La turbinoplastie pour résoudre des problèmes de respiration

La turbinoplastie pour résoudre des problèmes de respiration
Caroline Richier
Caroline Richier
Rédactrice spécialiste en santé et rajeunissement. Grâce à sa formation en biologie, elle écrit des articles populaires sur le bien-être et la médecine.
Création : 17 août 2017 · Actualisation : Hier

Avoir le nez bouché n'est jamais une expérience agréable. Lorsque l'on s'enrhume il s'agit de l'un des symptômes les plus gênants que l'on puisse ressentir à savoir l'obstruction des voies respiratoires. Cette sensation de ne pas parvenir à respirer finit par fatiguer le corps tout comme l'esprit.

S'il s'agit chez la plupart des individus d'un état temporaire certaines personnes doivent vivre au quotidien avec cette sensation particulièrement désagréable du fait d'un trouble physiologique. La médecine esthétique permet heureusement de résoudre ce problème et de soulager cette obstruction qui rend la vie bien pénible à de nombreuses personnes.

Une rhinoplastie seule ne permet pas de résoudre des problèmes respiratoires. Il s'agit en effet d'une technique agissant sur la forme et l'harmonie du nez du patient, sur son apparence extérieure. Lorsqu'on cherche à résoudre un problème lié aux voies respiratoires il est nécessaire d'employer d'autres techniques comme celle de la turbinoplastie, une méthode permettant de modifier la structure interne des voies respiratoires.

On profite fréquemment d'une turbinoplastie pour réaliser une rhinoplastie et ainsi se charger de la fonctionnalité et de l'esthétique du nez. Si vous avez du mal à respirer et que vous n'appréciez pas l'apparence de votre nez voici pour vous quelques renseignements sur ces techniques complémentaires de la rhinoplastie.

👃🏼 En relation : Rhinoplastie : Le guide essentiel

La turbinoplastie

Que trouve-t-on à l'origine d'une difficulté du patient à respirer ?

On recense à l'intérieur du nez, sur les parois latérales, trois paires d'os du nom de cornets nasaux, certaines personnes en possédant jusqu'à cinq paires. Les cornets sont longs et fins et recouverts d'un tissu spongieux ayant la capacité de s'étendre et d'une fine couche de muqueuse nasale.

L'irrigation sanguine des cornets est très importante et leur permet de réaliser correctement leurs fonctions qui sont les suivantes :

  • Humidifier l'air qui parvient aux poumons
  • Filtrer l'air
  • Réchauffer l'air grâce à l'accumulation de sang existant autour des cornets permettant d'augmenter la température de l'air (respirer un air trop froid peut produire des bronchospasmes)

L'hypertrophie des cornets peut obstruer les voies respiratoires de façon partielle ou totale. Cette situation peut avoir un caractère intermittent ou permanent. Il existe une série de causes à l'origine d'un gonflement des cornets entraînant un blocage du passage de l'air :

  • La rhinite allergique
  • La sinusite aiguë ou chronique
  • La compensation d'une déviation de la cloison nasale
  • Certains médicaments
  • Le tabac
  • L'alcool
  • Les hormones, surtout lors de l'adolescence ou de la grossesse

En quoi consiste la chirurgie esthétique dite de turbinoplastie ?

La médecine esthétique est capable de résoudre l'obstruction partielle ou totale des voies respiratoires grâce à la chirurgie du nom de turbinoplastie. Par le biais de diverses techniques cette dernière permet de réduire la taille des cornets nasaux de façon conséquente. De cette manière le patient pourra noter un changement fonctionnel au niveau de sa respiration qui se fera plus fluide.

En fonction de la technique utilisée on pratiquera une anesthésie générale (dans le cadre d'une chirurgie) ou locale (si l'on opte pour la radio-fréquence ou le laser). Dans le cadre d'une anesthésie locale on pourra administrer une sédation au patient si celui-ci se montre particulièrement nerveux ou anxieux face à son intervention.

La turbinoplastie ne requière d'hospitalisation que dans le cas d'une anesthésie générale afin de contrôler le processus de récupération du patient après anesthésie complète. La turbinoplastie a l'avantage de ne laisser aucune cicatrice visible quelle que soit la méthode employée puisque toute l'intervention se déroule au niveau des fosses nasales.

Les différentes techniques regroupées sous le nom de turbinoplastie

Turbinoplastie.Cette méthode chirurgicale permet de modifier le positionnement des cornets. On utilisera ici une série d'outils endoscopiques. Cette technique est également connue sous le nom de fracture chirurgicale. Une partie du tissu des cornets devra peut-être être retiré au cours de l'intervention.

Turbinectomie. Cette procédure chirurgicale vise à extraire une partie voire l'ensemble des cornets inférieurs en découpant la quantité de tissu nécessaire à la désobstruction des narines.

Radio-fréquence. Il s'agit d'une des techniques les plus employées en la matière. Grâce à des électrodes placées dans les cornets on applique une énergie électro-magnétique produisant une augmentation de la température des tissus. Cet acte n'affectera pas les structures adjacentes car il s'agit d'une procédure minime. L'augmentation de la température permet de réduire la taille des cornets.

Laser. La technique du laser permet de cautériser la muqueusenasale et ainsi d'en réduire la taille.

La turbinoplastie

Que se passe-t-il à la suite d'une turbinoplastie ?

L'intervention va provoquer une réaction inflammatoire chez le patient qui ne pourra donc pas ressentir les résultats de la turbinoplastie pendant les premiers jours suivant le traitement. Au bout de cinq à dix jours le gonflement va s'atténuer et le patient pourra alors ressentir les résultats de l'intervention.

Il est normal de ressentir des douleurs au niveau du nez et que cette dernière s'étende au niveau du visage et de l'ensemble de la tête. La muqueuse pourra être plus rouge que d'habitude.

Dans le cadre d'un acte chirurgical le patient devra porter un tampon nasal. Il ne sera pas nécessaire si l'on a recours à la radio-fréquence à moins qu'une hémorragie ne survienne suite à l'intervention.

Le patient devra suivre une série de recommandations et de soins que lui indiquera son médecin. Parmi les plus importants il convient de se reposer, de suivre un régime approprié et de prendre soin de son hygiène nasale.

Quels sont les risques associés à une chirurgie comme celle de la turbinoplastie ?

Au-delà des risques inhérents à tout acte chirurgical (réaction allergique aux médicaments, problèmes cardiaques, respiratoires, saignements, infections) il existe des risques spécifiques liés à cette pratique :

  • Perforation de la cloison nasale
  • Perte de sensibilité au niveau de la peau du nez
  • Croûtes ou cicatrices à l'intérieur du nez
  • Accumulation de liquide dans le nez
  • Modification de l'odorat
  • Nouvelle obstruction nasale après opération

Si vous présentez des troubles de la respiration sachez que la turbinoplastie peut être une solution face à votre problème. Adressez-vous dans tous les cas à un professionnel de la médecine esthétique, un médecin de confiance capable de vous renseigner en détails.

👃🏼 Vous pensez à vous faire une turbinoplastie ? Entrez sur notre forum et trouvez une solution à tous vos doutes !

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.