques (riches en nutriments) comme le Placenta Lucchini ou encore l'herbe du tigre, des régénérateurs cellulaires permettant une meilleure cicatrisation et d'éviter l'apparition de vergetures, etc.
  • Différents types d'hormones
  • Des vitamines, principalement pour leur action analgésique
  • Des substances homéopathiques

L'association de ces substances varie en fonction des types de traitements et de chaque patient par rapport à ses besoins. Voici quelques exemples d'associations :

  • Pour un traitement à finalité analgésique on utilisera entre autres des anti-inflammatoires, des vasoprotecteurs, des anesthésiants locaux, produits cicatrisants ou anti-arthrosiques
  • Pour un traitement vasculaire on emploie généralement différents types de vasodilatateurs, des anesthésiants locaux et des moplégiques

Dans le cadre d'un traitement esthétique ayant pour but l'élimination de cellulite ou peau d'orange ainsi que de graisse localisée on peut ici avoir recours à différentes solutions :

  • Les lipo-réducteurs à base de substances comme la L-Carnitine, la caféine (particulièrement efficace pour mobiliser et métaboliser les acides gras), le silicone organique (qui favorise la régénération de collagène et d'élastine, améliorant ainsi la fermeté de la peau)
  • Les anti-cellulitiques : caféine, herbe du tigre, extraits d'artichaut (très diurétique et permet donc d'éviter la rétention de liquides) sont les substances les plus fréquemment injectées ici. Grâce à ces produits on pourra constater que les zones les plus atteintes par la cellulite (fesses, intérieur des cuisses) ne présentent plus le fameux effet peau d'orange, bien au contraire, la peau apparaîtra lisse et ferme.

↪️ Et vous, avez-vous testé la mésothérapie ? Quels traitements anti-cellulite a été le plus adaptés à votre cas ? Venez en discuter sur notre forum !

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.