Brachioplastie : pour des bras rajeunis, fermes et toniques

Brachioplastie : pour des bras rajeunis, fermes et toniques
Photo : Albir Medical
Julie Fourneau
Julie Fourneau
Après ses études en journalisme, Julie a commencé à travailler en tant que rédactrice, concentrant ses intérêts sur des questions liées au monde de la chirurgie plastique et de la médecine esthétique.
Création : 9 févr. 2015 · Actualisation : 7 oct. 2020

Vous rêvez des bras de Michelle Obama, Demi Moore ou encore Jennifer Aniston ? La brachioplastie a été mise au point aux États-Unis, et est aujourd'hui pratiquée par de nombreux médecins en France.

Ce traitement n'a pas pour but de rendre les bras des patients extrêmement fins, mais plutôt musclés, fermes et bien définis.

Comment cela fonctionne et quels sont les prérequis d'une telle intervention ?

Les patients se soumettant à un traitement de brachioplastie sont généralement des personnes ayant connu une importante perte de poids, entraînant une apparence inesthétique des bras, communément appelée « ailes de chauve-souris ».

C'est aussi une intervention employée pour aider à résoudre les problèmes causés par l'obésité ou la prise de poids de façon générale. Il faut également souligner que cette partie du corps est difficile à muscler, d'autant plus avec l'âge et la prise de poids. La zone traitée, du coude à l'aisselle, est dans certains cas difficile à tonifier par de simples exercices ou un régime équilibré.

Les personnes souffrant d' « ailes de chauve-souris » peuvent aussi voir leur santé affectée par ce phénomène, la friction constante des excédents de peau pouvant entraîner des inflammations et autres désagréments. La brachioplastie sert à remodeler la forme du bras, en éliminant la peau et les tissus adipeux en trop.

Le résultat : des bras plus toniques, fins et fermes. Avant de se soumettre à un lifting des bras, le patient devra passer un examen médical et des tests préopératoires de routine. En général, la brachioplastie se réalise en ambulatoire avec anesthésie locale et sédation, bien que dans certains cas une anesthésie générale peut être prescrite. Il faudra alors compter un ou deux jours d'hospitalisation après l'opération.

L'intervention dure environ 90 minutes, et la taille de l'incision et de la cicatrice dépend de la quantité de peau à enlever.

brachioplastie

Résultats et suites opératoires

Chez la majeure partie des patients, la brachioplastie entraîne une amélioration esthétique très satisfaisante. Les suites opératoires sont très importantes dans cette intervention, car elles auront un fort impact sur le succès de l'opération. C'est pourquoi il est important de se soumettre à des contrôles réguliers et de suivre les instructions de son chirurgien. L'hygiène de vie du patient après l'opération aura également une influence majeure sur le résultat et le maintien de la forme du bras.

10 jours après l'opération, les sutures pourront être retirées. Dans les jours suivant l'intervention, le patient devra rester au repos, très probablement les bras surélevés au moyen d'une bande élastique. Le troisième jour, il sera normalement possible de reprendre des activités quotidiennes, en évitant toutefois des exercices physiques au niveau de la zone traitée. L'exposition au soleil et les saunas doivent être évités durant cette période. Il est aussi recommandé de demander un arrêt de travail de deux semaines, et d'attendre un mois avant de reprendre le sport.

En ce qui concerne l'apparence des cicatrices, cela dépendra de la taille de l'incision et du surplus de peau qui a été retiré. Dans certains cas elles sont presque invisibles, car elles sont réalisées sur la partie interne du bras, tout près de l'aisselle.

Alternatives à la brachioplastie

Bien que dans la majorité des cas, le résultat d'une brachioplastie soit satisfaisant, certains patients éprouvent un certain mal être face à la taille des cicatrices. Ces imperfections dépendent généralement de trois facteurs : l'habileté du chirurgien, la phase post-opératoire, et la quantité de graisse retirée des bras. Il faut dans tous les cas être conscient que les cicatrices seront plus ou moins visibles, et qu'il est très difficile voire impossible de totalement les faire disparaître.

C'est pour cela qu'il est nécessaire de réaliser un diagnostic précis auprès de son chirurgien, avant de se lancer dans ce type d'opération. Il est par exemple important d'identifier la nature du relâchement de la peau, à savoir s'il s'agit d'un excès de tissu adipeux ou s'il existe aussi un excès de peau en elle-même. Dans l'absence du deuxième symptôme, la meilleure solution reste la liposuccion qui, bien qu'elle laissera également paraître des cicatrices, est une intervention moins invasive que la brachioplastie.

Il existe aussi des techniques moins invasives qui permettent d'en finir avec les « ailes de chauve-souris ».

L'une de ces techniques est le laser CO2, idéal pour combattre la peau relâchée. Ce procédé débute par l'application d'un gel anesthésiant sur la zone concernée. Par la suite et durant 15 minutes, le laser pénètre dans les couches les plus externes de la peau, stimulant ainsi la production de collagène. Les premiers résultats seront visibles deux moins après la première séance.

Une autre méthode permettant d'éliminer l'excès de peau sous les bras est la radiofréquence non invasive. Cette technique est connue sous le nom de Radiofréquence Hadsh et permet de tonifier différentes parties du corps telles que les bras, sans endommager la peau pour autant.

Par le biais de la chaleur, ce traitement stimule la formation de fibroblastes (sécréteurs de collagène) qui permettent de remodeler et de raffermir la zone désirée. Une séance de radiofréquence dure environ 30 minutes et doit être répétée huit à dix fois (une séance par semaine).

Obtenez votre devis en un clic
Nous vous informons gratuitement !

Le contenu publié sur Multiesthetique.fr (site web et App) ne peut en aucun cas remplacer les informations fournies individuellement par un spécialiste en chirurgie esthétique et en médecine ou dans des domaines connexes. Ce contenu est purement indicatif et ne constitue pas un avis médical ni un service médical de référence. Nous faisons des efforts constants pour maintenir un haut niveau et une grande précision quant aux informations fournies. Toutefois, la précision et l'adéquation des informations contenues ou liées ne sont pas garanties. Multiesthetique.fr ne fait l'apologie d'aucun traitement médical spécifique, produit commercial ou service.