Qu’est-ce que le syndrome du nez vide et comment y remédier ?

Qu’est-ce que le syndrome du nez vide et comment y remédier ?
Aurore Martinez
Aurore Martinez
Journaliste passionnée de médecine esthétique. Sa curiosité pour le monde de la chirurgie plastique, l'a conduit à écrire depuis six ans des articles sur la santé et la beauté.
Création : 20 juil. 2017 · Actualisation : 16 juil. 2019

La pathologie dite du nez vide cause encore aujourd'hui de nombreuses controverses. Il s'agit en effet d'une affection ne bénéficiant pas de beaucoup de recherches et qui n'a pas encore été définie à 100%.

Avoir le nez bouché à cause d'un rhume, d'une allergie ou toute autre sorte d'infection virale provoquant une augmentation des mucosités n'a rien d'agréable et nous sommes tous passés par là. L'inconfort ressenti au cours de ce type de maladie est important, pas seulement au niveau du nez mais souvent aussi sur d'autres zones du visage souffrant parfois des étourdissements provoqués par le manque d'air. Cette expérience permet à chacun de se rendre compte des difficultés que peut ressentir une personne évoluant quotidiennement avec ce type de symptômes.

Certains patients ayant recours à une rhinoplastie finissent par souffrir de ce syndrome du nez vide, une affection qui entraîne les symptômes précédemment mentionnés de façon permanente bien que l'anatomie du nez soit de son côté fonctionnelle pour une respiration correcte. Cherchons donc à en savoir un peu plus sur ce syndrome et la façon de le traiter.

En quoi consiste le syndrome du nez vide ?

Le syndrome du nez vide est une pathologie nasale rare et handicapante à caractère chronique. Cette affection est également considérée comme iatrogénique c'est à dire provoquée par un acte médical involontaire. Le syndrome du nez vide se produit lorsque la physiologie nasale est endommagée à la suite d'une résection (séparation) ou d'une réduction des cornets nasaux, qu'il s'agisse des cornets nasaux inférieurs ou moyens. La résection ou réduction des cornets est une pratique pouvant être utilisée au cours d'une rhinoplastie et dont la conséquence est que les cornets se trouvent en incapacité de remplir leur fonction.

Les cornets nasaux sont des structures à base d'os spongieux recouverts par une muqueuse nasale fine et délicate. Les cornets se situent sur les latéraux de la fosse nasale. La fonction des cornets est importante car ils permettent d'humidifier, de filtrer et de réchauffer l'air avant que ce dernier n'arrive aux poumons. Si l'air ne passe pas par les structures nasopharyngées et arrive humide au niveau des poumons ce phénomène peut entraîner des affections récurrentes de différentes gravités.

La symptomatologie du syndrome du nez vide est très diverse et peut présenter différents niveaux de gravité. Les symptômes de ce syndrome se manifestent généralement plusieurs années après avoir eu recours à une rhinoplastie, le plus souvent au bout de 8 ans.

Comment se manifeste le syndrome du nez vide ?

Plusieurs années après s'être soumis à une rhinoplastie le patient peut commencer à souffrir de sécheresse et d'atrophie des muqueuses, de douleurs ou brûlures en respirant de l'air froid, maux de tête et/ou douleurs faciales et dentaires. Des croûtes peuvent régulièrement apparaître, causées par les infections répétées. La production de sécrétions nasales peut devenir anormale, en défaut comme en excès. Le patient peut aussi présenter des difficultés à dormir.

Bien que le patient possède une cavité nasale suffisamment ample la symptomatologie principale de ce trouble est l'obstruction nasale qui empêche de respirer profondément et lentement. Cette perte de sensibilité du flux aérien nasal est connue sous le nom d'obstruction paradoxale. Cette insensibilité peut également provoquer d'autres symptômes comme des vertiges, étourdissements et même dyspnée (manque d'air).

syndrome-nez-vide-photo-2.jpg

Nous avons passé en revue tous les symptômes physiologiques de ce trouble mais il existe aussi une affection au niveau psychologique. Cette symptomatologie peut en effet provoquer chez le patient des difficultés de concentration, de la fatigue, de l'hypertension, un reflux gastro-oesophagien et une inquiétude permanente concernant ses difficultés respiratoires générant de l'anxiété et dans les cas les plus graves une dépression.

Il est important de souligner la sensation de vide nasal ressentie et décrite par les patients. Il est aussi intéressant de constater que certains patients voient leurs symptômes s'améliorer lorsqu'il existe des conditions favorisant la congestion des muqueuses (par exemple lors d'un rhume), augmentant ainsi leur volume.

Comment est pratiqué le diagnostic du syndrome du nez vide ?

Le diagnostic du syndrome du nez vide est réalisé par exploration physique en utilisant des techniques telles que la rhinoscopie ou l'endoscopie tout comme d'autres tests permettant d'établir un diagnostic final. L'un des examens les plus importants consiste à réaliser un questionnaire spécifique qui permettra de définir la gravité des symptômes et leur impact sur la vie du patient.

Quels sont les traitements existants face au syndrome du nez vide ?

Il existe divers types de traitements permettant d'améliorer le trouble du nez vide que l'on peut diviser entre les traitements chirurgicaux et non chirurgicaux.

Les traitements non chirurgicaux ont pour but de conserver et d'améliorer la muqueuse nasale restante. On essaie dans ce but de maintenir l'humidité de la muqueuse au moyen d'une bonne irrigation sanguine de la zone tout en prévenant au maximum les infections et irritations. Les traitements utilisés sont divers. Il s'agit par exemple du spray nasal de solution saline, de crèmes, de gels hydratants, tout comme de suivre un régime spécifique, de prendre des médicaments ou encore d'utiliser un humidificateur d'air. Ce type de traitement s'utilise généralement chez les patients présentant des symptômes légers puisque ces solutions ont des effets modérés et ne permettent pas de restaurer la muqueuse dans son intégralité.

syndrome-nez-vide-photo-3.jpg

Les traitements chirurgicaux ont quant à eux comme finalité de réduire l'espace excessif causé par la rhinoplastie. On peut y parvenir en augmentant le volume des cornets ou en créant de nouvelles structures. On peut ainsi implanter sous la muqueuse diverses alternatives comme par exemple des matrices de régénération dermique ou des greffes de cartilage ou sous-muqueuse intestinale. Il est aussi possible de se servir d'implants synthétiques.

Deux des traitements les plus efficaces dans le but de guérir le syndrome du nez vide sont les greffes de graisse enrichie en cellules régénératives et les méthodes à base de cellules mères.

Si vous envisagez une rhinoplastie il est très important que vous choisissiez un chirurgien esthétique de confiance et expérimenté afin d'éviter tout type de complication postérieure comme par exemple le syndrome du nez vide. Les opérations esthétiques présentent des risques à l'image de toute sorte d'opération. Cela ne doit pas vous faire renoncer à votre objectif d'améliorer votre apparence physique mais vous devez cependant choisir avec le plus grand soin votre professionnel.

Il existe de nombreux chirurgiens esthétiques capables de réaliser de bonnes pratiques chirurgicales. Prenez votre temps et n'hésitez pas à rencontrer plusieurs professionnels pour comparer les compétences et les approches de chacun.

↪️ Avez-vous fait une rhinoplastie? Identifiez-vous un de ces symptômes après la chirurgie ? Venez le partager sur le forum !

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.